Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 21:25

 

Société 24/09/2010 à 00h00

Tarnac : les bricolages de l’antiterrorisme

Analyse

Les avocats du groupe de Tarnac, qui demandent l’annulation d’une partie de l’enquête, seront fixés le 22 octobre.

Par KARL LASKE

Policiers du RAID le 11 novembre 2008 à Tarnac.

 

Commentaires:

Ceux qui lisent ce blog sont habitués à mes coups de gueule en général mais aussi et surtout  pour ce qui concerne cette affaire de Tarnac.

Liberation vient de publier un article récapitulatif de cette forfaiture d'un systeme repressif et Judiciaire digne de la pire des Républiques bananières d'Amérique du Sud et d'ailleurs.

Un résumé des faits ( source liberation et Wilkipedia)

_Arrestation de Julien Coupat et de neuf autres personnes le 11 Novembre 2008 pour une hypothétique histoire de sabotage apparament fabriquée par la police antiterroriste et désignée par la ministre de l'interieur Michelle Alliot Marie comme appartenant à un groupuscule dit de " l'ultra gauche, mouvance anarcho-autonome" et mis en examen le 15 novembre 2008 et placé en détention provisoire pour" je cite Direction d'une structure à vocation terroriste, association de malfaiteurs  avec une entreprise terroriste et dégradations en réunion en relation avec une entreprise terroriste" (rien que ça .)

Tout le monde connait plus ou moins les péripéties de ce dossier , y compris les outrances, les mensonges, les rebondissements de cette affaire falsifiée. Puis  notamment grâce aux avocats  dont M° Williams Bourdon qui commente" je cite Ces irrégularités de procédures sont évidement liées à l'instrumentalisation politique de cette affaire , c'est l'obsession de livrer un dossier clés en main qui a conduit à ces dérapages.

Enfin les chose s'accélèrent , le 28 mai 2009 Coupat est libéré sous controle judiciaire " strict" et les contraintes qui s'ensuivent. De plus il doit acquitter une caution de  16000 euros et assigné en résidence à Paris.

Après sa libération le 29 mai 2009, etrange déclaration du  Jean-claude Marin Procureur de la République : Si la mise en examen d'une personne ne préjuge en rien de sa culpabilité, sa remise en liberté au cours de l'information judiciaire ne saurait être interprétée comme le signe de l'absence ou  l'insuffisance  de charges contre elle... sic .

Le 3 décembre 2009 les neufs mis encause annoncent dans une tribune commune publiée par le Monde : Qu'ils cessent de respecter le controle judiciaire qui leur est imposé en réaction à la mise en examen d'une dixième personne le 27 novembre 2009.

Début avril 2010 les avocats des mis en examen déposent une requête en annulation de l'integralité de la procédure. " Estimant illégal le dispositif de video surveillance au domicile parisien de Julien Coupat durant l'enquête préliminaire" La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris doit rendre sa décision le 22 octobre 2010.

Aux dernières nouvelles le 24 septembre 2010 : Le parquet général a contesté avoir pris position en faveur  de la surveillance vidéo de Julien Coupat lors de l'audience qui s'est tenue à huis clos Jeudi 23 septembre. Cela veut  dire ( oh! là on ne veut plus se mouiller, démerdez vous avec vos conneries)


Les avocats demande aujourd'hui l'annulation de l'enquête , Coupat doit encore attendre jusqu'au 22 octobre date de la décision des juges pour être fixé sur son sort.

 

Vous pouvez lire les peripeties au complet de cette affaire sur Wilkipédia et Libé du
24/9/2010 JG.





Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

commentaires

Jean Georges 28/09/2010 10:08



Je dois dire que suis cette affaire , gravissime " pour la démocratie. Il a souvent des affaires louches a chaque septennat et quinquenat ( notamment avec Pasqua) mais ici cela dépasse
l'entendement , et quand on pense que MAM est sur ls rang pour le prochain prmier sinistre, tant il apparait que le Fion a laché un vent mauvais envers celui qui ne serait plus son
mentor.



Le Mousquetaire des Mots 26/09/2010 06:32



Une affaire étrange que celle-là : c'est bien la première fois qu'on "démantelait" aussi rapidement un groupuscule terroriste. A croire que tout d'un coup la
police disposait de super-pouvoirs... Du jamais vu... Et dire qu'en temps ordinaire, il faut des mois, voire des années, pour parvenir à des résultats bien moins évidents. Je crois que cela se
asse de commentaire.



Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche