Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 22:48

Fin 2008 : Le monde entre dans la phase de décantation de la crise systémique globale - Anticipations 2008-2013 : Six groupes de pays aux évolutions très différentes

- Extrait GEAB N°28 (15 octobre 2008) -



Fin 2008 : Le monde entre dans la phase de décantation de la crise systémique globale - Anticipations 2008-2013 : Six groupes de pays aux évolutions très différentes
La crise financière globale, pour laquelle le mois de Septembre 2008 a constitué le point d'inflexion majeur, ainsi que l'avait prévu LEAP/E2020 en Février dernier (1), n'est que le détonateur de la crise systémique globale. Les désordres financiers et monétaires de ces derniers mois n'ont été que les déclencheurs d'une série de crises économique, sociale et politique qui vont désormais structurer cette dernière phase de la crise systémique globale. Les conséquences les plus lourdes de la crise en termes humains, sociaux, économiques et politiques sont en effet devant nous, et non pas derrière nous. Dans ce GEAB N°28, nous présentons donc le calendrier anticipatif de la phase dite de « décantation », c'est-à-dire celle pendant laquelle les conséquences de la crise commencent à refaçonner le système global (2). Nos travaux nous permettent ainsi de présenter des anticipations sur la période 2008-2013 en distinguant 6 groupes de pays caractérisés par un impact différencié des 4 séquences spécifiques de cette phase : crise financière, crise économique, crise sociale et crise politique.

En effet, si les trois premières phases de la crise étaient essentiellement communes à l'ensemble de la planète puisqu'elles affectaient le même système global issu de l'après 1945 et de l'après 1989, la quatrième phase se déroule de façon très différenciée selon les pays et la nature de l'impact que la crise a eu sur eux. Le choc fut commun mais les réponses et les parcours à venir sont différents. Ils constituent d'ailleurs le processus de réorganisation du système global et préfigurent les nouveaux équilibres qui vont se mettre en place au cours de la décennie prochaine.

Pour nos chercheurs, l'ampleur des conséquences de la phase d'impact de la crise sur les différents pays de la planète est fonction de leur degré de résistance à l'explosion du « détonateur financier » qui a eu lieu depuis plus d'un an. Plus un pays est « immune » face à ce choc financier, mieux il traversera cette crise. LEAP/E2020 a donc étudié la situation des principaux pays et des grandes régions de la planète en fonction de 7 critères précis permettant de mesure le degré d' « immunité » au « détonateur financier » :

. Part du secteur financier dans l'économie
. Part des services dans l'économie
. Degré d'endettement des ménages
. Qualité des actifs du système financier et des ménages
. Montant relatif des déficits publics (toutes collectivités publiques cumulées, y compris comptes sociaux)
. Montant relatif des déficits extérieurs (commerciaux et paiements)
. Part des retraites par capitalisation dans l'ensemble des retraites du pays.

En fonction de ces critères, notre équipe a identifié 6 grandes zones de pays, qui n'ont souvent que peu de rapports géographiques entre eux, mais qui rassemblent les pays ayant des profils proches.

Afin de faciliter la lecture des résultats, LEAP/E2020 a choisi de les présenter dans ce GEAB N°28 sous forme visuelle en présentant d'une part une carte du monde regroupant les pays selon six zones colorées; et d'autre part, un graphique temporel pour la période 2008-2013, montrant nos anticipations concernant la durée des 4 séquences spécifiques de la phase de décantation : crise financière, crise économique, crise sociale et crise politique. Les explications plus détaillées sont à la suite de chaque graphique.

Fin 2008 : Le monde entre dans la phase de décantation de la crise systémique globale - Anticipations 2008-2013 : Six groupes de pays aux évolutions très différentes
La zone 1 regroupe les pays pour lesquels les 7 critères montrent sans exception une absence totale d' « immunité » à la crise financière. On y trouve les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Islande.

La zone 2 rassemble les pays pour lesquels 5 ou 6 critères montrent une forte sensibilité au « détonateur financier ». On y trouve ainsi des pays nord américains (Canada et Mexique) ou européens (Suisse, pays baltes, Espagne).

La zone 3 intègre les pays pour lesquels 4 critères indiquent une forte sensibilité à la crise financière. On y trouve ainsi l'essentiel de l'Asie, les Pays-Bas, la Belgique, la Scandinavie.

La zone 4 regroupe les pays pour lesquels seuls 3 critères indiquent une forte sensibilité au choc financier. On y trouve l'essentiel de la zone Euro, des nouveaux Etats membres de l'UE et les principales économies d'Amérique latine.

La zone 5 est particulière car elle rassemble des pays caractérisés par un huitième critère qu'il est apparu cohérent et pertinent d'appliquer dans cette analyse, à savoir le degré de dépendance politique, militaire et financière aux pays de la zone 1. Très simplement, ce sont les pays qui seront affectés très directement en terme notamment de stabilité politique par les graves conséquences de la crise sur les pays de la zone 1 : par exemple, une forte réduction des aides militaires, une suppression de l'aide alimentaire,... On y trouve aussi bien les pays pétroliers du Golfe Persique que Taïwan ou la Colombie.

La zone 6 regroupe les pays pour lesquels la crise financière n'a qu'un impact mineur ou très indirect car ces pays ont une économie trop peu développée. On y trouve la plupart des pays en voie de développement.

Pour ce qui est du déroulement temporel de la phase de décantation, LEAP/E2020 a tenté de quantifier la durée des 4 séquences de cette phase, à savoir les crises financière, économique, sociale et politique. Ci-dessous nous présentons le résultat de nos anticipations pour chacune des 6 zones identifiées précédemment.

Fin 2008 : Le monde entre dans la phase de décantation de la crise systémique globale - Anticipations 2008-2013 : Six groupes de pays aux évolutions très différentes
L'évaluation de la durée de chacune des 4 séquences a été effectuée en fonction de trois critères précis :

1. L'ampleur des conséquences anticipées par LEAP/E2020 pour chacune des zones concernées. Ainsi, plus une zone regroupe de pays pour lesquels les conséquences de la crise sont lourdes, plus la durée de « sortie de crise » est longue.

2. L'existence ou non d'une forte crise sociale et d'une forte crise politique. Ces deux types de conséquence vont en effet considérablement allonger la durée de la « sortie de crise » car elles vont d'une part ralentir tous les processus décisionnels et aggraver les difficultés du pays ; d’autre part, impliquer la nécessité pour le pays concerné de trouver un nouvel équilibre politico-social (ce qui est un exercice en général long et douloureux).

3. Le degré de préparation des élites (et dans une moindre mesure des opinions publiques) du pays concerné à faire face à de profondes remises en cause du système actuel. Moins elles sont préparées, plus la recherche de solutions efficaces sera longue.

-----------
Notes:

(1) Source GEAB N°22, 15/02/2008

(2) Dès le début 2006, dans le GEAB N°5, l'équipe de LEAP/E2020 avait indiqué que la crise systémique globale se déroulerait suivant 4 grandes phases : « Une crise systémique globale se développe selon un processus complexe qu’on peut découper en quatre phases pouvant se chevaucher : une première phase dite « de déclenchement » qui voit soudain tout une série de facteurs, jusqu’alors disjoints, converger et se mettre à interagir, et qui reste essentiellement perceptible pour les observateurs attentifs et les acteurs principaux ; une deuxième phase dite « d’accélération » qui est caractérisée par la prise de conscience brutale par la grande majorité des acteurs et observateurs que la crise est bien là car elle commence à affecter un nombre rapidement croissant de composantes du système ; une troisième phase dite « d’impact » qui est constituée par la transformation radicale du système lui-même (implosion et/ou explosion) sous l’effet des facteurs cumulés, et qui affecte simultanément l’intégralité du système ; et enfin, une quatrième phase dite de « décantation » qui voit se dégager les caractéristiques du nouveau système issu de la crise. », Source GEAB N°5, 15/05/2006.

Jeudi 05 Février 2009


Dans la même rubrique :
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 19:24

 Si tu as le nord devant toi,
tu as surement le Sudoku!!! hi!hi!hi!

Bon d'accord cette maxime est banale
 mais j'avais envie de rire alors j'ai ri!!!
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 18:17
Augmenter la taille du texte    Diminuer la taille du texte Diminuer la taille du texte
VENT DES BLOGS

Quand les lecteurs du Figaro se lâchent sur Sarkozy

Le blogueur CSP décrypte la dernière sortie du Président sur la politique familiale. Et s'amuse des réactions passionnées qu'il a suscitée au sein même de sa clientèle électorale.



Quand les lecteurs du Figaro se lâchent sur Sarkozy

Le blogueur CSP a relevé un certain nombre de commentaires sur le site du Figaro concernant la proposition de Nicolas Sarkozy de remettre en cause les cotisations famille :
"Je finis par regretter Chirac ... "

"je vais vomir"

"Sarkozy, destructeur de la famille !"

"Dites adieu à vos allocs "

"depuis le temps qu'on vous dit que c'est un grand malade ! "

"J'en peux plus de ce guignol! "

"Honte à vous de faire de "l'exemple" Rachida un exemple !!!!"

"Sarkozy a définitivement dépassé les bornes"

"sarko se fout du peuple! "

"Du goudron et des plumes !"

"si ça continue il va diminuer nos congés payés aussi"

"ce qu'il y a vraiment de beaucoup plus urgent à raccourcir, ce n'est peut-être pas le congé parental, mais plutôt le mandat de Nicolas Sarkozy"

"Rendez-nous Chirac !!! ( à quelle extrémité en est-on réduit...)"

«complètement perdu les pédales»

«Je crois que les Français s'en souviendront longtemps de celui là !»

«N'y a-t-il personne dans son entourage pour le calmer ?»

«Il va se mettre toutes les catégories de la population Francaise à dos»

«sortez ce pitre , et vite!»

«2 conneries par jour : un as !»

«Ras le bol , dehors!»

Lire la totalité de l'article sur le blog de CSP

Article sélectionné par Vendredi

Dimanche 15 Février 2009 - 18:28
CSP
Lu 1309 fois
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 16:32

Précisions sur le financement de Désirs d'avenir

Chères amies, chers amis,


Depuis un certain nombre de jours M. Woerth, ministre du Budget, insinue que Désirs d’avenir ne respecterait pas la loi sur le financement des partis politiques du 11 mars 1988. Le ministre insinue tout aussi ouvertement que Pierre Bergé financerait notre association en s’écartant des prescriptions de la loi.

A l'évidence, Ségolène Royal est la cible de cette campagne insidieuse lancée, sans aucune raison, comme un pauvre contre-feu à la montée du mécontentement contre Nicolas Sarkozy. C'est ce que le Général de Gaulle appelait un « lancé de bombes puantes ». Ces insinuations sont inacceptables. Elles visent à porter atteinte à l’honneur et à la considération de l’association C’est pourquoi le Conseil d’administration de Désirs d’avenir, réuni le 2 février 2009, fait les observations suivantes qu’il rend publiques.

En octobre 2008, Désirs d’avenir a renoncé au régime de défiscalisation de la loi de 1988 en vertu de laquelle seules les personnes physiques peuvent faire un don d’un montant maximum de 7 500 euros. Les dons de personnes morales sont interdits.

La période électorale était loin et aucune autre ne se profilait.

L’émission de milliers de reçus surtout - jusqu’à 15 000 - était devenue une tâche lourde et trop accaparante pour nos moyens. C’est ce qui a motivé la décision de changer de régime juridique de financement.

Désirs d’avenir n’a jamais reçu de don supérieur à 7 500 euros ni de don de personne morale durant toute la période où l’association était soumise à la loi de mars 1988. Son financement a été parfaitement régulier.

Désirs d’avenir règle un loyer pour les lieux qu'elle occupe dans le local de l'association de notre ami Pierre Bergé.

Ses comptes sont approuvés par un expert comptable et certifiés par un commissaire aux comptes. Ils seront remis à la Commission nationale de financement des partis politiques dans les délais prévus par la loi.

Désirs d’avenir n’a donc en aucune façon reçu de dons en violation de la loi de la part de M. Bergé lequel, s’il est notoirement riche, présente néanmoins la caractéristique presque unique en France de consacrer une partie de ses moyens financiers à des causes sociales et humaines, ce qui lui vaut d’être, aussi, riche de l’estime de ses semblables.

Désirs d’avenir s’élève contre cette tentative lourde et insistante d’un membre du gouvernement de faire pression sur une commission nationale de contrôle indépendante. Cette attitude inadmissible de la part d’un membre du gouvernement s’inscrit dans un contexte général de quadrillage des institutions.

Désirs d’avenir s’étonne enfin que le ministre puisse prétendre que si l’association n’était plus soumise à la loi de 1988, elle devrait renoncer à toute expression politique.

Cette opinion méconnait de manière flagrante les droits constitutionnels les plus fondamentaux en vertu desquels l’expression politique est libre et n’est soumise à aucune forme juridique particulière. Au nom de cette doctrine, des milliers d’associations ne pourraient plus intervenir dans le champ politique et même sur des sujets d’intérêt général entrant, par définition, dans le champ politique.

On rappellera sans qu’il soit besoin d’en rajouter sur son impartialité que le ministre du Budget est trésorier national de l'UMP, après avoir été celui du RPR.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 13:16


Décidemment c'est l'époque des cabales.Aprés celle d'Artur, ce pauvre Pierrot à son âge à quelle sauce ils veulent le manger; voici un extrait du texte d'Olivier Maison de l'hebdo  Marianne du 14 fevrier 2009:
En ouvrant la cage aux souvenirs, Pierre Perret ne se doutait pas qu'une volée de nom d'oiseaux allait s'abattre sur lui. Une " affaire des arts et des bêtes"  dont la France a le secret. Dans le deuxieme volume de ses mémoires  " A capella" l'auteur du "Tord boyaux" raconte ses premiers pas dans les cabarets parisiens.../... mais l'ami Pierrot ne trempe pas toujours sa plume dans l'insipide, il égratigne au passage la  Statue du commandeur de Bobino " Georges Brassens,avec qui il entretenait des relations quasi filiales.

Le sétois avait pris sous son aile le jeune Perret. Mais un mur de silence et d'incompréhension les avait séparés aprés le succés   du " Tord Boyaux"
Cette amertume, signe d'une blessure jamais refermée a déclanché la colère des gardiens du temple et des bancs publics. Perret se voit désormais victime d'une cabale  sur internet relayée par " Le Nouvel Observateur ". Les amis de Georges sont devenus les ennemis de Pierrot. Les troupes de Saint Georges veulent en découdre  avec ce renégat de Perret. .../... " Je me sens navré au bout de cinquante ans de carrière d'inspirer de telles bassesses. .../...  répond Pierrot.

Alors de quoi s'agit-il ? d'un auteur populaire dont certains refrains appartiennent  désormais au Panthéon de la chanson française qui, en livrant ses souvenirs, livre aussi sa vérité. Une vérité discutable? peut-être , mais quelques coups de griffe doivent-ils le conduire devant le peloton d'exécution médiatique?  Le gorille ne pourrait-il pas supporter quelques reproches de  " cuisse de mouche"  .../..

Un peu de mesure comme on dit en musique... Perret croyait avoir tout vu  mais l'auteur du "Zizi "  ne pensait pas qu'en chantant la gaudriole il s'attirerait aussitôt des coups en dessous de la ceinture.
Merci à  O. Maison et à Marianne JG.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 23:10
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 19:10
Commentaire perso:Entendons nous bien, ce brave Arthur n'est pas mon animateur préféré, et je n'ai aucune accointance avec " les juifs" je ne le regarde que trés rarement , mais cette cabale est completement irrationnelle. Voilà un gars qu'on accuse ( je cite)  ARTHUR : egal " Juif" suppot de l'armée d'Israel. Résultat suite a une rumeur lancée par la bande à Dieudonné , l'humoriste est interdit de scène par des individus qui le traquent en permanence , lui pourrissent la vie et le rendent responsable des morts de Gaza.
Dans un texte émouvant publié par " le Monde"  Arthur a écrit:
"Jamais je n'aurais imaginé que dans mon propre pays, dans ce pays que j'aime tant, dans ce pays qui m'a tant donné  et auquel j'essaie de rendre un peu , on puisse manifester contre moi, uniquement  parce que je suis juif ."  Nous non plus!  Marianne du 14/02/09 ! J.D                                                                                                                                                             

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 13:42
oui

26-10-2008

MIGRATION

Numériser0005

 

Ce matin au reveil en ouvrant les volets, soudain j'ai vu passer les oies sauva..ages. Elles n'allaient pas vers le midi la méditerrannée non! elle remontaient vers le nord. Une bonne centaine en ordre de vol, cancanant gaiement ( c'est ce qui m'a fait lever la tête).Heureux présage, l'hiver repart avec elles disait mon grand père.
Cela m'a mit de bonne humeur pour le reste de la journée, j'étais tellement berlué que je n'ai pas pensé à prendre une photo. Il y avait quelques années que je n'en avait pas vu autant ensemble.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 16:48
 le Nooord!! comme ici à 50 km au nord d'Orléans ou 50 au sud de Paris!
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 12:14
Merci  le Parisien, et le canard pour Besson
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche