Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 23:42

Il ne rentrait pas souvent au bureau, le sous-lieutenant, mais lorsqu'il y était contraint, j'étais obligé de me mettre au garde à vous avec les autres. Il ne s'adressait plus qu'au Major mais moi je l'ignorais complètement . Le major était un peu embêté de cette situation, mais je lui avais dit que d'il me faisait des excuses devant lui je reviendrai peut-être à de meilleurs sentiments. Il demanda un jour au major de s'excuser auprès de moi, je lui fis répondre qu'il fasse ses commissions lui même, mais il ne daigna jamais s'abaisser jusque là.

Début mai j'étais un peu fatigué, comme on dit mal foutu, les grosses chaleurs, les nombreuses heures de garde et le manque de sommeil ajoutées à la mauvaises nourriture me donnaient souvent des gastrites,  et aussi des crises de palu, malgré mes prises quotidiennes de " Nivaquine".

Aussi, le capitaine qui devait proposer un homme pour le centre de repos interarmées à Alger me convoqua dans son bureau et me dit.

- Quelques jours de repos à Alger te feraient plaisir?

 C'était demander à un malade s'il veut guérir, naturellement je lui dis encore une fois que d'autres spahis étaient bien plus méritants que moi, mais avec lui ce qui était dit était dit.

Je partis donc deux semaines à Alger.C'était un centre de repos de la "Fondation de France", et arrivé sur place je trouvais que ma bonne étoile me suivait toujours. Cet établissement très sélect était situé sur la grande rue qui longeait les quais sur la partie est de la ville . Depuis la salle de restaurant on voyait la mer toute proche et le port vers l'ouest que l'on devinait grâce aux nombreux bateaux amarrés le long des quais. Vers le sud ouest et les coteaux, la ville blanche s'étirait sous le soleil jusqu'à El Biar et  Beni Messous où j'avais appris à taper à la machine 18 mois plutôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche