Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 16:29
 la une
VESOUL (AFP) - 15/01/09 16:53
Nicolas Sarkozy promet toute son énergie contre la crise, menace les patrons et Sud
augmenter la taille du texteréduire la taille du texteimprimer l'articleenvoyer l'article à un amirecommander cet article

Nicolas Sarkozy a promis jeudi aux forces économiques "tous les moyens de l'Etat" pour sortir de la crise, en profitant de voeux très iconoclastes pour mettre en garde les banquiers qui prêtent peu, les patrons qui gagnent trop et le syndicat "irresponsable" Sud.

Photographe : Gerard Cerles AFP :: Nicolas Sarkozy lors d'un discours de voeux aux "forces économiques" à Vesoul le 15 janvier 2009.
photo 1/2
Photographe : Gerard Cerles AFP :: Nicolas Sarkozy lors d'un discours de voeux aux "forces économiques" à Vesoul le 15 janvier 2009.
photo : Gerard Cerles , AFP

Pour la dernière étape décentralisée de son marathon de la nouvelle année, le chef de l'Etat a également saisi l'occasion de son passage à Vesoul pour assurer aux salariés de PSA que le gouvernement mettrait "beaucoup d'argent" pour défendre les constructeurs automobiles français, à la condition toutefois qu'ils maintiennent leurs usines dans l'Hexagone.

De la volonté, de l'ambition et des réformes contre la crise. Comme à Saint-Lô lundi et Nîmes mardi, Nicolas Sarkozy a répété dans la ville de son secrétaire d'Etat Alain Joyandet le même message de combat.

"J'y mettrai toute mon énergie et l'Etat y mettra tous ses moyens, nous ne subirons pas la crise, nous sortirons plus fort de cette crise", a-t-il lancé, "ne pas appliquer résolument le programme de réformes que nous avons engagé serait une grave erreur, nous allons sortir de la crise".

Même délibérément optimiste, le président n'a pas caché des "inquiétudes". D'abord sur le front bancaire où il a reconnu "un problème de crédit". Pour y remédier, il a annoncé le renforcement des moyens de la banque publique d'aide aux petites et moyennes entreprises (PME) Oséo, ainsi qu'une nouvelle "intervention de l'Etat" pour soutenir les banques.

Pour faire taire ceux qui dénoncent ces "cadeaux" de l'Etat aux banques, Nicolas Sarkozy leur a demandé, en contrepartie de son aide, de "suspendre" les bonus de leurs dirigeants en 2009. "Il ne peut pas y avoir des efforts en bas, et aucun effort en haut", a-t-il estimé.

Dans la foulée, il a menacé tous les patrons de légiférer s'ils n'adoptaient pas avant "la fin du premier trimestre" le code éthique du Medef sur les rémunérations des patrons. "Il faut mettre un terme à des pratiques qui ont suscité à raison l'indignation des Français", a martelé Nicolas Sarkozy.

En octobre, le chef de l'Etat avait fixé au 31 décembre la date limite d'adoption des recommandations du patronat. L'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé mardi que 94% des plus fortes capitalisations françaises de la Bourse de Paris y avaient déjà adhéré.

Deux jours après la fermeture de la gare Saint-Lazare à Paris pour cause de grève des cheminots, Nicolas Sarkozy a violemment mis en cause le syndicat Sud, accusé d'être "irresponsable", d'avoir "tourné la loi" et porté "gravement atteinte à l'image d'une entreprise exceptionnelle".

Des propos aussitôt qualifiés de "scandaleux" et "calomnieux" par le responsable de Sud-Rail Alain Cambi.

Avant ce discours fourre-tout, Nicolas Sarkozy s'est promené dans les allées de l'usine PSA pour rassurer ses salariés, avant les états généraux mardi d'un secteur automobile sinistré. "On va mobiliser beaucoup d'argent" pour sauver Peugeot, Citroën et Renault, a-t-il dit.

"Mais on se battra aussi pour que des sites qui représentent l'identité française soient préservés", a-t-il lancé devant le PDG de PSA Christian Streiff, qu'il avait accusé le mois dernier d'être "le premier consommateur de départs en préretraites tout en mettant ses usines ailleurs".

Maintenues à bonne distance du président par les forces de l'ordre, plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre sa venue à Vesoul. Le choix du président de se rendre à Vesoul plutôt qu'à Sochaux, berceau de l'automobile française, a été qualifié de "dérobade" par Pierre Moscovici, le député PS du Doubs voisin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

commentaires

jean georges 15/01/2009 23:23

Je me pose beaucoup de question en ce moment c'est vrai, mais pensez vous qu'il croit tout ce qu'il promet de faire de bien. Baisse de crédit, suspendre les "bonus" aux dirigeants des banques, mobiliser de l'argent pour sauver l'automobile, Pour faire tout cela sans nationaliser Monsieur Sarko vous ne pouvez rien faire. Le système est pipé, le capîtal regne en maître sur tout, alors les geticulations, les moulins à vent ,le matraquage médiatique ne change rien sinon à intoxiquer un peu plus les français qui commencent à se demander dans quelle galère vous les emmenez.

aliciabx 15/01/2009 22:33

C'est quand même bizarre qu'il s'obstine à sortir de l'Elysée.Il sait qu'il est loin de faire l'unanimité, A chaque fois, il a commité d'accueil, il devrait comprendre mais il faut qu'il se fasse "aimer" car c'est ça son problème et par ricochet 2012.Au-secours...

Olive 15/01/2009 18:07

Encore des paroles en l'air de la part de Sarko, car au dernière nouvelle PSA va supprimer les chaînes de nuit, alors ses aides envers les constructeurs servent pas à grand chose.

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche