Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 23:15

j'aurais pu y être,

Je ne suis pas celui que vous croyez, je n'y étais pas mais tout d'abord plusieurs heures de station debout auraient eu raison de mes vieilles jambes et puis disons le, je n'étais pas très convaincu

Cela dit je ne suis pas certain que malgré l'incroyable démonstration de force à Paris, d'une foule si dense si sereine, si calme cette manifestation pardon, ce rassemblement, ( ce dernier terme étant préféré par les médias). Ne pas confondre une manif de la CGT et une marche de "je suis Charlie" Je suis pas sûr que cela ait un impact durable sur cette fraternité républicaine et laïque que souhaitent ces millions de gens participant à cette belle marche dans les rues de Paris.

J'ai tellement lu et écouté tant de bêtises depuis 3 ou 4 jours, j'ai vu tellement d'images angéliques ou violentes que diffusaient en boucle une vingtaine de chaînes de télé, que je suis aujourd'hui, à peu près incapable d'avoir une opinion franche et nette sur ces événements.

Ce dont je suis certain c'est que 17 morts on endeuillé autant de familles et je n'ose même pas imaginer la douleur de ces familles et qu'un journal satirique, pilier de la démocratie, a été décimé.

Tout cela me laisse un sentiment de gâchis, de mal être, de pas fini.

Car oui il faut le dire, que fait-on maintenant?

Je vois un scénario facile à deviner. Nos grands décideurs vont commencer par nous pondre un arsenal de lois antiterroristes tout d'abord restrictives pour nos libertés, ensuite pendant un temps l'armée dans les espaces publics, écoles, gares, médias et autres endroits sensibles. Il n'est pas impossible que la France envoie sur les théâtres d'opérations des renforts massifs ainsi que des bombardements intensifs sur les zones où se cantonnent les groupes armés terroristes tel Al quaida ou autres exaltés qui occupent des pays du moyens orient et d'Afrique.

Il reste les questions sur lesquelles j'ai quelques idées pas faciles à exprimer ici. Je pense surtout à ces jeunes hommes perdus, trop facilement découragés par la dureté de la vie, pour ces proies faciles pour les prédicateurs et éducateurs radicaux, nombreux sur notre sol. L'islam est un prétexte pour endoctriner tous ces ados en mal d'en découdre contre une société qui ne sait plus où elle va et qui laisse au bord de la route tous ces jeunes qui pensent que en Syrie ou ailleurs ils vont trouver un nirvana imaginaire qu'on leur a fait miroiter. JG.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Georges - dans resistance
commenter cet article

commentaires

Bea et Lucien 14/01/2015 15:52

Bonjour Jean Georges,
Eh bien oui, toute la classe politique, les médias et le peuple abreuvé d'infos sont sous le choc. Cela va certainement durer quelques jours, voire quelques semaines et puis on va retomber dans notre légendaire léthargie et les élus vont revendiquer le meilleur remède pour "ne plus voir ça", chacun avec sa potion magique.
Tous sont convenus de dire que c'est la guerre. Si tel est le cas, faisons intervenir l'armée non seulement dans les lieux dits sensibles, mais également dans les cités où la révolte trouve son ferment mais un seul aura-t-il le courage d'arriver à cette mesure ? Rien n'est moins sûr, pourtant, je pense que j'ai tort d'avoir raison trop tôt.
Amicalement.
Béa et Lucien

Jean Georges 15/01/2015 00:26

Bonjour Béa et Lucien,

Je dois tout d'abord vous dire que je suis très heureux de vous voir sur " mes lignes" .

Je vois que nous sommes sur la même longueur d'ondes. C'est vrai que pour l'instant la chantilly n'est pas trop retombée et que quelques hommes politiques essaient de faire leur boulot tout au moins dans leurs discours et surement quelques intentions de bien réagir face à cette furie sanguinaire d' une minorité de fous furieux.
Je pense que moi je suis un peu privilégié là ou j'habite ( en pleine Beauce) je n'ai pas l'occasion de me rendre compte de la gabjie qui règne dans certains quartiers de la banlieue parisienne ou d'autres cités . mais je sais que cela existe les zones de non droit où des adultes, généralement barbus, prônent la violence idéologique, que des jeunes se laissent prendre dans le filet, soit par désœuvrement, soit par rancœur, perdus entre un pétard, le portable ou les jeux vidéos, et parfois si ce n'est pas plus grave, comme brûler des voitures ou piquer un sac à une vieille dame.
Il est vrai qu'il est très dangereux dans ce qu'il reste de notre démocratie de faire intervenir l'armée et je peux comprendre que certains réticents se fassent entendre sur ce sujet mais comme tu dis c'est sûrement un manque de réalisme de nos élus depuis plus de 30 ans qui fait que nous en sommes arrivés là
Cordialement . JG.

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche