Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 12:13

Matcho:
- Un jeune marié stipule ses règlements à sa nouvelle épouse:

1) Je me lève quand je veux, et je vais dormir quand je veux.

2) Quand j'arrive du boulot, la maison doit être impeccablement propre et mon diner prêt.

3) Le weeck end je sors avec mes copains et je décide l'heure à laquelle je rentre à la maison.

Des questions?

La nouvelle épouse répond que non et dit trés calmement:

- Moi je n'ai qu'une seule règle : Ici on baise à sept heure tous les soirs, que tu sois là ou pas>>

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 22:06
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 21:45
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 21:42

C'est le scoop de Brave Patrie: après Matignon, c'est le pôle législatif qui est menacé par la crise. Le blogueur a enquêté et même interviewé, en catimini, le délégué de Sud, un certain Jean-Marc Ayrault, qui promet de mettre le Palais Bourbon à feu et à sang si ça continue.



(photo : albany_tim - Flickr - cc)
(photo : albany_tim - Flickr - cc)
Il n’aura pas échappé à l’observateur avisé que c’est la crise. Le Français est dépressif et ne s’endette plus. Pis, il ne consomme pas, sinon quelques roteuses par-ci par-là, judicieusement agrémentées de Prozac®. Dans ce contexte merdique, rien d’étonnant à ce que le marasme s’étende à d’autres secteurs jusque-là épargnés. C’est le cas du marché législatif. Les opérateurs nationaux sont impuissants à concurrencer les produits élyséens de qualité chinoise. Du coup, les usines ferment : l’Assemblée Nationale est l’objet d’un vaste plan social.

Matignon S.A. fut la première victime, dépouillée par une OPA agressive qui a laissé François Fillon en string devant les portes du Pôle Emploi. C’est maintenant au Parlement de subir les assauts de l’inquiétant hedge fund de la rue du Faubourg-Saint-Honoré. L’Etat est impuissant : « Les caisses sont vides » assure Éric Woerth en se bidonnant. Le Président Accoyer a donc déposé le bilan.

LIre la suite de l'article de BRAVE PATRIE

Lundi 26 Janvier 2009 - 15:19
Brave Patrie
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 17:42

Marianne du 24/01/09

VSD est formel : Aux Etats Unis, Les présidents en exercice paient leurs frais de bouche. On peut donc en déduire que, du temps de Bill Clinton , sa célèbre stagiaire Monica Lewinsky, n'aura rien coûté à la maison blanche

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 22:32
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 21:20
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 17:32
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 15:18
RMC / Info / Politique

Contre l'absentéisme, Xavier Darcos crée 5.000 emplois aidés

Le 22/01/2009 à 12h22 GMT
PARIS (Reuters) - Syndicats d'enseignants et Parti socialiste ont critiqué l'annonce par Xavier Darcos de la création de 5.000 emplois aidés pour mieux lutter contre l'absentéisme à l'école.
Dans un entretien au Figaro, le ministre de l'Éducation nationale dit vouloir répondre à ce "fléau" par la présence de "médiateurs de la réussite scolaire qui feront l'interface entre l'école et les parents".
Cette annonce survient alors que les enseignants continuent de protester contre les 13.500 suppressions de postes prévus à la rentrée 2009 dans l'Éducation nationale et la disparition d'une partie des Rased (Réseaux d'aide aux élèves en difficulté).
"De plus en plus d'élèves sont absents de manière régulière. Or, tout est lié. L'absentéisme mène au décrochage, qui conduit à l'échec scolaire, lequel mine l'insertion professionnelle et sociale des jeunes", dit Xavier Darcos dans Le Figaro.
"Et c'est lorsqu'un jeune n'est plus encadré, qu'il n'a plus de projet, qu'il peut être conduit à tous les échecs. L'absentéisme est un fléau, et les solutions actuelles pour y remédier ne fonctionnent pas", poursuit le ministre.
Selon lui, 4,5% des élèves de collège "sont dans ce système de décrochage, qui petit à petit viennent peu ou plus". Dans les lycées professionnels, "jusqu'à 10% des élèves ne viennent plus à l'école", a-t-il précisé sur France 3.
"Il faut que nous sortions des établissements et que les médiateurs aillent à la rencontre des familles et de ces jeunes pour leur proposer des parcours de retour vers l'école ou des parcours de formation différents", a-t-il ajouté.
"EFFET D'ANNONCE"
Xavier Darcos a souligné que la mission des médiateurs était très différente de celle des enseignants chargés de lutter contre l'échec scolaire.
"Les enseignants sont dans leurs classes et ne peuvent pas courir dans les quartiers après des élèves qui ne viennent pas. Il nous faut un personnel différent, formé (...)", a-t-il dit.
L'annonce du ministre a été critiquée par le premier secrétaire du PS, Martine Aubry, qui le soupçonne de vouloir ainsi "faire oublier son échec sur la réforme du lycée" - un projet reporté fin 2008 après une forte mobilisation des lycéens.
"Ce qui manque surtout à l'école, c'est les 30.000 postes que l'État a supprimé", a-t-elle déclaré sur France Info.
Elle s'est aussi interrogée sur le contenu de la mission des "médiateurs".
"Nous sommes aux côtés des enseignants, il faut leur redonner la fierté de leur métier, il faut qu'il aient des moyens d'aider chaque enfant avec à côté d'eux des assistantes sociales, des psychologues, et pas des emplois précaires dont on ne sait pas très bien ce qu'il vont faire d'ailleurs", a-t-elle dit. "Donc ce n'est pas une bonne nouvelle".
Côté syndical, l'Unsa-Education a dénoncé un "effet d'annonce" du ministre.
"Aucune discussion ne s'est ouverte sur le rôle et la formation de ces 'médiateurs' alors que des professionnels de l'éducation comme les conseillers principaux d'éducation et les assistantes sociales jouent un rôle essentiel auprès des familles", note le syndicat dans un communiqué.
Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse
Création de 5.000 emplois aidés pour lutter contre l'absentéisme - - REUTERS
Crédit : REUTERS
Création de 5.000 emplois aidés pour lutter contre l'absentéisme
Xavier Darcos a annoncé la création de 5.000 emplois aidés pour mieux lutter contre l'absentéisme à l'école. L'annonce a été aussitôt critiquée par les syndicats d'enseignants et le Parti socialiste. /Photo prise le 22 janvier 2009/REUTERS/Gonzalo Fuentes
Note perso.
Darcos est vraiment trés fort, il veut nous faire croire que ces 5000 postes payés au smic avec un bac + 3 ou 4( s'il les recrute) vont servir à courir après les gamins qui sèchent les cours. Non la réalité est tout autre ces recrutés, sans aucune formation pédagogique, vont surtout servir au remplacement de profs absents pour ( maladie, formation, congé etc...) Il est d'ailleurs bien prévu de liquider les brigades de remplacement.



FORUM 
FERMER X
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 08:58

Sarkopromesse n°1: «La délinquance doit baisser de 5%», qu'il disait   en 2007                                                                                  


Accueil Accueil    Envoyer à un ami Envoyer à un ami    Version imprimable Version imprimable    Augmenter la taille du texte Augmenter la taille du texte    Diminuer la taille du texte Diminuer la taille du texte

GOUVERNEMENT

Le scoop de MAM : le MP3 fait reculer l'insécurié !

Qu'on se le dise, la promesse sarkozienne de faire reculer la délinquance a dûment été remplie puisque le ministre de l'Intérieur a annoncé une baisse de la délinquance de proximité. Moyennant quelques arrangements avec la statistique...

moins 0,86% " grace au MP3 ( mort de rire)

(Photo Juanpol-flickr-cc)
(Photo Juanpol-flickr-cc)
Elle était tout sourire, Michèle Alliot-Marie, le 19 janvier dernier. Pensez-vous : place Beauvau, devant un parterre de journalistes esbaudis, elle annonçait une nouvelle baisse de la délinquance, pour l’année 2008. - 0,86% par rapport à 2007 ! Inouï, non ? Les services de police et de gendarmerie n’ont constaté l’an dernier « que » 3.558.329 crimes et délits. « Il faut remonter à 1997 pour trouver un chiffre de délinquance aussi bas », s’est félicité le ministre de l’Intérieur. Et il faut sans doute remonter encore plus loin pour trouver un tel exercice d’autosatisfaction.
Car enfin, - 0,86%, ce n’est vraiment pas terrible. Cela représente une diminution de 30.964 du nombre de faits constatés (sur plus de trois millions et demi) : il n’y a pas de quoi pavoiser. On est loin de la baisse de 5% promise par Nicolas Sarkozy fin 2007.

Oui mais, nous explique MAM, « pour la délinquance de proximité, le cap des 10 % en moins a été dépassé. Nous atteignons le chiffre de 11,2 % ». La « délinquance de proximité » est vraisemblablement un nouveau concept issu des triturations mentales des membres de l’OND (Observatoire national de la délinquance), le service créé par Nicolas Sarkozy pour digérer mensuellement (et annuellement) les statistiques de la délinquance et les recracher sous une forme compréhensible, et surtout acceptable.

La délinquance de proximité, une invention opportune
Qu’est-ce donc que cette délinquance de proximité ? « Celle qui touche le plus nos concitoyens », nous dit MAM. Et de quels délits est-elle la somme ? On ne le sait pas. On en déduit donc que c’est simplement l’appellation moderne de l’ancienne « délinquance de voie publique » — celle dont Sarkozy avait promis, toujours fin 2007, qu’elle baisserait de 10% — soit la somme des cambriolages, vols d'automobiles, vols d'accessoires automobiles, vols à la roulotte, destructions et dégradations de biens (sauf incendies et attentats), vols avec violence et vols à main armée. Eh bien non. Car cette délinquance-là n’a pas chuté de 11,2%, ni même de 10%, mais de 6,3% seulement. Bref, la « délinquance de proximité » a tout l’air d’être un agrégat artificiel destiné à faire croire que le président tient ses promesses.

La diminution des vols d'auto-radio responsables de la baisse !
Et la délinquance pas de proximité (qu’on doit alors appeler la « délinquance lointaine », même si dans 99% des cas c’est arrivé près de chez vous) ? Elle est apparemment constituée de tout ce qui augmente :
-    Les coups et blessures volontaires (n’ayant pas entraîné la mort), en hausse de près de 7% avec 12051 faits supplémentaires constatées cette année.
-    Les cambriolages d’habitations principales , en légère augmentation (+0,73%)
-    Les vols à main armée (+15%)
-    Les viols et atteintes sexuelles (+2,8%)
-    Les escroqueries et abus de confiance : +21%

Et que dire des ces deux indicateurs ô combien sérieux de l’état de la délinquance en France que sont les « violences à dépositaire de l’autorité » (essentiellement les policiers et les gendarmes) et les « port ou détention d’armes prohibées » ? Les premières enregistrent une hausse de 4%, les seconds de 9,6% !
Mais alors, direz-vous, qu’est-ce qui a baissé ?

Les vols. A la tire, avec violence. Et surtout les vols à la roulotte — c’est-à-dire les vols dans les véhicules (essentiellement des autoradios) : 34.021 faits en moins. Les -0,86%, c’est eux. En somme, la baisse de la délinquance en France en 2008 peut dire merci aux lecteurs MP3 et autres Ipod qui rendent superflue l’acquisition d’un autoradio. A quoi ça tient !

Jeudi 22 Janvier 2009 - 07:00
Bénédicte Charles
Lu 1689 fois



Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche