Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 09:24

Rodho Lundi, Nicolas Sarkozy voyageait comme il aime le faire: un déplacement express au Brésil pour saluer Lula, et ramener un juteux contrat de vente de 36 Rafales Dassault. Vingt-six heures d'avions pour moins de vingt-quatre sur place. Il faut bien rentabiliser le nouvel Air France One, du surnom de son nouvel Airbus acquis l'an dernier. Les médias se félicitent du coup d'éclat présidentiel. Quelques-uns notent que Sarkozy a promis un transfert de technologie et de savoir-faire intégral en faveur de l'armée brésilienne pour faciliter la vente. D'autres soulignent que Sarkozy ne conçoit la diplomatie que commercialement utile. Dassault n'avait jamais réussi à convaincre un Etat étranger d'acheter ses avions Rafale. Sarkozy pavoise, plaisante sur le barbecue que son homologue lui aurait promis, seul engagement non tenu à ce jour. Il n'a pas fallu attendre une semaine pour apprendre que deux autres constructeurs concurrents étaient encore en lice contre Dassault. L'Etat major brésilien avait prévu de rendre sa décision dans un mois. Le ministère de la défense a fait savoir que rien n'était gagné: « le processus de sélection n'est pas encore terminé. Les négociations se poursuivront avec les trois participants, au cours desquelles les propositions présentées seront approfondies, et éventuellement redéfinies ». Patatras ! L'histoire d'un Superprésident-supervendeur n'était ... qu'une histoire.

 

Commentaires: Voici la confirmation de mon article précédent. Je viens de retrouver le billet que j'avais publié il y a plus d'un an.  Machin n'a pas encore compris que ce n'est pas son boulot de vendre des avions ou autre chose. Ces jours derniers il était encore sur la brèche mais ce coup là c'est pour Aréva et quelques autres bricolo et là ça ne rigole pas - 15 Milliards - enfin on en reparle dans moins d'un an . JG.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 21:51

avions-rafale-de-sarko.jpg

Commentaires:  Le Rafale n'a pas fini d'attendre dans les hangars à Dassault....!J'avais en son temps déjà fait un papier sur le sujet, dont le titre sur le "Parisien" tenait une demie page pour magnifier ce contrat de la vente , grace au voyage éclair au Bresil du Grand homme président de la France, de 36 avions Rafales au président Lula a Rio . J'avais dénoncé ce tapage médiatique que quelques supports sur internet contestaient. C'était en septembre 2009. Aujourd'hui le "Parisien " aprés quelques jours de rumeur se décide à annoncer la nouvelle du fiasco page 8 10 cm de haut sur une colonne.

Entre temps j'avais déjà vu un article sur Médiapart qui sur un papier moqueur écrivait que l'armée française était contrainte de s'infuser les 36 rafales, ( environ 5 Milliards d'euros) alors que nos soldats en Afganhistan devaient s'acheter eux mêmes certains de leurs équipements ( Parkas,   gilets pare balle etc...) c'est le père d'un soldat tué il y a deux ans qui l'avait dit un soir du Canal .

Bon, moi je me moque complètement que Dassault ne vende pas ces fers à repasser, sauf que par des tours de passe passe dont nos élus, experts dans le domaine des tours de magie, nous fassent payer d'une manière ou d'une autre une grosse partie de la facture. JG.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 00:02

Comment l'ENA prépare ses élèves au leadership

Eugène - Blogueur associé | Dimanche 5 Décembre 2010 à 12:01 | Lu 12600 fois


Eugène diffuse une blague hilarante et oh combien instructive sur l'état d'esprit régnant désormais à l'ENA depuis que le management à l'anglo-saxonne y fait des ravages...



Merci à Serge Grass pour cet envoi:

Les chroniques racontent qu'en 1994 aurait eu lieu un challenge d'aviron entre l'équipe de rameurs de l'ENA et ceux d'une université lambda de province 
Les rameurs de l'université brillèrent dès le départ, et arrivèrent avec une heure d'avance sur l'équipe énarque... De retour dans les locaux de l'ENA, le Comité de Consultation se réunit pour analyser les raisons d'un résultat si imprévu et déconcertant.
Leurs conclusions furent les suivantes :
    1.    L'équipe universitaire était formée d'un chef d'équipe et de dix rameurs...
    2.    L'équipe de l'ENA était, elle, constituée d'un rameur et de dix chefs d'équipe.
Après un reporting largement diffusé et débriefing approfondi, accompagné d'une communication renforcée et d'un nouveau teasing, la décision fut portée à la sphère de planification stratégique pour l'année suivante, avec une réforme dont les répercussions se feraient ressentir à tous les niveaux de la délégation.
En 1995, lors du départ du nouveau challenge, l'équipe universitaire reprenait une fulgurante avance. Cette fois-là, l'équipe énarque arrivait avec deux heures de retard... 
La nouvelle analyse du Comité de Consultation rendait les constatations suivantes :
    1.    Dans l'équipe universitaire, il y avait un chef d'équipe et dix rameurs...
    2.    L'équipe de l'ENA, suite aux réformes décidées par le Comité de Consultation et approuvées par la haute sphère de planification, comprenait,:
    3.    
    •    Un chef d'équipe
    •    Deux assistants au chef d'équipe
    •    Spt chefs de section
    •    Un rameur
La conclusion du Comité fut unanime et lapidaire : "Ce rameur est un bon à rien"
En 1996 se présentait une nouvelle opportunité pour l'équipe énarque. 
En effet, le Département du Haut Management de l'ENA, en collaboration avec le Département de Recherche sur les Ressources Humaines de cette même école avaient mis au point une stratégie novatrice qui améliorerait sans aucun doute possible le rendement et la productivité, grâce à l'introduction de substantielles modifications dans la structure. 
C'était là la clef de voûte du succès, l'aboutissement ultime d'une méthodologie qui ferait pâlir d'envie même les meilleurs managers au monde… 
Le résultat fut catastrophique. L'équipe universitaire arrivait cette fois avec 3 heures d'avance sur l'équipe énarque. 
Les conclusions furent effroyables
    1.    Dans un évident but de déstabilisation spéculative, l'équipe universitaire avait opté pour la formation traditionnelle: un chef d'équipe et dix rameurs
    2.    L'équipe énarque avait introduit une formation avant-gardiste
    •    Un chef d'équipe
    •    Deux consultants qualité
    •    Un auditeur en empowerment
    •    Un superviseur de downsizing
    •    Un analyste de procédures
    •    Un technologue
    •    Un contrôleur
    •    Un chef de section
    •    Un technicien chronomètre
    •    Un rameur
Après plusieurs jours d'épuisantes réunions et autant de séances de brainstorming, le Comité, plein de bravitude, décidait de punir le rameur en lui supprimant sa bourse d'étude et en le radiant de l'École, dont la grandeur et réputation risquait de se voir ternie par une telle incompétence. 
Lors de la réunion de clôture, le Comité, appuyé par le corps enseignant, statuait. 
Pour le prochain challenge, nous engagerons un nouveau rameur, mais par le biais d'un contrat d'outsourcing via une immigration choisie, de manière à éviter toute friction syndicale et d'esquiver tout contrat de travail et charges sociales qui en découlent, éléments qui, sans aucun doute, ont jusque là dégradé l'efficacité et la productivité de nos ressources.

Retrouvez les articles d'Eugène sur le Blog économique et social



 

MOT-CLÉS : ena, management
Repost 0
Published by Jean Georges
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 22:55

Cantona et les banques : coup de semonce ou coup de pub ?

Par François Krug | Eco89 | 03/12/2010 | 12H22

Dessin de Baudry

 

 

Commentaires: Je ne crois pas que cette utopie Cantonaniesque puisse devenir réalité, en tous cas pas en un seul jour. Il n'empêche que la cri cri Lagarde y est allée de son petit avertissement et de ses flêches acérées envers le footeux. Quelques sommités de la haute n'ont pas hésité à aboyer au coin du bois , les grattes papiers ayant trouvé un os à rogner y sont allés de leur supputations. Bref comme on dit aujourd'hui le gros Buzz sur la toile et les gazettes .  Je ne pense pas que mardi les banques se retrouvent à sec mais cet épisode aura eut au moins le mérite de donner aux marchands de pognon un petit avertissement,  de les obliger un peu à réfléchir et je ne serais pas étonné que quelques uns aient fait quelque mauvais cauchemar, rien que pour cela Bravo! Cantona. JG.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 16:25

  Primaire sur la une, qui veut épouser mon fils ?

 

 

Le principe de l’émission est simple. J’ai un fils. J’en ai marre de danser le Tanguy avec lui, je voudrais bien trouver une péronnelle pour m’en débarrasser. Voici le témoignage de quatre mères de candidats, qui cherchent à fourguer leur grand benêt.

 

 

 

 

J’ai eu mon François d’un second mariage avec mon premier mari. Un peu par inadvertance. Le garçon est doué, d’ailleurs il a fait l’ENA, je n’aurais jamais imaginé qu’il puisse avoir du goût pour des choses aussi chiantes. Et puis ensuite il a vécu avec Ségolène Royal... Mon François a tenu onze ans comme Premier Sécrétaire du PS, c’est bien simple, pendant la période où le parti a perdu toutes les élections nationales. C’était lui. Ca lui a donné de l’ambition. Aujourd’hui, il voudrait bien devenir le Premier Secrétaire de la France. Il a ouvert un blog de campagne, de couleur fraise Tagada. Il veut y élever des “chats thématiques” m’a-d-il dit. Je ne sais pas ce que c’est mais j’ai fait une provision de croquettes. Il s’est séparé de sa moitié et il a perdu la moitié de son poids, il est en pleine forme. C’est le moment. Qui veut épouser mon fils?

 

Dona Ferentes avec l'aimable autorisation des Potins d'Angèle.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 12:46

Photos de Olive Dessinateur - Photos du mur

Photo 373 sur 537   Retour à l'album · Photos de Olive · Profil de Olive

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 19:21

En 2006, DSK se moquait de la popularité de Ségolène Royal, une "hallucination collective"

 

La popularité de Royal en 2006 était une "hallucination collective", estimait-il. En revanche, DSK tenait des propos plus positifs sur Sarkozy... Sur Le Post, l'UMP s'en "réjouit".

Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn, le 25/04/2007, à Paris.

 

Commentaires:

Ce qui confirme mon billet précédent.  Je ne sais plus quoi penser, je suis un Ségoleniste convaincu, mais sur les déclaration de Ségolene Royal concernant le DSK je suis, je dois dire du coup" Halluciné" , C'est quoi ces magouillage médiatiques ?, cela sert à quoi ? à diviser encore, comme si ce n'était pas suffisant.  Allons Mme Royal vous valez mieux que ces vieux croutons dont on a vu une palette ce soir dans le petit journal à l'anniversaire de " La regle du jeu" de BHL au Flore . Il faut voir le dédain, les rictus,  en petit comité des Fabius, Delanoé, Montebourg etc. sitôt qu'un journaliste du petit journal  leur pose une question sur les déclarations de la dame du Poitou.

Non! Ségolene Royal n'a rien à faire avec cette gauche caviar, avec ses vieux guignols ou ces dandys qui fréquentent le Flore pour montrer leur bobine.

Enfin c'est que je pense, je veux bien croire que la stratégie de Ségolène passe par ce cirque médiatique mais j'ai vraiement du mal à suivre. JG.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 23:06

 

 

Ségolène Royal
Segolene Royal Arcueil 18 septembre 2010 5.jpg

Ségolène Royal, modèle pour les Européens

Le 30 novembre, au moment où les Européens s'interrogent pour savoir si et comment l'Europe libérale va se coucher devant les fonds spéculatifs, Ségolène Royal demande que la France ne s'incline pas. Elle réclame entre autres la mise en place d'une banque publique capable de financer les investissements dont le pays a besoin.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:36

soldessarko.jpg

commentaires:

Merci à Eva Riston, pour cette affiche géniale - lire son article sur son blog:

 

Trés belle affiche, cette liste n'est pas exhaustive, mais ça donne déjà une idée de ce qui va nous arriver si par le plus grand des malheurs le gugus ci-dessus en reprenait pour 5 ans en 2012.

Ne riez pas tout est fait pour que cela arrive. L'Europe va s'écrouler , pas seulement l'Irlande ou l'Espagne mais aussi notre pays et d 'autres   qui se croient à l'abri du séisme, victimes de cette politique de voyous de cette mise à la casse de nos institutions républicaines, de nos libertés fondamontales, de l'oligarchie bancaire, mondiale et du chomage institué par les salaires des travailleurs des pays emergents.

L'opposition politique n'existe plus, les mêmes opposants qui briguent le pouvoir en 2012 ne sont que des copies à peu près conformes de ce que nous avons aujourd'hui, car au cas où quelque personnage serait assez courageux pour changer le système il serait rapidement mis à bas par les mafias bancaires, par les " diners du siecles" et autres " sectes financière".

Nous nous sommes laissés enfermer insidieusement dans une bulle dévastatrice, la crise des subprimes ( cause annoncée de tous nos maux) n'est qu'un pare choc provisoire à la catastrophe humaine qui se prépare. Nos blogs et les débats stériles sur les gazettes , nos manifs d'operette, nos bulletins dans l'urne ne changerons rien  à la descente aux enfers qui va projeter 95% de l'humanité à une nouvelle forme d'esclavage intellectuel, physique, médiatique et monétaire. Quant aux 5% qui reste ceux là vont continuer à se vautrer dans l'opulence, la plus grande partie leur possessions matérielles ne leur servant à rien que la satisfaction de plumer le commun des mortels un peu plus chaque jour.

Ainsi " la lutte finale" aura changé de camp nous aurons d'un coté 5% de nantis trés unis et 95% de l'humanité devenue tellement individualiste que cela deviendra rapidement du chacun pour  soi. JG.




Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 16:48

Ci-dessous

 

l'extrait d'un article paru sur Rue 89 sous ce titre révélateur:

 

" Sur You Tube les policiers vident leur sacs en vidéos" 

 

 

 

« Sarkozy a réussi à faire détester la police dans la population. Il a voulu s'en servir comme d'un relais pour gagner les élections et les sacrifie sur l'autel de l'austérité budgétaire.

Ce que vit la police nationale relève de la déception amoureuse. “Il nous a faits cocus.” Les gendarmes se disent qu'il ne les comprend pas et qu'ils vont finir par disparaître. »

 

  http://www.e-news.name/images/Poulaga.jpg

 

Commentaires:

Ces videos qui circulent sur le net, donnent tout à fait le sentiment du malaise que les français ressentent dans leur grande majorité. En tous cas sur Rue89 cet article récent donne le ton. Oh! n'allez pas croire que je verse de grosses larmes sur l'état d'âme des flics, mais bien obligé de compatir sans excès à leur malheurs. Je pourrais dire comme disais un juteux quand j'étais bidasse , "t'as signé t'es là pour en chier" mais qu'un groupe de policiers et gendarmes balance les dérapages au quotidien la perversion de ce pouvoir démoniaque, exigeant la rentabilité " financière" et punitive des commissariats, me parait être un geste citoyen que je n'attendait pas de la part de la police.  J'irais jusqu'à dire : Bravo pour le courage de ces hommes qui osent faire savoir même si ils en rajoutent un peu. JG.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche