Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 23:33
Voici quelques fleurs que j'avais oublié de vous adresser à tous et à toutes, pour vous souhaiter la Bonne Année
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 12:19


Quand j'ai créé ce blog il y a un an, je n'étais pas du tout au courant de sa véritable utilité. Au début j'avais juste envie d'écrire quelques mémoires que je pense intéressantes, en fait cette littérature n'intéresse que moi, et quelques personnes de mes amis ou de ma famille.
Par contre j'ai trouvé ici une belle équipe, de blogeurs  qui ont    les mêmes  préoccupations que moi. Tout cela m'aide à passer les longues soirées d'hiver, et de savoir que dans notre pays il n'y pas seulement des " gros boeufs" qui se mettent en érection dés qu'ils voient ou entendent Naposarko, comme ce dernier parait souvent et parle encore plus je vous laisse deviner l'état dans lequel ils se trouvent en rentrant le soir à la maison. ce qui me conforte c'est qu'en plus de Sarko qui va les faire cocus ( les "gros boeufs") sûrement que leurs femmes en feront autant.

Bref!! pour tous ces moments , merci à vous tous et toutes pour vos blogs pertinents, grâce à vous 7500 de mes pages ont été vus et 2300 visiteurs sont passés sur mon blog. En rapport des scores de certains ou certaines d'entre vous,je dois passer pour un bricoleur, mais qu'à cela ne tienne je continue, et comme il y aura beaucoup de "grain à moudre " en 2009 j'essaierais de mieux faire.
Cette occasion de vous remercier, me permet aussi de vous souhaiter un joyeux Noël , ainsi que mes souhaits de bonne et heureuse année pour 2009
                                      Cordialement - Jean Georges




Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 21:49
Cette "coquille" m'a donné envie de rire, c'est presque une forme d'intox.
Car enfin je veux qu'on m'explique , un portefeuille qui s'en sort mal c'est quoi?

Comme c'est illisible je le détaille ci-dessous:

Actions           nbre de titres     cours d'achat      cours au      performance
                                                    7/09/2007        19/12/2008
                     !                              !                          !                     !
Peugeot       !         25                !    55,65            !     12,05       !- 78,33%
Saint Gobain!         20                !    72,04             !    34,35       !- 52,17%
Société
Générale      !         35                !    73,87             !     36,02      !-51,24%
Total             !         40                !    54,42             !     39,57      !-27,28%
Vinci             !         45                !    50,27             !     29,47      ! -41,36%

Belle performance en effet en 15 mois - Je trouve qu'ils ont de gros moyens  pour perdre en gros 4700 euros sur une mise de 9850 euros s'il appellent ça s"en sortir

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 23:07

Au premier rang se tenaient tous les notables de l'hôpital et du village ainsi que deux ou trois officiers d'une unité des Attafs. Derrière eux la salle étaient pleine avec plusieurs personnes debout dans le fond. Il y avait là toutes les personnes de l'hôpital, quelques civils pieds noirs et des parents des personnels civils et quelques gradés de la garnison des Attafs.
Après quelques minutes d'interprétation il me sembla que le spectacle ne laissait pas indifférents la plupart de spectateurs et lors de passages comiques, chacun riait de bon coeur, mais sans excès, et les applaudissements à la fin du premier acte, nous rassurèrent .
Il est vrai aussi que compte tenu de la rareté des spectacles, des évènements de plus en plus violents dans les Aurès, en kabylie, à Alger, ou dans l'Ouarsenis tout proche, une pièce de théâtre, même mal interprétée, sur une légende Provençale avec des santons et les personnages de la nativité, ne pouvait être qu'accueillie favorablement  par une communauté catholique un soir de Noël.
A l'issue du spectacle, vers dix heures nous eûmes droit a une ovation, que l'on ne méritait certainement pas, mais cela fait toujours plaisir. Ensuite soeur Antoinette monta sur scène et nous invita à la messe de minuit qui avait lieu dans l'église du village.

Je n'avais pas trop envie d'y aller mais je m'efforçais d'accompagner tout le monde à cet office, par ailleurs pas désagréable, dans une église de construction récente et moderne, parfaitement décorée et un curé plutôt sobre dans ses imprécations . Vers minuit après les chants traditionnels nous rentrâmes à l'hôpital tout proche , où un Réveillon en musique nous attendait dans un grand réfectoire, avec un colis de la croix rouge devant notre assiette.





Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 22:39

Les algériens de confession musulmane n'y étaient pas conviés, et cela peut facilement se comprendre, pourtant dans cet hôpital bon nombre d'entre eux y étaient soignés, notamment des personnes âgées, des handicapés, et certainement quelques blessés fellaghas dont l'anonymat et la discrétion leur était garantie.
La fameuse piéce s'appelait " les santons de Provence"  c'était l'adaptation fantaiste d'une pastorale dont Weber avait imaginé une partie des dialogues . Il avait eu l'intelligence de créer cette pièce qui, compte tenu de l'endroit  soit visible par tous et toutes les personnes qui travaillaient dans ce milieu Chrétien.
Nous avions à notre disposition une grande salle qui habituellement devait servir de stockage de matériel ou de denrées non périssables , et aussi de spectacles car il y avait une scène et un rideau. Les rôles furent distribués. Pour la plupart les ex malades étaient des santons , sans rien demander j'obtins le rôle du "Fada" , une mini chorale de bonnes soeurs assureraient  les chants de Noël. Les répétitions occupaient notre temps pendant les soirées de décembre et je voyais pas le temps passer.
L'ultime répétitions générale confirma  que peu d'entre nous avaient des talents de comédien, pourtant un décor de guarigues et une magnifique crêche auraient dû nous inspirer. Weber qui s'énervait nous disait que nous allions à un désastre demain soir. Vers minuit aprés quelques réglages cela s'améliora un peu, mais on devait peaufiner un peu demain matin.
Finalement la représentation eu lieu comme prévu vers huit heures du soir.






Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 22:00

Ensuite un dispositif de courroie et de levier servant d'embrayage , permettait de lancer le groupe . La manipulation était assez compliquée mais après quelques ratées au début , par la suite cela se passa a peu prés bien par la suite. Les pannes de secteur n'étaient pas trop fréquentes, mais c'était souvent en pleine nuit.

Un peu plus tard, il m'arrivait, avec soeur Gabrielle, l'économe, d'aller au marché des Attafs. Je lui aidais à porter les caisses de fruits et de légumes , cette activité me permettait de sortir deux fois par semaine de mon train train quotidien, et ainsi je retrouvais mes forces . J'avais pratiquement repris une alimentation normale et une totale liberté de mouvement. Grâce à l'hôpital, qui avait tout prévu, on nous avait attribué un jeu de deux survêtements, je m'étais acheté une paire de tennis et un pull et ce fut le meilleur mois que je passais en Algérie.
Il y avait dans notre pavillon, je l'ai déjà dit,une trentaine de malades, et l'un d'eux s'appelait Weber ou Veber, je ne me souviens pas de son prénom, mais je suis à peu près certain que c'était Francis. En tous cas celui qui était là, s'évertuait à monter une pièce de théatre pour fêter Noël qui approchait.
Je pense qu'il cherchait à l'époque a se faire plaisir, mais aussi occuper intelligemment nos soirées avec les répétitions quotidiennes et enfin distraire un peu le personnel Chrétien de l'hôpital, qui n'avait que peu de distractions, Il s'agissait  du Médecin chef et son épouse et ses assistantes, les infirmières , les lingères, la Mère supérieure, et sa trentaine de bonnes soeurs et quelques personnes du village comme le curé, le Maire etc...!

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 21:31

Il y avait peu de mouvement au pavillon militaire, mais sitôt qu'il y avait un partant dans les deux jours qui suivaient i un nouveau malade arrivait. Un matin début décembre, un des malades qui avait finit ses deux mois, devait partir le lendemain, il vint me voir et me dit.
- Je dois partir demain , mais depuis un mois je m'occupais de deux petites choses ici, si tu veux me remplacer, je vais te faire voir, tu n'es pas obligé mais je te conseille de le faire si tu veux rester encore un mois ici. Tu a remarqué ici comme moi que souvent les bonnes soeurs sont débordées, mais aussi qu'elles sont super sympa et aussi qu'elles apprécient qu'on leur fasse des petits travaux.
Donc tout d'abord, chaque matin tu dois aller à la pharmacie de l'hôpital chercher les médicaments pour tout le pavillon militaire, et le soir tu portes la liste qu'a préparé le medecin, et s'il oublie tu lui rapelle avant six heures. Ensuite tu as déjà entendu marcher le groupe électrogène, derrière notre bâtiment, en cas de panne de secteur il y a une sonnerie qui  retentit, et il faut démarrer le groupe , ce n'est pas trop facile, viens je vais t'expliquer.

L'engin , à l'abri sous une sorte de petit hangar, était constitué d'un énorme moteur diesel de je ne sais quelle puissance , ce qui est sûr c'est qu'il était capable d'alimenter une grande partie de l'hôpital sans aucun problème. Sa mise en route n'était pas des plus facile, préalablement il fallait démarrer à la manivelle un petit moteur à essence fixé sur le coté du monstre , ce premier travail était relativement facile.  

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 21:15



Les problèmes de caténaires continuent

Avatar
Par pierre-alain
le 21/12/2008, vu 490 fois, 1 nombre de réactions
Info servie nature, non vérifiée par la rédaction du Post, à consommer telle quelle !

 

 

 

Sur la ligne Le Mans-Paris, un caténaire a été arraché. Les trains ont été déviés sur la ligne classique, différente de la ligne TGV. Les trains devraient avoir une heure de retard environ. Ce problème intevient apèrs une série de rupture de caténaires qui avient occasionné plusieurs retards sur les lignes.

Source: Le Fig

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 19:31



Sarkosy confirme le changement de statut.

Nicolas Sarkosy a pris tout le monde de court, y compris les syndicats reçus aujourd'hui à l'Elysée, en confirmant le changement de statut de la poste . En déplacement dans les Vosges, le chef de l'Etat a indiqué que l'entreprise publique va être transformée en socièté anonyme, uniquement ouverte à des capitaux publics. Objectif: trouver 3 milliards d'euros pour l'aider à faire face à la concurence en 2011. Opposés à une "privatisation rampante", les syndicats on appelé à manifester le 29 janvier.


Com.     La semaine dernière  Fillon avait bien dit que pour l'intant on attendait pour la privatisation de la, poste? 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 19:26


Il ne faut pas désepérer des imbéciles , avec un peu d'entraînement  on peu arriver à en faire des militaires

                                                 P.Desprauges
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche