Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 22:22

 

 

Dupont-Aignan : "Sortons de la monnaie unique en bon ordre, il est encore temps"

Nicolas Dupont-Aignan - Carte Blanche | Dimanche 16 Mai 2010 à 18:01 | Lu 8895 fois

Comme chaque semaine, Marianne laisse carte blanche à deux invités. Pour Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et leader de Debout la République, l'euro est le véritable enjeu de 2012.



Après le mirage du sarkozysme, voici venu le temps du mirage de l’antisarkozysme. Il suffirait de changer l’excentrique locataire de l’Elysée, de supprimer son totémique bouclier fiscal, pour que tout rentre dans l’ordre. Les candidats, notamment à droite, se bousculent en vue de 2012.
 
Commentaires: Dupont-Aignan,( le député de droite essonnien) ne rate pas une occasion de balancer ,a qui veut bien l'entendre, de fausses idées de gauche , la suite de cet article à lire sur Marianne 2 en est bien la preuve. 
A le lire en effet on s'aperçoit rapidement que son discours Bayrouiste n'apporte que peu de nouvauté et que ses propos mesurés ne sont qu'une pâle copie de ceux d'un centriste moyen.
L'emprise de la finance sur les états, est telle que le retour en arrière ( retour au franc, régulation réelle des marchés, politique suicidaire des centrales d'achats, taxation des produits importés hors zone euros sans parler de la main main mise sur la presse par lesplus grands trusts de la planete etc....) ne peut plus se faire démocratiquement , je veux dire dans les urnes. Même  le président et un parlement le plus social démocrate soit-il ne fera plier ce pouvoir de l'argent plus que jamais ancré dans notre société depuis les années soixante dix et qui a pris sa pleine dimension depuis l'avènement du roi Sarko et de sa clique depuis 2007.
Aujourdhui, me semble t-il en l'état actuel de la situation, seule une union appolitique de tous les démocrates pourrait commencer à faire peur à ces voyous , ce serait 2 millions de manifetants sur les champs Elysées , dans le calme dans un premier temps et si ce n'est pas suffisant envisager d'autres actions.
Mais ne nous faisons pas d'illusion, comme l'explique le papier de Marianne sur les jeunes qui certains à trente ans sont encore à la charge de leurs parents, ce n'est pas ceux là qui iront manifester, et c'est pourtant leur avenir et ceux de leurs enfants  se jouent en ce moment. JG 
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 22:25

 

 

 

Jean-Jacques Rosa : pourquoi il faut revenir au franc !

Samantha Barreto - Marianne | Jeudi 20 Mai 2010 à 07:26 | Lu 6482 fois


Quelle sortie de crise ? Après avoir envisagé la piste de l'inflation, nous donnons la parole à l'économiste Jean-Jacques Rosa, économiste libéral et professeur à l’institut d’études politiques de Paris. Un eurosceptique de la première heure, qui dans son livre paru en 1998, l’Erreur Européenne, dénonçait déjà la création de la monnaie unique comme la plus grave erreur de notre époque.



Marianne : Depuis toujours, vous contestez légitimité de l'Euro. Pourquoi ?

pundaG - flickr CC

 

 

 

 

 

Allemagne   voici les 16 pays faisant partie de la zone euros 


Autriche
Belgique
Espagne
Finlande
France
Grèce
Irlande
Italie
Luxembourg
Pays-Bas
Portugal
Slovénie
Chypre
Malte
Slovaquie

 Ceux qui devraient en faire partie  dont à mon avis un seul aimerait bien être dans l'euro ce sont les anglais. Ils ont refusé d'y entrer et leur monnaie aujourd'hui s'est écroulée , ce qui les arrange bien pour l'instant vis a vis de la zone euro, mais  va leur poser des problèmes de domination par leur grand-frere le Dollar., et mettrait leur ego à mal.

le Danemark

La Suede

La Norvege

Y sont hostiles mais leurs monnaies sont ,de fait pratiquement indexées sur l'euro, mais leur conservatisme les empêche de sauter le pas vers la monnaie unique.

Quand aux pays qui ne devraient pas faire partie de l'euro dans la liste cidessus je crois que la Grece aujourd'hui ne sortira pas de son bourbier sans une sortie de l'euro. Quand aux pays emmergents comme la slovénie, Chypre,,Slovaquie etc... n'ont rien à faire avec l'euro.

 

 

Quoiqu'il en soit je crains que d'une façon comme d'une autre Rosa ait raison l'euro a du plomb dans l'aile et que quoique qu'il arrive ce seront encore les plus démunis qui paieront le prix fort les manigances de nos " grands financiers"  JG.

 

 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 20:38

LA-CRISE.jpglsondage-36-.jpg

Commentaires:  Ce n'est pas une news mais que cet encart paraisse dans le Parisien de ce jour n'est pas anodin. Ce journal habituellement ne s'embête pas avec les erreurs du roi Sarko

Il serait plutôt enclin à faire le contraire , serait-il en train de virer sa cuti?  pas de risque de ce côté là, tout au plus une tentative de récupération de lecteurs en chute libre. 

PS J'ai été absent quelques jours pour cause de célébration de nos Noces d'or, me revoilà mais je repart en Vendée fin de semaine . JG.


Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 21:30

mardi 6 avril 2010

Le médecin de campagne au Président de la République N°667 3e année

Cette lettre ouverte d’un médecin de campagne au Président de la République est forte. Le quotidien La Dépêche s’en fait l’écho dans son édition du 25 mars. Le propos du docteur Christian Sadek n’est-il pas un signal d’alarme de plus adressé au Chef de l’Etat et à travers lui à l’ensemble des élites politiques, économiques, financières françaises ? La colère monte et elle ne sait pas encore quelle direction prendre.
Seriatim vous en propose la lecture.
« Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy

Docteur Christian SADEK
Médecin généraliste
Les Prades46250 CAZALS
Monsieur Nicolas SARKOZY
Président de la République Française

Cazals, le 08 Mars 2010

Monsieur le Président de la République,

Avec tout le respect que je vous dois dû à votre fonction, je me permets de vousadresser ce petit présent : un croc de boucher. Ce n’est pas pour y suspendre MonsieurDominique de VILLEPIN et n’a rien à voir avec les balles de 9mm qui vous ont été adressées anonymement.

Moi, je vous dis qui je suis, et pourquoi je vous adresse cet objet.

En temps que médecin de campagne, je suis tous les jours au contact de la France « d’en bas », des agriculteurs, des artisans, des professions libérales, des commerçants, des employés salariés qui doivent travailler toujours plus pour en fait gagner de moins en moins.Je côtoie aussi des personnes au R.S.A. qui travaillent au noir, arrivent à toucher de nombreuses allocations diverses et variées et qui en fait ne payent pas d’impôts et s’en sortentbeaucoup mieux que ceux qui sont au SMIC, et qui travaillent 7 H / jour, et bien mieux que de nos agriculteurs qui eux travaillent plus de 60 H/ semaine et 365 jours par an et qui parfoissont obligés de fréquenter les Restos du Coeur pour nourrir leurs enfants. Et que dire de nos retraités qui ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts.

Tous les jours, je mesure la température de la population de notre canton et, je ne sais si c’est une conséquence du prétendu réchauffement climatique, mais la température monte, monte lentement mais sûrement et un jour cela va éclater…
Je pense que c’est comme le « big one » sur la faille de San Andréa : on sait que cela va arriver mais on ne connaît pas la date.
C’est ce que je perçois sur le canton de Cazals et aussi ce que je pressens dans les autres cantons de France.

Il serait dommage que notre Pays qui est au bord de la faillite, faillite en grande partie liée à l’incompétence et à la corruption de nos énarques, soit victime d’une troisième révolution qui achèverait de le ruiner.

Comme en 1789, la Révolution pourrait éclater pour une parole de trop : en 1789 ce serait Marie-Antoinette qui l’aurait prononcée « Ils n’ont plus de pain alors qu’ils mangent de labrioche ». L’ENA n’existait pas mais déjà nous avions déjà une énarque qui ignorait commentse faisait le pain et la brioche : aucune réalité de la condition de vie des gens sur le terrain.
C’est peut être pour éviter cela que nos énarques et hommes politiques font de longs discours qui nous endorment et ne veulent plus rien dire : au moins cela évite de mettre le feux auxpoudres et ils se sont fait plaisir en alignant des mots mais aucune idée.

Nous sommes en présence d’un Etat qui devient de plus en plus inquisiteur envers ses citoyens, de plus en plus répresseur envers les honnêtes gens, de plus en plus laxiste pour lesvoyous : auriez-vous peur des voyous Monsieur le Président ?
Pourtant ce sont les honnêtes gens qui feront la prochaine révolution parce qu’ils en ont assez que 1789 ne serve à rien et qu’ils ne soient bons qu’à payer des impôts.

Je pense, en tant que médecin, que la révolution c’est comme le vaccin : de temps en temps il faut des rappels. Il y a trop longtemps maintenant que le dernier rappel a été administré.

Après le dépistage des délinquants à l’âge de 3 ans, la taxe carbone qui épargne les pluspollueurs (vos petits copains), les radars « pompes » à fric, qu’allez vous nous pondre : le rétablissement des lettres de cachet ? Pourvu que je n’en sois pas la première victime !

Vous êtes en train de nous faire une France à l’Américaine. Mais pas celle d’Obama ! Celle de Bush, marionnette de la C.I.A., des lobbies de l’industrie et de l’armement. Votre idoleétait G.W. Bush : cela « crevait » les yeux. L’Europe géographique avait un pays à la bottedes américains (l’Angleterre), maintenant elle en a deux.

Lors de l’invasion en Irak, par les américains, je devrais dire par la C.I.A. et les industriels de l’armement et accessoirement G.W. Bush, Jacques CHIRAC a eu probablement la meilleure initiative de ses mandats : ne pas y aller. S’il n’en avait pas été ainsi, je pense que notre pays,qui compte 1/6 de musulmans explosait de l’intérieur. En médecine il y a un dicton qui dit « primum no nocere » - d’abord ne pas nuire- et il a su l’appliquer.

Vous êtes, lentement mais sûrement, en train de transformer le pays en dictature car vous avez l’esprit d’un petit dictateur ; il existe une grande similitude entre vous et Napoléon III dit LePetit (dixit Victor Hugo).

Mis à part quelques ministres, vous vous êtes entouré (mais cela est peut être voulu) d’incompétents notoires qui n’ont aucune réalité du terrain, comme par exemple Madame R.Bachelot qui nous a montré ses talents dans la gestion de la « grosse » épidémie de grippe A. Heureusement que le virus H1 N1, quant à sa virulence, n’avait rien à voir avec le H5 N1,auquel cas elle aurait participé à décimer le pays : elle aurait peut être résolu le problème dechômage en créant un maximum d’emplois…..dans les funérariums. Il y a un proverbe qui dit« au royaume des aveugles, les borgnes sont rois » : je crains que vous l’ayez fait vôtre. Mais au fait, cette épidémie de grippe, n’était-ce pas une diversion, pour faire parler d’autre chose que de la crise ce qui aurait risqué d’échauffer les esprits ?

En vous adressant ce présent, je ne fais pas de menaces, je m’inspire un peu de vous - après tout c’est vous qui en avez parlé le premier, du croc de boucher - Je fais seulement de la prévention.
Il serait en effet regrettable que votre absence de bon sens, votre éloignement de plus en plus grand de la France « d’en bas », comme avait dit Jean Pierre Raffarin, vous conduise à vous y trouvé suspendu par le peuple, ou pire encore, que la Guillotine, reléguée au musée par Robert Badinter, reprenne du service et fonctionne au rythme qu’elle a connu sous la Terreur. Je vous rappelle que vous êtes le Président de tous les Français même si tous n’ont pas voté pour vouset que vous avez été choisi pour vous occuper de notre Pays, pas pour l’anéantir.

Je suis un libéral, mais je suis pour le libéralisme choisi et non subi et imposé. Vous êtes entrain de créer un système de santé à l’américaine, c’est-à-dire à deux voire trois vitesses, alors que Monsieur Obama lui veut faire machine arrière et rendre l’accès aux soins à tous les Américains qui en étaient exclus.

Vous êtes en train d’anéantir l’enseignement qui est le type même d’investissement à longterme où l’on dépense aujourd’hui de l’argent (nos impôts) qui sert à former les cerveaux qui feront l’élite intellectuelle de demain. Les pays nordiques comme la Finlande l’ont bien compris.

Avec la suppression du juge d’instruction, vous êtes en train de créer une justice aux ordres du pouvoir : la France va devenir une République Bananière si elle ne l’est pas déjà.

A l’allure où vous allez, la France sera le premier pays sous développé d’Europe : plus d’université, plus d’hôpitaux, plus d’industries, plus de services publics, plus d’agriculture….… une réserve de gaulois pour touristes étrangers tout au plus.

Attention ! Les Gaulois à l’image d’Astérix et Obélix pourraient bien entrer en Résistance
 
Docteur Christian Sadek »
 
 

Source :
http://www.ladepeche.fr/article/2010/03/25/804486-Cazals-La-lettre-choc-du-medecin-a-Sarkozy.html


Copyright©SERIATIM 2010

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Mongolie, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

0 commentaires:

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 11:41

Pour un front republicain de combat !

 

Pour un Front Républicain de combat !

Avatar
le 07/05/2010 à 07:46, vu 981 fois, 4 nombre de réactions
Info non vérifiée par la rédaction du Post.

 

Jeudi 6 mai 2010 (19h56)

Etant donné ce qu’il se passe de particulièrement grave dans notre pays, et au vu des agissements caractérisés commis contre notre Peuple, l’heure solennelle est venue de nous organiser pour nous constituer en Front Républicain de combat face à des traîtres gouvernementaux qui dilapident notre pays sans vergogne ni état d’âme.

 

commentaires: Ce n'est peut-être qu'un coup d'épée dans l'eau, mais peut-être pas.

Ce qui me fait penser que cela peut faire bouger un peu les vieux, c'est que justement que ce sont des vrais vieux résistants qui soient contraints - devant la passivité des jeunes- de manifester leur colère, et de tenter de créer un mouvement de resistance à ce pouvoir démoniaque qui nous asphixie et fait peur à nos jeunes concitoyens. 

Je rappelle que la résistance Française date de 1940 - une idée lancée par De Gaulle et mise en application sur le sol français par des hommes comme Jean Moulin pour combattre le gouvernement petainiste de Vichy et son abdication face à l'occupation allemande.

Je suis persuadé que si les démocrates de ce pays veulent en finir, avec les voyoux qui nous gouvernent, avec ce capitalisme débridé, et ce pouvoir de l'argent, c'est surement une des meilleures solutions pour créer un front republicain  démocratique.

Lisez l'article de Feminist power sur - conseil national de la résistance-  JG.  ( voir aussi la video)

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 21:09

Nous en sommes déjà aux hypothéses d'une victoire de Dsk à la présidentielle et même ..... de la formation du gouvernement qui va avec, nous y voyons donc: le quator de tricheurs en tête

- DSK:  président de la République

- Martine Aubry : Premier ministre

- Fabius :  Affaires Etrangères

- Moscovici : à Bercy etc... etc...

 

et Enfin non, non, vous avez bien lu:  Ségolène Royal présidente de l'assemblée nationale. elle n'est même pas député mais Lemarié en fait sans doute son affaire.

 

Comme ci-dessous un duel Sarko DSK est déjà prévu 

 Le livre

 

 

jean georges à 23h06
En ce moment tout ce qui concerne DSK n'est que pure affabulation, c'est incroyable le nombre de sondes lancées au gré des imaginations de grattes papiers, ici Lemarié ne faillit pas à sa réputation.
Une seule contre vérité parmi tout ce que l'on a put lire depuis quelques temps sur la fausse vraie candidature de DSK et la formation d'un " ciber gouvernement" deux ans avant l'heure.
- Pensez-vous vraiement que Ségolène Royal ( qui déjà, n'est pas élue comme député) accepterai ce role de présidente de l'assemblée nationale, pour se faire huer par les matchos de doite comme de gauche.
- Pensez-vous vraiement que DSK et la Martine ennemis jurés de Ségolène Royal se réuniraient pour donner le moindre rôle politique à la présidente de Poitou Charente.
- Enfin, même si Aubry ou DSK sortaient l'un ou l'autre en tête d'une primaire , pensez-vous sérieusement que plus de 50% des militants voteraient pour l'un des deux au 2° tour d'une primaire pour désigner le candidat à la présidence, De toute façon il est clair qu'un amalgame Aubry DSK ne durerait pas plus de 6 mois car on a jamais vu un pot de Yaourt faire bon ménage avec une saucisseasucer!. JG
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 21:40

 

 

Jeu n°4.jpg

Crédit : Thé CitronAnita  était furieuse, elle avait galéré toute la soirée avec cette vacherie de voiture. Gérard prenait toujours la neuve, lui laissant  ce vieux clou. Elle  se raisonna un peu, bon ! c'est vrai qu'elle avait oublié de faire le plein mais tout de même il aurait pu y penser le Gege.

En fait, elle allait passer le weck end chez une ancienne copine du temps béni de Sciences Po, elle l'avait retrouvée sur un blog, elle tenait un grand Hotel à Fon Romeu. Elle avait pensé que son trajet de Rouen à Fon Romeu se ferait dans la journée, mais c'était sans compter les aléas de la route. Finalement comme il lui restait 250 km à faire elle avait décidé de s'arrêter dans ce petit hôtel " de charme " dans un bled dont le nom lui échappait déjà.

Sa chambre au 1er étage , convenable sans plus, la surprit quand à sa couleur irreelle, Le soleil déjà plus trés haut sur l'horizon renvoyait dans la piece des reflets d'un bleu " electrique" donnant à certains objets des formes extraterrestres. Elle s'inquieta, s'approcha de la porte fenêtre qui donnait sur une petite terrasse où tout était peint   d'un horrible bleu, violent, totalement sorti de l'imagination d'un pervers se dit-elle - il faut être tourmenté pour créer une telle couleur- elle en eut des frissons dans le dos, elle qui adorait les pastels un peu fondus, elle était servie. Même la plume du stylo était bleu et la tasse, quelqu'un avait bu du café ou thé ici dans la journée, d'ailleurs la petit cuillère était parterre. Elle n'osait pas s'asseoir finalement elle s'approcha du garde corps et s'accoudant elle admira un magnifique jardin aux allées magnifiques , bordées de fleurs , le gazon tondu de la veille pouvait se comparer à un green de golfeur. sur un petit guéridon des années trente tronait un verre de bierre aux reflets dorés et sur une des chaises un bel homme brun lisait "le nouvel obs".

L'homme se senti observé , il releva la tête -

- Bonsoir Madame,

- Bonsoir Monsieur

- Ah! ça y est vous êtes arrivée, pardonnez moi mais j'ai dû laisser mon stylo sur la table de la terrasse, j'y étais à l'ombre tout à l'heure, vous avez bien vu mon stylo Bleu? vous permettez que je monte le chercher.

Elle accepta et les yeux perdus sur l'horizon où se découpaient les collines arides du Causse, elle laissa vagabonder son imagination

 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 18:26

DSK s'est-il disqualifié pour représenter les socialistes?

Patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn a supervisé la confection du plan d'austérité grec, un des plus violents imposé à un pays européen depuis la dernière guerre. En France, le PS ne pourra longtemps éluder la question: comment l'auteur d'une purge ultra-libérale pourrait-il un jour prétendre le représenter ?

 

Commentaires:  Bizarre cette question de la part d'un journaliste!

De deux choses l'une, la naïveté de Laurent Mauduit ne pouvant être  la première  raison , j'opterais pour la deuxième qui serait la méconnaissance de l'homme.

- Pour que DSK soit disqualifié, il eut fallut qu'il le fut un jour face aux militants, or de mémoire il ne me souvient pas qu'il ait dépassé un jour un score à un seul chiffre en pourcentage sur une primaire socialiste.

De ce seul fait il ne peut-être que candidat à une primaire, et malgré les tentatives d'une certaine presse pour faire mousser la mayonnaise Strauskahnienne , il s'avere que les français le préfèrent à sa place : à savoir à la tête d'un organisme oh! combien Socialistique: le FMI où il fut propulsé par son grand camarade Sarko, lui aussi un grand socialiste, pour le récompenser d'avoir contribuer à la défaite de Ségolène Royal.

Foutaise! Monsieur Mauduit, DSK est le symbole d'un socialisme caviar, d'un bobo qui grace à sa boite de cirage a décroché un job qu'il peut considerer aujourd'hui comme son bâton de maréchal. On veut aussi nous faire croire que DSK dans le gouvernement Jospin aurait été un grand ministre des finances, cela m'a toujours irrité, il ne me souvient pas non plus qu'à part sa maitrise de la langue anglaise il ait un jour réduit le déficit budgétaire. D'ailleurs pour lui, sur le plan financier, un poste de président serait une perte de revenu considerable et une somme d'emmerdements insondables, surtout à la suite du petit homme et de son gouvernement en 2012.

Alors pour le disqualifier attendons qu'il ait un début de qualificationJG.

 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 21:32

 

 

 

 

 

Bachelot et Yade lancent la chasse au Ribéry

Antidote - Blogueur Associé | Lundi 3 Mai 2010 à 14:01 | Lu 4666 fois


Elles demandent la tête de Ribéry et des footeux clients de putes en général. En tant que femme ou en tant que ministre ? Les deux mon général, explique le blogueur David Desgouilles.



L’autre jour, en faisant de Roselyne Bachelot l’une des cibles de ma mauvaise humeur, je n’avais évoqué qu’une partie des bêtises qu’elle avait, selon moi, proférées. Du reste, un des commentateurs de ce carnet me l’a vite rappelé : elle en avait aussi sortie une autre, bien bonne.

Ainsi, elle a passé par dessus bord la présomption d’innocence en conseillant à Raymond Domenech (1) de ne pas sélectionner Franck Ribéry pour la coupe du monde s’il était d’ici là mis en examen.
Commentaires: J'avais fait un petit commentaire sur un papier du Post ,tellement cette affaire m'agace, et là je tombe sur le billet d'Antidote sur Marianne2.
Qu'est ce qui les prend les 2 Pétasses , bon! Bachelot on peut comprendre que compte tenu de son QI elle dise n'importe quoi, mais que la belle Rama Yade y aille aussi de sa connerie, qui était plutôt mesurée jusqu'à ce jour, là ça commence devenir récurant. Voici ci-dessous mon comm, sur lePost sur à peu prés le même sujet.
Les pleureuses, les pleurnicheurs, des grenouilles de bénitiers et corbeaux de minarets, tout ça c'est encore un montage médiatique, où chaque support rivalise d'imagination pour faire mousser la mayonnaise, pour mieux distiller leur presse pourrie et médias aux relents de canivaux. Quand DSK se fait souffler dans le poireau si ce n'était la presse anglo saxonne et stéphane Guillon qui balancent on en entendait pas beaucoup parler, oui mais DSK ce n'est pas un putain de footeux, et puis qui oserait croire tout ce que dit une stagiare du FMI alors que oui !une pétasse de bobinard ne peut pas mentir tout ce qu'elle dit ou qu'on lui fait dire est surement vrai.
Le commun des mortels qui va au putes, le politique qui va se faire tirlipoter le chipolatas chez Madame Andrée, le Pdg qui s'envoie en l'air avec une hotesse spécialisée etc...! tout cela est d'une platitude à mourir ça existe depuis la nuit des temps.
Pour le footeux Ribery, si les faits sont avérés il se démerde avec sa famille et sa femme, mais tout ce tapage médiatique, frole l'indécence et le voyeurisme.
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 16:59

Voci un passage des "mémoires d'un spahi"  ' livre de 215 pages consultable sur le site Calaméo  ( tapez Spahi) - C'était en Mars 1958 à Aumale en Kabylie - j'y étais comme appelé du contingent.

 

Tiens pour te changer les idées, comme c'est dimanche, cet après midi on ira boire un coup en ville et après on passera au bordel voir s'il y a quelques nouvelles recrues, Putain! Moi il faut que je baise sinon ça ne va pas, t'a bien cinq cent francs.
- Oui! Oui! J'ai bien cinq cent balles, mais tu sais le boxon c'est pas trop mon truc! Enfin j'irais avec toi mais je ne garantis pas que je consomme .
Il se mit à rire, et son air dédaigneux me confirma ce que je pensais, il dit goguenard;
- C'est vrai qu'elles sont pas terribles les gonzesses là-dedans, mais il y en une ou deux qui vont bien quand même.
Vers deux heures de l'après midi nous voilà partis, Albert était pressé, moi beaucoup moins. J'essayais de retarder l'heure de vérité mais on approchait du lieux de supplice, et je lui dis.
- On va boire un coup, il est où ton bistrot.
- Non! Non! On arrive, je te paye un coup après. Merde il y a déjà la queue!
En effet une douzaine  de soldats de toutes sortes et quelques civils étaient là à la queue leu leu, plusieurs d'entre eux avaient leur arme en bandoulière et discutaient en rigolant tout en tapant du pied pour se réchauffer. Je pris place derrière Albert, la queue diminua rapidement et je ne pus m'empêcher de dire en riant.
- Çà va vite dis donc! ils font ça comme les lapins les mecs!
- Tu parles! C'est l'usine là-dedans, mais il doit y en avoir une deux de plus, ça dégage pas si vite d'habitude.

Nous étions arrivés devant " l'établissement", il était constitué d'un genre de hall d'entrée  en planches , qui avait dût être rajouté à un bâtiment en dur couvert de tôles ondulées. J'étais toujours derrière mon copain qui tendait un billet de cinq cent francs à une  femme horrible et sans âge qui tenait la caisse. Elle était assise derrière une petite table bancale qui lui servait de comptoir et Albert lui demanda.
- Mon copain n'a pas l'habitude, il voudrait voir les filles avant .
La " maquerelle" n'avait pas l'air de comprendre, ou faisait semblant, mais elle répondit en gesticulant.
- Toi t'y connais bien, alors pourquoi voir?  Allez d'accord mais fissa!
Je passais devant la sorcière, je trouvais qu'elle sentais pas bon, malgré un maquillage digne d'un clown, et ses cheveux gominés genre squaw apache des westerns américains. Son décolleté, malgré le froid, descendait jusqu'au nombril donnant un aperçu de sa poitrine qui ressemblait davantage à des oreilles de cocker qu'à des nichons, entre lesquels dégoulinait un pendentif de quatre sous. Par dessus tout cela pendouillait un sautoir qui faisait un bruit de ferraille quand elle gesticulait et remuait le haut du corps. J'avançais de deux ou trois pas en tirant sur un rideau sans couleur, mal accroché à une tringle pliant sous le poids ainsi qu'au gré des manipulations de chaque "visiteur". Devant moi se trouvait un large couloir avec, sur la droite, un canapé aux sièges et dossier râpés et deux chaises sur lesquelles deux" filles "étaient assises. Sur la gauche et au fond six box dont quatre étaient fermés d'un rideau rouge sur lesquels on voyait la trame par endroits. J'étais figé devant les deux "nénettes " en même temps que j'entendais bien, sans le vouloir ce qui se passait derrière l'un des rideaux le plus proche de moi.

Je regardais les deux filles  qui n'avaient vraiment rien d'un tant soi peu attirant. Elles étaient moins âgées que la "maquerelle" de l'entrée mais, même maquillage tapageur, rouge à lèvres repassé par dessus le précédent et débordant de toutes part.Elles étaient engoncées dans des peignoirs  roses bonbons, moitié ouverts et l'encolure ornée d'un "boa" rouge déplumé. L'ensemble pas très propre, dont quelques tâches ne laissaient  aucun doute quant à leur provenance. A mon approche l'une d'elle s'était levée,elle dégageait un parfum de patchouli mêlé de sueur et me demanda avec un fort accent du pays.
- T'y viens beau soldat, t'y veux l'amour, ou pipe c'est comme t'y veux.
J'étais pétrifié, faire l'amour avec ça c'était la panne assurée malgré mon sevrage féminin depuis quatre mois. J'étais totalement incapable d'aller plus loin, l'envie de vomir me prit, je toussais deux fois pour me retenir et tournais les talons devant les deux filles médusées et je murmurais.
- Euh! Non merci! Une autre fois peut-être, au revoir!
Quand je passais devant la "sorcière" en sortant sans demander mon reste, elle me fusilla du regard et se mit à gueuler.
- Alors t'y veux pas mon gars, toi t'y a les moyens , t'y veux de la belle pépée! ici il n'y en à pas! nadine bébek, foute le camp, allez un autre! Toi là-bas avance.

Dehors, Albert n'était pas sorti, je m éloignais un peu du groupe et allumais une cigarette en reprenant un peu mes esprits. Il me sembla que les autres me regardaient bizarrement, mais ce n'était peut-être qu'une idée. De toute façon, j'étais tellement content de m'être tiré de ce guêpier, que je me moquais éperdument de ce que pensaient les autres. Il est vrai que ce genre d'établissement ne m'avait jamais attiré, déjà dans le civil je n'avais jamais franchi la porte d'un bobinard où de jolies filles auraient put me tenter. En fait je pensais que je n'aurais pas de mal à expliquer à Albert de n'y être pas allé, car si les filles avaient été avenantes, je me serais trouvé un peu gêné, et j'aurais put passer à ses yeux, pour un être un peu ambigu.
Mon copain ressorti quelques minutes plus tard, pas plus réjoui que cela. Je trouvais qu'il avait vite expédié son affaire et lui demandais.
- Alors ça va mieux!
En remontant un peu son pantalon et s'arrangeant le reste tant bien que mal il me dit.
- Ouais! Ca dégage! Mais là-dedans ça devient un vrai boui-boui, putain faut en avoir envie. et finalement tu t'es dégonflé et tu as eu raison c'est vraiment dégueulasse.
Ah! oui! je n'ai pas pu, je ne sais pas faire ça.
Avant de rentrer je payais une bière à Albert dans un bistrot tenu par un breton de Concarneau, tatoué de partout. A mon avis pour être venu s'enterrer dans ce trou, il avec les évenements, il ne devait pas avoir la conscience bien nette.
.../...

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche