Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 23:33
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 23:09










                                                            Le Spahi... Le retour !


je partais demain matin au train de 10 heures à Dupérré et je préparais mes affaires que m'avait laissé le magasinier. J'allais faire mes adieux à l'équipe du PHR: Leger, Auger, Jauvinien Houdart,le radio,Dumont  et plusieurs autres que je connaissais bien dans les pelotons. Je n'oubliais pas d'aller saluer le lieutenant commandant le 2° peloton les sous officiers que je connaissais, le Maréchal des logis chef Zouaoui avec lequel je discutais longuement, m'invitant un jour de passer le voir à Senlis, et enfin je demandais au Major de me conduire au capitaine, qui ne manqua pas de me souhaiter bonne chance. Guirand m'avais préparé ma feuille de route et mes papiers de libération.. Jauvinien me conduisit au PC à Duperré vers huit heure. Là une vingtaine de libérables dont certains avait une quille pendue à leur cou en guise de sautoir, d'autres faisant circuler une bouteille d'alcool en entonnant quelques bribes de chansons paillardes tout en devisant gaiement. En tous cas le groupe était bien plus rieur que 27 mois plutôt.
Je me joignis à eux et tout de suite reconnu trois ou quatre gars avec qui j'avais fait le voyage d'Alger à Aumale 23 mois plutôt. Je cherchais dans l'ensemble voir si je ne voyais pas mon copain Chopin qui avait été affecté au 1er Escadron. Reconnaissant bien un gars dont le nom m'échappait je lui demandais.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 22:57

On embarqua les deux verres et la bouteille et nous allâmes continuer de picoler au bureau en échangeant nos adresses et de plus en plus de propos plus ou moins vaseux pour terminer vers minuit complètement ivres. Je regagnais mon lit en titubant et m'endormis comme une masse tout habillé.
Je me réveillait le lendemain matin vers neuf heure. J'avais la tête comme une citrouille et le foie et l'estomac encore très lourd. Je passai voir l'ami Guiraud au bureau, qui avait les mêmes problèmes que moi mais lui devait travailler. Je demandais à Dumont de nous faire un café solide qui nous remis un peu sur les rails mais cela ne m'empêcha pas d'avoir une bonne migraine toute la journée.

                                           
                                                oooooooOooooooo 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 22:33

- Tu n'aurais pas un truc un peu plus raide , parce que ta bibine!
Il ne me laissa pas finir ma phrase, et un peu énervé nous  dit.
- Oh! les gars ici ce n'est pas le bar de l'hôtel de ville! J'ai de la bière, du soda, du mauvais vin blanc, et de l'anisette c'est tout.
Le camarade Guiraud qui, en général était plutôt calme et posé monta sur ses grands chevaux.
- Non mais Pierre je te rappelle que mon copain arrose la quille et moi j'ai 24 ans aujourd'hui, et d'abord c'est quoi cette bouteille sur l'étagère?
L'autre derrière son bar s'occupait à rincer un verre, pour ne pas répondre, puis se mit à rire, et attrapant la bouteille la posa sans ménagement sur le bar et toujours riant.
- Si ça vous tente une liqueur pour demoiselle de salon, avec ça vous ne risquez pas de vous saouler. Voilà c'est cinq cent balles.
J'avais déjà mis la main sur la " chopine " sa forme bizarre m'intriguait. Je me mis à lire l'étiquette colorée où était marqué le mot " BENEDICTINE" une liqueur fabriquée à Fécamp, par des moines. Tout en continuant de lire, je me demandais où il avait bien put trouver ça. Je tendis la bouteille  à Guiraud et dit au barman.
- Dis moi! 30° ce n'est pas seulement pour les filles, prête moi ton couteau que je débouche ça.
On trouva , avec mon copain, que cette liqueur était fameuse, avec son goût sauvage et une pointe de résine. On vida chacun un demi verre de cet élixir qui était vraiment délicieux et tout à fait à notre goût.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 22:31
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 22:24
Flux RSS

Reponse partielle de L.Luca ( UMP)


Hortefeux au ministère du travail: Faut-il expulser les chômeurs?

Avatar
Par streetreporters
le 14/01/2009, vu 1127 fois, 22 nombre de réactions
Post vu en Une

 

Remaniement. Brice Hortefeux remplacera très certainement Xavier Bertrand aux affaires sociales. Jusqu'alors en charge des reconduites à la frontière d'étrangers en situation irrégulière, le ministre a annoncé en début de semaine avoir dépassé les objectifs chiffrés d'expulsions qu'il s'était fixé. Après l'immigration, Hortefeux va devoir contrer les vagues de licenciements, avec 8% de chômeurs annoncés pour la mi-2009: combien de chômeurs faudrait-il expulser pour lutter contre le chômage? Les réponses de vos députés devant la caméra de StreetReporters.

Lionnel Luca (UMP): «Des chômeurs étrangers en situation irrégulière, pourquoi pas?»

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 17:33

Dans la vallée, la couche neige était aussi épaisse mais presque fondante vers neuf heure du matin. Je me mis à faire du stop , mais peu de véhicules militaires circulaient et je mis une bonne heure pour trouver un camion qui me conduisit à Saint Cyprien. Finalement je passai une belle journée à l'hôpital. Je rentrais vers six heure, toute la neige avait fondu et la route était presque sèche.
La fin de mon " séjour" en Algérie approchait. Mon impatience d'en finir n'avait d'égale à la langueur des journées au cantonnement. Tout le monde me foutait une paix royale, j'étais même exempté de garde la dernière semaine .

J'étais le seul libérable de l'escadron, sauf un autre gars du 3° peloton, un anar antimilitariste. Comme il était sans cesse à envoyer balader, les sous-officiers et même l'officier chef de peloton, il avait écopé de nombreux jours de prison et devait faire trois semaines de plus. Il l'avait mauvaise, je passais le voir pour l'encourager et essayait de lui faire comprendre d'arrêter de faire l'imbécile pendant quelques temps, ce serait vite passé.

A deux jours de mon départ, je discutais encore avec Guiraud , il m'annonça que c'était son anniversaire, il avait 24 ans aujourd'hui( c'était un sursitaire) et il me dit.

- Viens je te paye un verre au foyer, peut-être il reste une bière fraîche ( pendant que Durand était là il avait trouvé un vieux frigo) Il restait de la bière au frais et on en siffla deux , mais la " Pils 33" n'était pas ma boisson préférée, et je demandais au gars derrière le bar, en me penchant par dessus le comptoir espérant voir quelque chose de bon.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 17:34

 Le consensus Sarko et le maire de Paris  a du plomb dans l'aile. il est déjà loin le temps où l'un et l'autre se caressaient dans le sens du poil- Le congrès de Reims est passé par là - et les perdants Sarko il aime pas, il est même prêt à l'écraser un peu plus à la prochaine occasion.; ( comentaire perso) 




Culture à Paris: Sarkozy tacle Delanoë

Par La rédaction du Post
le 13/01/2009, vu 790 fois, 17 nombre de réactions
Post vu en Une

Pour le chef de l'Etat, Paris devrait faire plus que la Nuit Blanche ou Paris plages et manque d'"ambition" en matière architecturale.  

Nicolas Sarkozy a déploré ce mardi que Paris "manque d''ambition' en matière architecturale, taclant au passage indirectement le bilan du maire de Paris, Bertrand Delanoë, en matière de culture.

La critique devient plus claire lorsque le chef de l'Etat a précisé ses propos: "Paris ne peut pas être réduit simplement à la Nuit Blanche, à la plage sur la Seine" [Paris plages, ndlr], deux manifestations phare du maire socialiste de la capitale.

"On a envie d'un peu d'ambition, de grands projets, de réflexion sur ce que peut être la ville de demain. On ne peut pas simplement être dans une gestion un peu au jour le jour. On a besoin de bouger ça", a-t-il encore lancé à Nîmes, lors de ses voeux aux représentants du monde culturel.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 15:47

Comment reconnaître un journaliste de droite à la télévision?

Avatar
Par Salam93
le 13/01/2009, vu 881 fois, 4 nombre de réactions
Post vu en Une

 

Quand il regarde France Télévisions, Jean-Luc Mélenchon a un truc infaillible pour distinguer un journaliste de droite d'un journaliste de gauche.

Le sénateur de l'Essonne a livré son secret à ses collègues lundi après-midi dans l'hémicycle  :

(images: Public Sénat)

Jean-Luc Mélenchon défendait un amendement, déposé par ses anciens camarade socialistes, proposant de garantir  "l'indépendance éditoriale des rédactions et le respect du pluralisme politique" dans le groupe France Télévisions. 

Il déclare: "Le respect du pluralisme est l'objectif final (...) Aujourd'hui, à regarder les écrans de télévision, on pourrait croire qu'il n'y a en France qu'un seul parti, parfois deux.

Ce qu'on demande au service public, c'est précisément de permettre aux citoyens de l'approcher en connaissance des différentes voies qui conduisent [à la vérité].

Et n'allez pas dire que nous voulons contrôler les cartes des partis ! C'est d'ailleurs facile à faire : tous [les journalistes] qui sont au placard sont de gauche, les autres sont de droite !"

 

Des propos caricaturaux ? En tout cas, cet amendement déposé dans le cadre du projet de loi sur l'audiovisuel public n'a pas été adopté.

Le chef du Parti de Gauche a également dénoncé une pratique en vigueur qui permettrait -selon lui- de museler les esprits les plus critiques: la précarité.

"Dans une rédaction, il y a des journalistes en CDI et pour cela, protégés dans l'exercice de leur métier, et, en bien plus grand nombre, une foule d'intérimaires et de précaires qui n'ont pas la faculté de faire valoir comme les autres leur esprit critique. C'est bien pour cela que règne un conformisme auquel personne ne peut se soustraire", a-t-il expliqué.

 

Traduction: confier à des journalistes non-titulaires le soin de couvrir par exemple des affaires politico-financières serait le meilleur moyen de... ne déranger personne.


(Source: Public Sénat)

A lire aussi :
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 16:35
Oui, cela fait beaucoup, mais pour un pays qui est 20 fois plus grand que la France , qui elle va dépasser les 100 milliards de dollars, proportionnellement  notre déficit sera le double de celui des States. CQFD!  bravo Sarko!
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche