Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 16:51
Que pensez-vous de cela?
 
 

 

Cher(e)s ami(e)s,



Une nouvelle fois, nous vous appelons à ne pas vous laisser manipuler par des sondages sur des panels de 200 ou 400 personnes qui n’ont donc aucune signification. Sur le terrain, comme ces derniers jours à Rennes, à Caen, à Reims, à Limoges, il y a toujours la même foule d'hommes et de femmes de tous âges et toutes conditions en attente de l'espérance portée par Ségolène .




Les sondages internet qui ont suivi le débat ont un nombre de votants si important qu’ils excluent tout risque de manipulation. Les résultats sont très favorables à Ségolène Royal comme vous pouvez le constater :




Sondage 20 minutes

Votants : 19196
Quel candidat vous a le plus convaincu?
Jean-Michel Baylet 5%
Manuel Valls 15%
Martine Aubry 14%
Arnaud Montebourg  11%
Ségolène Royal        31%
François Hollande    25%

Sondage NouvelObs
Votants :  16037
Primaire : qui a remporté le 1er débat ?
Martine Aubry 15.6%
Jean-Michel Baylet  4.0%
François Hollande  31.8%
Arnaud Montebourg 6.7%
Ségolène Royal 36.0%
Manuel Valls  6.0%


Sondage JDD.fr

Votants : 4113
Qui a été, selon vous, le candidat le plus convaincant?
Ségolène Royal 42%
Martine Aubry 24%
François Hollande 19%
Manuel Valls 9%
Arnaud Montebourg 6%
Jean-Michel Baylet 1%



Vous découvrirez demain dans la presse que Nicolas Sarkozy annonce la création d’une grande banque publique destinée à aider les PME à se développer. C’est une proposition portée par Ségolène Royal depuis des années et qui avait été reprise dans le projet des socialistes. En quelques jours, avec l’encadrement militaire des délinquants, c’est la deuxième idée forte de Ségolène Royal qui est récupérée par la droite.




C’est la preuve que Ségolène Royal est considérée par le président sortant comme son adversaire la plus dangereuse car la plus solide et celle qui porte le projet pour la France le plus efficace.




Bien amicalement




L’équipe de Ségolène Royal

 

 

  

Adhérer à Désirs d'avenir en cliquant ICI

Site de campagne : http://www.segoleneroyal2012.fr

Compte Facebook: http://www.facebook.com/segoleneroyal

Compte twitter: http://twitter.com/royalsegolene

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 15:35

Dassault aurait-il viré de bord, peu probable, mais sûrement parce qu'elle le vaut bien. Je ne me souviens pas l'avoir vue la-dessus en Une.

En tout cas Ségolène elle a la frite, ils auront du mal à la dégommer comme ils en ont l'intention ( les ils c'est toute la sainte diaspora antiségo et ils sont nombreux)

royal-sur-le-parisien.jpgVas-y Ségolène nous sommes avec toi jusqu'à la victoire finale . JG.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 20:52

Subject: tr: FW: tr: Fw: tr: Jardinage


> > > > > MON JARDIN ...
> > > > > >
> > > > > >
> > > > > > Si certains plants de mon jardin vous intéressent, je vous donnerai des boutures ou des graines. Cela me fera énormément plaisir.
> > > > > > Pour l’entretien de ce jardin, je me fais aider par Nicolas le jardinier.
> > > > > > J’ai un massif au milieu du jardin.
> > > > > > C’est un massif avec un pied de Fillon à feuillage persistant,
> > > > > > Et l’importance qu’a pris ce Fillon à pied persistant en 3 an ½, c’est incroyable. A un moment donné, j’ai cru que Nicolas le Jardinier allait me le dégommer,
> > > > > > et bien pas du tout…. Quand il a vu l’ampleur des racines il a renoncé.
> > > > > > A côté, j' ai une plate-bande, c’est un spécimen d’Hortefeux rubicond à poil roux. C’est une espèce rampante.D’ailleurs nous avons essayé de la mettre à l’intérieur,
> > > > mais elle se plaît mieux à l’exterieur.
> > > > > > Dans le fond du jardin, j ’ ai une belle potiche,….Oui, c’est une Carla à clochettes. Alors pourquoi à clochettes ? Parce que, certains soirs, la plante émet un doux
> > > > couinement mélodieux. Enfin il faut vraiment tendre l’oreille pour l’entendre. En ce moment elle est en pleine reproduction.
> > > > > > L’autre jour, Nicolas le jardinier est allé dégoter une vieille plante qui pourrissait depuis des lustres dans la remise. Un jupé à feuilles caduques.
> > > > > > Ça a refleuri….. L’originalité du jupé à feuille caduque c’est qu’il perd son feuillage même en été. (crâne chauve)
> > > > > > Par contre j’avais une belle bordure de Borloo hirsute….. Elle n’a pas tenu. Pourtant j’aime bien le Borloo hirsute, je trouve que c’est une plante intéressante, une plante
> > > > originale. Il faut bien l’arroser parce qu’elle boit bien…….et elle se biture bien aussi….Pardon…. elle se bouture bien. Je crois même qu’elle est partie s’installer dans le
> > > > jardin d’à côté.
> > > > > > Dans le fond du jardin, j’avais semé des graines de Woerth. Mais avec la sécheresse, les bourgeons ont été carrément bouffés par une attaque de pucerons de la
> > > > Baie Tenkour.
> > > > > > Appelé Weurthania argenté, c’est la plante femelle qui a été touchée en premier. Elle pousse sur les hauts plateaux, parce qu’elle le vaut bien.
> > > > > > J’ai fait aussi quelques transplantations dans le jardin.
> > > > > > Avec Nicolas on a transplanté l’Alliot Marie. Je ne sais pas si vous connaissez cette plante, c’est une belle plante, originaire du pays basque, une belle plante élégante
> > > > qui se plaît sur tous les terrains. On peut la déplacer au gré de son humeur dans le jardin. C’ était increvable…. Mais un vent de sable venant d’Afrique de Nord a réussi
> > > > l’impensable, elle n’a pas résisté.
> > > > > > Par contre Nicolas le jardinier a eu beaucoup plus de mal avec la Roselyne Bachot officinal. Il a failli se faire un tour de rein en déplaçant la motte.
> > > > > > Moi j’aime bien la Roselyne Bachot, il n’y a pas besoin d’engrais, c’est une belle plante grasse, elle se décline dans plusieurs couleurs : bleu, blanc, rose, violet….. Et
> > > > elle se plante facilement. Elle se repique bien aussi d’ailleurs.
> > > > > > Alors j’ai des plantes un petit peu originaux aussi.
> > > > > > J’ ai un Coppé Grandiflora, plus connu sous le nom d’impatience de l’Elysée.
> > > > > > J’ ai aussi…..un Berrou orangé à grandes feuilles. (oreilles)....Ce plant est difficile à cultiver parce que ça perd souvent les pétales….
> > > > > > Et dans le fond du jardin j’ai un arbre majestueux… Vraiment il a beaucoup, beaucoup d’allure. Pour moi ça ne fait pas de doute, c’est un Galousot de Villepin mais
> > > > d’après Nicolas le jardinier ce serait un véritable Cognassier.
> > > > > > J' avais des plantes génétiquement modifiées. J’ avais un pied de Kouchner transgénique. Ça n'a pas tenu non plus.
> > > > > > J’ avais des plantes exotiques : rama iade, une rachida qui faisaient du plus bel effet en potée …. Mais elles n’ont pas supporté la rigueur de l' hiver.
> > > > > Un petit peu plus sur la gauche de mon jardin il y a la roseraie. Chez moi les roses poussent un peu dans tous les sens a commencer par :
> > > > > > la Aubry Rustique. C’est un rosier « rouge buisson ». C’est une plante qui craint pas le gel, qui ne craint pas les attaques et qui peut donner des boutons.
> > > > > > Pour l’entretenir il suffit d’éliminer les jeunes pousses en amont, éliminer aussi les jospins, les Fabius etc… car c’est inutile de garder les vieilles branches. En ce
> > > > moment il est en pleine floraison. A l’entrée de la roseraie j’ai planté une tulipe rosacée, la Hollande, elle se plait bien dans la roseraie, elle a besoin de beaucoup de soins.
> > > > Malheureusement depuis un moment elle manque d’engrais, elle maigrit beaucoup.
> > > > > Ah….. J’ai un rosier remontant aux fleurs de « démocratie participative ». C’est la Rouge du Poitou. Elle est magnifique. ça demande une bonne exposition. Au zénith de
> > > > préférencitude hein…. Elle est royale.
> > > > > > Un peu à l’écart de la roseraie le StraussKann Flamboyant est un magnifique rosier grimpant. On peut difficilement l’arrêter de grimper. C’est une plante qui a plein de
> > > > sève et qui demande beaucoup d’entretien. D’ ailleurs il se fait tailler et biner régulièrement.
> > > > > > J’ai un potager aussi bien sûr. Je suis très content car l’autre jour j’ai réussi à faire pousser un Besancenot, on m’avait posté les graines. Pourtant d’habitude je n’ai
> > > > pas beaucoup de réussite avec mes cornichons. La tendance est aux légumes verts. J’en ai mis pas mal dans mon jardin.
> > > > > > J’ai un chou de Bruxelles ou chou roux appelé aussi kon ben dith. J’ai une Cécile Dufflo plus communément appelée « l’haricot coco »
> > > > > > J’ai un José Bovet que l’on peut consommer après avoir enlevé le foin (moustaches). C’est un artichaut.
> > > > > > J’ai aussi une Eva jolie ou courge de Norvège. C’est une cucurbitacée assez indigeste qui peut donner des gaz à effet de serre.
> > > > > > Depuis peu de temps j’ai investi dans un oiseau. Il n’est pas très chouette, je crois que c’est un hulot ou hulotte peut-être. Nicolas m’a dit que cet oiseau sera
> > > > complètement inutile.
> > > > > > Si vous mélangez tous ces légumes verts vous obtenez la fameuse salade « europe écologie ». C’est une recette de mamère.
> > > > > > Hélas comme dans tous les jardins à la française j’ai des maladies. C’est pas grave mais c’est un peu embêtant.
> > > > > > J’ai un Bernard Thibault à cul rouge . C’est pas rigolo parce que ça se fixe sur les branches du boulot.
> > > > > > Ensuite ça donne des chenilles processionnaires qui sortent du cocon. Alors la chenille processionnaire, vous la connaissez ? ça empêche de circuler dans le jardin
> > > > et surtout j’arrive pas à la compter. Personne n’est d’accord. D’après mon cousin qui travaille chez les flics elles sont une centaine et d’après mes voisins qui sont à la
> > > > CGT elles sont des milliers….
> > > > > > J’ ai essayé un apport de bouillie bordélique à base d’oseille, c’est une recette de Nicolas le jardinier, mais rien n’y fait. Par contre pour éradiquer certains parasites
> > > > indésirables du jardin il y a de nouveaux produits qui viennent de sortir. Le Guéan de chez rom. On peut aussi l’utiliser pour les plantes d’intérieur.
> > > > > > On m’a fortement conseillé de me renseigner auprès de la marine mais je peine à la suivre.
> > > > > > Ainsi va la démocratie et c’est bien ainsi.
> > > > >
> > > > >
> > > > >
> > > > > Commentaires: Ce n'est pas ma prose mais j'adore ça
> > > > >
> > > >
> > > >
> > > >

> > >
> > >



> >
> >

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 14:46

 

1 11 /07 /Juil /2011 21:49

Depuis le 1er juillet, la police peut tirer à balles réelles sur les manifestants en France

Pourquoi une arme de guerre ?

  
( La photo de l'arme de guerre illustrant les articles a été

supprimée)



JORF n°0151 du 1 juillet 2011 page 11269
texte n° 17


DECRET
Décret n° 2011-795 du 30 juin 2011 relatif aux armes à feu susceptibles d'être utilisées pour le maintien de l'ordre public

 

 

 

Médiapart s'interroge

 

Rappels : le fusil de calibre 7,62 est une arme de guerre ! La gendarmerie dépend maintenant du Ministère de l'Intérieur.

.
Questions :

Pourquoi le gouvernement se donne-t-il aujourd'hui le droit de tirer à balles réelles sur les citoyens qui manifestent ?

Pourquoi un tel arrêté maintenant ?

La Nation est-elle en péril, en guerre civile ?.


Ou bien les gouvernants et autres "dilapideurs" prévoient-ils après d'autres pays d'Europe, la "faillite" (comme ils disent ) de la France, et craignent-ils des révoltes sociales, des émeutes ?

Ne voient-ils pas trop de pays où les citoyens se révoltent contre un pouvoir abusif ?

Ne voient-ils pas, en France même, trop de citoyens en rupture avec un système qu'ils cherchent à maintenir coûte que coûte et qui est en train de s'effondrer?

En tous cas, un tel arrêté mériterait, pour le moins, une question au gouvernement ( ce qui ne semble pas avoir été la cas), et le lancement d'une pétition réclamant son abrogation immédiate !

 

Source: Mediapart - Agoravox-

 

 

commentaires:

La dictature est avancée- manifestants! munissez vous de gilets pare balle, de boucliers blindés et de casques lourds, ou restez chez vous devant votre écran télé. La matraque est révolue, le taser aux oubliettes, les gazs lacrymos une vieille histoire.


Non! les officionados des retraites à 60 ans, attendez-vous au pire, des chargeurs de balles 7, 65 vous sont réservés.

Le syndicats, et vos grévistes, avancez en rangs serrés, il n'y a que le premier rang qui tombe aux premières salves.

Nous avons échappé a plus grave ,( pour l'instant,) mais dans les salons on parle déjà de Mitrailleuse 12/7, de canon de 75 sans recul.( là je plaisante et pourtant il n'y a pas de quoi rire)

 

Oui! mais on va me dire: ils n'oseront pas tirer! personnellement je pense que si, la loi les protège, la loi est faite pour cela, la loi est promulguée pour qu'ils aient le droit de tuer les gens mécontents au risque de provoquer une guerre civile, conflit dans lequel rarement

, les prolo et les travailleurs ne sont sortis vainqueurs sauf en 1789 et encore ça n'a pas duré longtemps. JG.


Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 23:20
Ce sondage est aussi bidon que les autres, mais pas davantage. Alors comme il me convient je vous en fait profiter.
Les Strauskaniens feraient bien d'aller se rhabiller. JG. (source le post)
 
 
AVANT-GOÛT

Pour qui voteriez-vous aux primaires socialistes ?

Cinq candidats déclarés, cela commence à prendre forme. DSK est aussi inclus, son retour étant de plus en plus évoqué à gauche.

 

11.2%   Dominique Strauss-Kahn
14.2%   Martine Aubry
15.7%   François Hollande
39%   Ségolène Royal
1.8%   Manuel Valls
7.3%   Arnaud Montebourg
10.8
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 21:00

 

 

 

Un blanchiment  à New York! Combien ça coûte? JPP va nous faire une émission sur cette pantalonnade.

 

Je suis quand même bluffé de cette parodie de justice américaine. La nôtre ne vaut pas mieux mais je la trouve plus élégante et moins expéditive. ( enfin ça dépend pour qui).

 

Il va nous revenir Dominique, tout auréolé de sa remise .... en liberté. Regonflé à bloc ( de partout) au bras de sa CHERE Anne qui a dû fourguer une vieille croûte pour payer la casse.  Même pas peur de Martine Aubry et des autres car plus de primaires, désigné d'office par quelques aparatchiques diplômés du ps caviar.

 

Enfin avec  « DSK le retour » les paumés de la politique du vieux PS vont filer chez la Marine, et les autres chez la Meluche. Cela peut devenir intéressant…… !.

Il est 17 heures, le destin du vieux « briscard » se joue en ce moment à New York, les médias sont sur la brèche hyper motivés, il va y avoir demain une crise des Superlatifs car déjà tous employés aujourd’hui. Les manchettes des quotidiens vont rivaliser de photos plus rares les unes que les autres, achetées à prix d’or à des paparazis  pourvoyeurs de la presse peepole.

 

Nous sommes vraiment gâtés, cette semaine fut tellement riche en  événements. La mort de six alpinistes emplissaient les gazettes lundi avec photos, plans , interview de professionnels de la montagne et appels à la prudence,

 

 l’hypocrisie d’Aubry qui à  déclaré sa candidature à la présidentielle sans passer par les primaires ( elle a le droit elle est le chef du PS).

 

 Le point d’orgue était atteint hier et avant hier avec la libération des otages qui nous a «  overdosés » d’images plus voyeuristes les unes que les autres et abreuvés de discours et d’émissions spéciales pendant deux jours.

 

Nous avions eu l’affaire Tron,,  Sarko «  cravaté à Agen, Eva Joly qui a raté la primaire écolo d’un poil.

 

J’oubliais Lagarde au FMI  et le remaniement rocambolesque qui a suivi, la canicule, les fraudes au Bac et au Bts. Et puis … et puis j’allais l’oublier aussi LE MARIAGE dont on nous gave depuis le début de la semaine.

 

Tout cela enterre allègrement le chômage reparti à la hausse,  La Grèce en train de déposer le bilan, la Syrie , le Yemen, Kadafi. La Chine en train de nous bouffer tout crus, le prix du carburant,   les scandaleux comportement des grandes surfaces.

 

Enfin je viens d’entendre que DSK est pratiquement libre, match retour  le 18 juillet , trop tard pour les primaires socialistes. Ouf on a eu chaud. JG.

 

 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 23:17

 

Espagne: des dizaines de milliers "d'indignés" dans les rues contre la crise

publié le 19/06/2011 à 16:42, mis à jour le 19/06/2011 à 20:22

Espagne: des dizaines de milliers "d'indignés" dans les rues contre la crise

 

 

Des dizaines de milliers d'Espagnols manifestent à Madrid, le 19 juin 2011

 

Les Indignés… !

C’est devenu un mot très à la mode, mis aujourd’hui  en lumière par tous les biens pensants européens, par le prolétariat, voire par tous les opprimés du monde.

INDIGONS-NOUS :

Soyez indignés de la politique Sarkozienne, destructrice d’emplois, (enseignement, police, santé etc.) pourvoyeuse de fonds publics aux banques privées, responsable  des déficits budgétaires  et commerciaux (abyssaux)de notre pays.

Soyez indignés de l’envoi de troupes en Afghanistan , en Lybie et ailleurs.

Soyez indignés de l’insécurité de nos concitoyens, des petites «  frappes » qui tuent comme ils respirent. Situation due à la suppression de fonctionnaires de police et d’auxiliaires dans les établissements scolaires.

Soyez indignés, de la mort a petit feu de nos agriculteurs et éleveurs les plus modestes, de la désertification de nos campagnes, due principalement à la suppression de classes uniques dans nos petits villages,  des lignes SNCF non rentables,  de bureaux de postes etc…

Soyez indignés de la pompe à fric que sont les radars installés à bon escient pour « faire du  fric » et rarement pour cause de sécurité routière.

Soyez indignés du prix des carburants. Soyez indignés du système de la justice  de l’argent, justice à l’américaine.

Soyez indignés de notre service de santé catastrophique, nos hôpitaux supprimés ou regroupés, nos médecins et spécialistes surchargés ( 6 mois pour un RDV) c’est beaucoup plus rapide dans le privé !!!

Soyez indignés des médias aux ordres qui nous font avaler des couleuvres à longueur de journée, ressassant TOUS les mêmes infos , les mêmes sondages bidons , les journalistes pris au piège des patrons de presse au service du pouvoir ( Dassault, Bouygues, Lagardère etc.) Cette liste n’est pas exhaustive mais elle suffit amplement à être indigné et le faire savoir avant que nous ayons atteint le point de non retour. JG.

 

  PS: Sur la planète nous ne comptons aucune réelle démocratie, sauf dans les assemblées d'indignés, qui malheureusement n'ont pas encore pris le pouvoir ; ça ne saurait tarder en Grèce.

 

Des dizaines de milliers d'Espagnols manifestent à Madrid, le 19 juin 2011

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 22:18

 

 

amelie passionata 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  Amélie avait déménagé, Elle avait planté là le Gérard. Oh ! il n’avait pas aimé ça mais finalement il n’était pas idiot, depuis quelques semaines il sentait bien que ce n’était plus comme au début. C’est que la jeune fille il fallait s’en occuper, au lit elle était exigeante, pas douée pour la cuisine, elle s’occupait de ses vêtements, mais jamais des siens, elle n’achetait jamais rien pour la maison, elle faisait les courses mais c’est Gege qui payait tout, il avait un compte ouvert au huit à huit en bas de la rue. Ils s’étaient quittés sans fracas se disant, sans trop y croire qu’ils se reverraient de temps en temps comme de bons amis.

  Elle avait posé ses valises provisoirement chez Jean Patrick qui habitait un bel appartement spacieux en location vers les Buttes Chaumont. Ca lui faisait un peu plus loin pour la gare du Nord mais la rapprochait un peu de la gare de l’Est, et puis il était tellement plus grand, plus lumineux, Matériel Hifi dernier cri, meubles design, cuisine moderne, et alors la chambre toute en couleurs, un ensemble literie d’un confort absolu. La salle de bain contigüe à la chambre toute en émaux de Briare avec sa baignoire à remous. Amélie avait installé ses affaires dans la deuxième petite chambre où il lui arrivait de dormir de temps en temps quand JP ne rentrait pas.

C’était le cas en ce moment, il était parti en Chine une dizaine de jours pour ses sacrées orchidées.

Ce mercredi, Amélie était en récupération de RTT, JP ne rentrait que Samedi, elle traîna un peu le matin à l’appartement essayant de ranger le bazar, passer l’aspirateur et laver la petite vaisselle qui restait sur l’évier. Après un bon bain bouillonnant, en s’habillant elle s’aperçut qu’elle n’avait que peu de lingerie propre, Gérard aimait lui en acheter de temps en temps mais depuis plus d’un mois qu’elle était avec les yeux noirs, il ne lui ramenait que des chocolats et des caramels. Elle se dit « cet après midi je vais faire des courses, samedi il faut que Jean Patrick me trouve explosive.

Elle n’osa pas aller dans un magasin de lingerie érotique, ce n’est pas l’envie qui lui en manquait mais outre le prix de ces babioles cela n’avait rien de pratique. Bref elle prit le métro et s’en alla traîner vers les champs Elysées puis aux Galeries Lafayette. Il n’y avait pas trop de monde, et puis le rayon lingerie ici était sans limites, il y en avait des milliers de sous tifs, de strings coquins, de bustiers suggestifs et des déshabillés affriolants. Amélie ne savait plus trop où donner de la tête, et puis en plus le toucher de ces sous vêtements lui portait aux sens, l’inspirait diablement. Elle en était à décrocher un body très suggestif du portant quand une vendeuse s’approcha la frôlant.

- Puis-je vous aider mademoiselle ?

La vendeuse était jolie, une fille des iles, pas plus grande qu’Amélie, mais un corps délié, souple, une sportive assurément. Son visage éblouissant de santé lui donna le frisson. Ses dents serrées, dont la blancheur éclatante tranchait avec ses lèvres pourpres et pulpeuses, entre lesquelles circulait, par moments une langue rose, souvent en mouvement, tout cela lui donnait le tournis. Amélie n’avait jamais eu d’attirance pour une fille, elle avait déjà dormi avec des copines sans pour cela s’intéresser à leur anatomie, mais là c’était étonnant, cette beauté caribéenne l’embrasait.

- Oui, je pourrais essayer ça, où se trouve la cabine d’essayage.

- D’habitude les clientes n’ont pas le droit d’essayer les sous vêtements, parce que souvent les gens ne sont pas propres, même les femmes, mais là je pense que vous n’avez pas ce problème, suivez-moi c’est juste à côté. Arrivées près des cabines aux portes dont le bas allait jusqu’au sol, la vendeuse ouvrit la première sur les trois et dit à Amélie.

- Allez-y ! Mademoiselle, je reste là s’il il y a un problème vous m’appelez, d’accord.

La cabine était spacieuse, un grand miroir lui renvoya une image en pied totalement à son goût, elle commença à se déshabiller ne gardant sur elle que son string minuscule. Ce n’était pas trop facile à enfiler ce truc là, c’était la première fois qu’elle en mettait un body et elle s’empêtra dans les fanfreluches ne sachant pas où cela se plaçait. Elle n’osait pas trop appeler la petite black, car ce body avait dû être fait pour elle et se regardant dans la glace elle eut comme une montée d’adrénaline, mettant son émotion empreinte d’ambigüité à l’épreuve. Elle savait pourtant que dans son état, elle allait se trouver à la merci de la vendeuse. Si elle lui demandait de venir l’aider elle était certaine de faire comme les papillons de nuit sachant très bien qu’ils allaient se brûler s’ils s’approchaient quand même trop près de la lampe. Elle se décida enfin à l’appeler timidement en enlevant le verrou.

- Mademoiselle s’il vous plait, j’y arrive pas vous voulez bien m’aider.

- Appelez-moi Mélissa, Une seconde je m’assure qu’il n’y a personne dans le rayon…. ! Me voilà.

C’est sûr que, malgré l’espace confortable de la cabine, à deux là-dedans il ne fallait pas faire trop d’écart pour ne pas se toucher. Déjà la vendeuse était accroupie tripotant les rubans les fixant à leur place faisant pivoter Amélie à son gré la prenant aux hanches, glissant un doigt sous un élastique pour tendre les tissus, réglant les portes jarretelles etc… Amélie, au bord de la pamoison, dans la glace regardait le spectacle dans l’attente qu’il se passe quelque chose. Mélissa allait se relever quand elle se remit à genoux et dit.

- Oh ! Attendez il y a un petit fil qui se défait là en bas, ne bougez pas je vais le couper avec les dents.

Le fil provenait de l’élastique de son string, et la vendeuse ne pouvait faire autrement que d’approcher son visage du cache sexe qui d’ailleurs n’en cachait pas lourd. La respiration accélérée de la vendeuse au niveau du pubis électrisa littéralement Amélie qui ne put s’empêcher d’appuyer de ses deux mains sur la tête de Melissa qui n’attendait que cela. La petite culotte descendit aussitôt d’un étage sous les doigts agiles, les lèvres charnues prirent sa place descendant d’abord dans la toison légère, que tendait Amélie jambes écartées dans une cambrure attentiste.

Enfin la bouche chaude et veloutée atteignit l’intimité déjà humide et quand la langue fine et puissante s’insinua dans les plis secrets, titillant au passage un bouton exacerbé, Amélie n’y tint plus, elle dut faire un violent effort pour ne pas crier, elle se mit balancer le bassin à un rythme de plus en plus effréné. L’orgasme arriva trop vite mais ce fut une apothéose, le plaisir la parcouru jusqu’au bout des orteils.

Melissa s’était maintenant mise debout et embrassait avec fougue la bouche tendre qui avait encore un goût d’amour, elle prenait en même temps la main d’Amélie qu’elle conduisait insidieusement vers son bas ventre résolument tendu en attente d’excitation.

Bien que ce fût la première fois Amélie, à nouveau excitée par les baisers savants de Mélissa, passa sans hésiter sa main droite dans la culotte et fut surprise de trouver cet endroit entièrement glabre. Cela ne la rebuta pas du tout et son index eut vite fait d’atteindre la fente inondée de sa partenaire qui d’un mouvement calculé du bassin dirigeait le doigt d’Amélie pas trop experte avec les filles. Puis contre toute attente de la part d’Amélie, Mélissa grogna serrant les cuisses enfermant la main comme dans un étau ses doigts s’enfonçant dans le dos à travers la guêpière mise à rude épreuve.

Elles se regardaient maintenant prêtes à éclater de rire, heureuses comblées d’amour, c’est Mélissa qui parla la première.

- C’est la première fois que tu fais l’amour avec une fille, moi j’ai pourtant un copain que j’adore mais il m’arrive de faire cela avec une copine. En fait ce qui m’attire chez une femme, c’est surtout la peau blanche, c’est comme une drogue j’adore les poils pubiens fins comme toi, j’aime la peau chaude et toi tu es bouillante, et puis tu es belle quel bonheur.

-  Moi ce doit-être le contraire j’adore les black métissées comme toi, rien que ta bouche me fais fondre j’ai presque eu un frémissement quand tu m’as parlé de ta voix chaude avec cet accent discret des iles, pourquoi tu te rase les poils, oh ! et puis tes lèvres sur mon sexe, quel régal, certains hommes m’ont déjà fait cela mais souvent eux ça ne dure pas longtemps et ce n’est pas aussi doux.

- Pour les poils en fait ils sont très frisés presque crépus, je trouve ça moche, mes cheveux je les faits défriser mais pour le reste comme ça je suis tranquille. Bon aller il faut que j’y aille je vais finir par me faire engueuler, c’est la première fois que je fais ça avec une cliente.

Finalement Amélie s’acheta toute la parure : body, soutien gorge et string assorti, le déshabillé arachnéen qui allait avec lui plaisait beaucoup mais sa carte bleue aurait eu du mal à supporter, déjà qu’elle avait trouvé l’assortiment un peu chérot. Avec le fabuleux sourire de Mélissa elle eu droit à un joli paquet en carton glacé où la marque «Passionnata » et le logo qui allait avec faisait retourner hommes sur le trottoir.

Elles ne s’étaient même pas donné leurs numéros de téléphone, simplement Mélissa avait dit discrètement.

- Si tu as envie de me revoir, je suis ici tous les jours sauf le lundi, même pas de bisous, c’est vrai que devant la caisse ce n’était pas le meilleur endroit.

Amélie prit le bus peu encombré à cette heure où Paris semblait un peu endormi avant le rush de dix sept heures où tout ce qui roulait dans et sous la grande ville serait plein à craquer. Elle s’était assise vers la porte arrière près d’une dame un peu âgée qui somnolait par moment, rouvrant les yeux aux grés des cahots ou des arrêts aux stations.

Elle se remémorait la scène de tout à l’heure, elle avait encore un peu de gène, vis-à-vis de JP mais d’ici samedi tout cela ne serait plus qu’un bon souvenir et puis elle allait l’exciter son beau brun, elle commençait vraiment à l’aimer mais il ne fallait pas trop qu’il compte sur l’exclusivité totale de sa personne. Elle chassa ses idées pour se consacrer au rappel de son escapade totalement inattendue, mais tellement agréable, elle n’aurait voulu manquer ça pour rien au monde, et comme à son habitude elle se mit à chantonner doucement un couplet « du baiser » de Souchon.

 

- Elle s’est avancée

- Rien n’avait été organisé

- Autour de moi elle a mis ses bras croisés

-  Et ses yeux se sont fermés fermés….. Nanana nana ! Nanana nana !

                                                                                                                                   Jean Georges.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 22:18

 

Sans commentaires , si Merci à Olive!

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 21:32

Les joueuses lyonnaises s'étaient inclinées en 2010 lors de la finale de la Ligue des champions.

Les joueuses lyonnaises

Je ne suis pas un fondu de foot, mais ce soir rien à la télé alors le foot féminin pourquoi pas

Je me suis pris au jeu ce soir à regarder sur  "Direct huit" la finale de la coupe de la ligue .... féminin, l'Olympique Lyonnais contre Pozdam (équipe allemande détentrice de la coupe trois années de suite.

J'ai vu un match plein, puissant , vivant. J'ai vu des gamines de part et d'autre qui avaient envie de gagner, mais qui semblaient  jouer pour s'amuser, surtout les lyonnaises.

J'ai vu du jeu intelligent, malin, futé, créateur en permanence, sortant de tous les sentiers battus donant des leçons de sportivité à tous les joueurs hommes de leur club et aux autres.

Quel match! Certains joueurs de  clubs masculin aux budgets faramineux feraient bien de s'inspirer de temps en temps du jeu de ces filles qui, bien que professionnelles ( à Lyon, pas partout) perçoivent des salaires de misere par rapport à leurs collègues masculins.

La chaine "Direct huit"  dit vouloir s'interesser à ce volet du foot-ball, ce serait de bonne augure , plutôt que de regarder des matchs de ligue 1, insipides, des joueurs qui se la " pete" avec leur écouteurs sur les oreilles et leurs bagnoles à 50 mille euros. Plutôt que de voir des fouteux arriver sur le terrain en faisant la gueule à croire qu'ils vont faire huit heures de terrassement à la pioche. Les filles elles se marrent elles sont contentes de jouer au ballon, elles ne posent pas le maillot quand elles marquent un but
. Finalement les petites lyonnaises elles ont gagné la coupe d'Europe des clubs champions par 2 but à 0 contre une équipe allemande favorite. JG.

 


Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche