Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 20:11

Profession, patron, ex-gang des postiches

Philippe Bilger - Blogueur associé | Jeudi 30 Juillet 2009 à 12:10 | Lu 1879 fois

André Bellaïche faisait partie du gang des Postiches, des braqueurs qui s'attaquaient aux banques vêtus de perruques et de fausses moustaches, entre 1981 et 1986. Aujourd'hui, il tient un magasin de disques à Paris. Philippe Bilger l'a rencontré.



Je me souviens.

C’était au cours d’une soirée dans le cabinet de Me Henri Leclerc, il y a quelques années. Le hasard de mes déambulations m’avait conduit en face d’un petit homme chaleureux, volubile et qui connaissait mon nom. J’ai mieux compris pourquoi quand j’ai su qu’il s’appelait André Bellaïche, des gens bien informés le considérant comme le chef du « gang des Postiches » qui a sévi de 1981 à 1986.

Bellaïche, interpellé le 13 décembre 1986, a été condamné le 4 avril 1996 par la cour d’assises de Paris à la peine de 6 ans d’emprisonnement que lui-même et ses avocats ont perçue alors comme une ultime chance (Le Parisien et Patricia Tourancheau). Apparemment André Bellaïche a su la saisir puisque libéré il a investi dans des magasins vidéo et n’a plus fait parler de lui dans la rubrique des crimes et des délits.

J’avais assisté durant une heure à son procès et la personne rencontrée dans cette réception n’avait plus rien à voir physiquement avec l’accusé qui avec verve et un zeste d’histrionisme répondait à la cour.

Bellaïche se trouvait entouré par son épouse et sa fille et on sentait d’emblée l’amour et l’admiration qu’il portait à la première et la fierté que lui inspirait le parcours de la seconde, décidée à devenir avocate en dépit de mes efforts pour la convaincre de tenter le concours de la magistrature ! Je ne voyais aucune raison de ne pas pousser le contraste aussi loin que possible entre le passé du père et l’avenir de sa fille ( lire la suite sur Marianne2)

Commentaire:  Ce genre de papier a le don de m'irriter au plus haut point. Bon d'accord cet homme à payé ses forfaits en purgeant sa peine mais s'apitoyer ou glorifier aprés coup des bandits qui ont sévi pendant quatre ou cinq ans , braquant a tour de bras avec des voitures volées, armés jusqu'aux dents , terrorisant, violentant, employés (ées), caissier(res), etc... ne me parait pas être un sujet de première importance. Je trouve beaucoup plus courageux et imaginatifs, des gangsters qui font des casses sans violences
Je ne désespère pas de le voir ces prochains jours sur les plateaux télés avec sa femme et sa fille à côté de lui, en promo d'un bouquin sur la difficulté de terroriser les employés de banque pour se faire remettre de l'argent dont ils ont la charge .De plus ce n'est pas avec l'argent gagné en prison qu'il a pu se monter un commerce florissant de disques et video. Belle réinsertion, s'il en est.
Oui, mais un papier sur  les galères d'un jeune beur ou blak pour se trouver un travail, et quand il réussi enfin à en trouver, les sacrifices pour le garder et enfin sa petite réussite à 40 ou 50 ans qui lui permet de vivre à peu prés decemment  avec sa petite famille, n'interesse pas le gogo, c'est surement pour cela qu'on en parle pas, je trouve pourtant qu'il meriterait lui aussi un petit article. JG. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

commentaires

Pangloss 31/07/2009 12:36

Ni les petits bonheurs, ni les petits malheurs ne font de bonnes histoires.

Fred de Roux 31/07/2009 00:08

Pour retenir l'attention d'un journaliste, c'est connu, il ne faut pas être "ordinaire". il faut du panache, une vie aventureuse, un destin de star et j'en passe, la liste serait trop longue. C'est sans doute ce qui explique que certains personnages parviennent à occuper le devant de la scène (et pas seulement le temps d'un article).

aliciabx 30/07/2009 23:46

Exact, on ne parle pas assez de ceux qui le mériteraient.Pas assez sensationnel, sans doute...

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche