Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 22:52

La parole de Sarkozy risque-t-elle de tomber dans l'indifférence?

Par La rédaction du Post
le 23/02/2009, vu 3002 fois, 140 nombre de réactions
Post vu en Une

C'est ce que laissent entendre un consultant Ifop et le journaliste du JDD, Claude Askolovitch, en commentant la chute de popularité du Président.

Nicolas Sarkozy.
Nicolas Sarkozy.
DR

La parole de Sarkozy risque-t-elle de tomber dans l'indifférence?
C'est ce que laissent entendre un consultant Ifop et le journaliste du JDD, Claude Askolovitch, dans sa tribune intitulée "Atteint du syndrome Giscard?", où il commente la chute de popularité du président de la République. A l'heure actuelle, Nicolas Sarkozy n'enregistre plus que 37% d'opinions favorables, selon un sondage du JDD.

"Le risque de l'indifférence"
À la fin de sa tribune, où il effectue un parallèle entre la baisse de popularité de Valéry Giscard d'Estaing (qui atteignait également 37 % en mars 1981) et celle actuelle de Nicolas Sarkozy, Claude Askolovitch écrit:

"Le risque de l'indifférence méchante. Ce fut la fin de Giscard, qui n'était plus écouté pour ce qu'il disait ou prétendait être, mais assimilé à sa seule caricature: il n'intéressait plus, son sort était scellé. Pour Sarkozy, le risque serait d'être réduit à son tour aux constructions de ses ennemis. Il y contribue aussi, nourrit sa caricature en s'invitant de manière permanente au coeur de l'actualité, pénétré de sa logique et de sa confiance. Mais l'opinion est le plus injuste des alchimistes."

Un "échec de communication"
La chute de popularité de Nicolas Sarkozy révèle un "échec de communication" de l'Elysée, selon Jean-Luc Parodi, directeur de la Revue française de science politique et consultant Ifop, dans son commentaire du sondage du JDD. Ce dernier soulignant que le sondage en question a été effectué après les interventions télévisées de Nicolas Sarkozy.

Citant les personnes interrogées par l'Ifop, Jean-Luc Parodi souligne que "la communication présidentielle marche mal" car "chez ceux qui l'écoutent et le regardent encore, on est frappé par la difficulté à citer un point précis; d'où le sentiment 'qu'il propose trop de choses en même temps; qu'on veut tout faire tout de suite' et que 'finalement, on n'aboutit pas'".

Qu'en pensez-vous?

Pensez-vous également qu'à force de l'entendre sur plusieurs sujets en même temps, la parole présidentielle est moins écoutée par les Français?

La parole de Nicolas Sarkozy risque-t-elle de tomber dans l'indifférence?


Merci au JDD relayé par le post et excellente ananlyse de Claude Askolovitch

Comm perso: Ce que j'en pense au deux questions posées je répond  OUI! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

commentaires

aliciabx 24/02/2009 00:31

Je pense que si il démissionne, il remontera dans les sondages

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche