Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 21:08

Ce pays aurait put être un pays de cocagne, mais malgré la relative tranquillité du secteur , au cantonnement il régnait une tension permanente. Le départ des spahis en opérations revenait souvent , soit pour deux ou trois jours, mais aussi pour une semaine lors de grosses opérations de " ratissage", derrière des unités de légionnaires ou de commandos qui agissaient sur renseignements en première ligne , après une attaque sur une patrouille ou une unité en montagne. Les spahis étaient chargés de nettoyer le terrain, contrôlant les douars isolés, fouillant les mechtas, cherchant des caches d'armes et de grottes souvent refuges des fellaghas. De ces opérations les chevaux et les hommes rentraient complètement exténués et avaient bien besoin de quelques jours de repos.
Inutile de dire qu'à ces moments là  les tours de garde reprenaient à la cadence de quatre heures par nuit une nuit sur deux. En dehors de ces opérations, il y avait des patrouilles de nuit et des embuscades qui ne donnaient jamais rien. Tous les matins trés tôt, après le passage de la draisine ( sorte de plateau blindé poussé par une motrice devant faire exploser d'éventuelles mines ou des explosifs d'amateurs destinés à faire dérailler le train) Une ouverture de voie était effectuée par une escouade sur trois kilomètres avant le passage du premier train. Ces précautions n'empêchèrent pas qu'un matin le train sauta sur un gros pétard à deux cent mètres du cantonnement éventrant un wagon et égratignant quelques civils. Le coup était bien monté, même si les autorités dirent que c'était fait par des amateurs. La patrouille passée une demi heure avant n'avait pas décelé la charge bien cachée sans doute et le dispositif artisanal de mise à feu fut découvert dans un bosquet à trente mètres de la bombe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche