Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 19:51

Notre point de chute ne faisait pas partie d'une ville, ni même d'un village, c'était une ancienne coopérative vinicole désaffectée avec quelques maisons isolées au coeur d'un vignoble dont une partie était en friches. Les bâtiments de la coopérative avaient été incendiés et saccagés, été constitués d'une structure métallique assez haute, qui avait été rajoutée a une sorte de grange construite en pierre. Le toit de l'ensemble, couvert en tôle ondulée et les poteaux de soutien étaient encore en bon état. Un escalier en acier d'acier conduisait à une dalle en béton qui constituait une sorte d'étage à mi hauteur, où avaient dû être installés des bureaux, des restes de matériaux jonchaient la dalle ainsi que deux placards métalliques défoncés. Une rambarde constituée d'une main courante en tube rond soudée dur des poteaux métalliques scellés dans le béton assurait un protection sommaire tout le long de la plate forme. De cet endroit on voyait parfaitement le sol en béton du rez de chaussée qui était au même niveau que le terrain tout autour. Les vandales qui étaient passés par là avaient laissé sur place toute sorte de matériel disparate et d'engins viticoles , pompes tuyaux durs et souples, diables, chariots etc.... On apercevait aussi des traces d'incendie et trois ou quatre cuves en ciment, éventrées, trônaient encore dans le fond. Tout ce bric à brac sentait encore la vinasse et les matériaux brûles. Il y avait encore du courant  sur un archaïque tableau électrique, et l'ami Durand eut tôt fait de nous installer de léclairage. A l'extérieur un robinet, toujours en service nous donnait de l'eau potable à profusion, ce qui permettait de nous laver et de nous désaltérer.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 19:43
Le brut a cassé le seuil des 40 dollars, pas de plancher en vue
augmenter la taille du texteréduire la taille du texteimprimer l'articleenvoyer l'article à un amirecommander cet article

Le pétrole a cassé vendredi le seuil de 40 dollars pour la première fois depuis près de quatre ans, les chiffres désastreux de l'emploi américain ayant conforté le scénario d'une contraction de la demande pétrolière jusqu'en 2009.

Photographe : Behrouz Mehri AFP/Archives :: Une pompe à essence
Photographe : Behrouz Mehri AFP/Archives :: Une pompe à essence
photo : Behrouz Mehri , AFP

Les cours du baril de Brent sont tombés vendredi à 39,50 dollars à Londres et 42 dollars à New York, des niveaux plus observés depuis près quatre ans (janvier 2005) après les chiffres de l'emploi américain.

Guettées avec appréhension, ces données se sont révélées pires que prévu, "affreuses, tout simplement affreuses", selon le cabinet Capital Economics. L'économie américaine a détruit plus d'un demi-million d'emplois en novembre, faisant monter le taux de chômage aux Etats-Unis à 6,7%, un plus haut depuis plus de 15 ans.

Ces chiffres sont venus alimenter la crainte que la demande mondiale d'or noir ne recule jusqu'en 2009.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 17:36

François Fillon: "Je suis totalement hostile à la prison dès 12 ans"

Par La rédaction du Post
le 05/12/2008, vu 588 fois, 19 nombre de réactions
Post vu en Une

Après Bachelot, au tour du premier ministre de contredire Rachida Dati!

Un nouveau couac gouvernemental? Ou le début d'une rebellion générale au sein du gouvernement contre l'idée de fixer la responsabilité pénale à l'âge de 12 ans?

Fillon contredit Dati
"Je suis totalement hostile à la prison" pour les mineurs de 12 ans, a déclaré ce vendredi après-midi, François Fillon. Il a également précisé: "Le gouvernement n'a aucun projet en ce sens".


(Source: BFM-TV)

Le Premier ministre fait ainsi allusion à une proposition d'un rapport remis mercredi à Rachida Dati, qui y avait vu une mesure relevant du "bon sens".

Tollé dans l'opposition puis... au gouvernement!
Ces derniers jours, cette idée soutenue par Rachida Dati avait soulevait un tollé dans l'opposition. Ce qui était plutôt logique. Mais le fait que deux membres du gouvernement s'y opposent est plus étonnant.

Jeudi, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a déjà déclaré qu'elle était "extrêmement réservée" sur cette mesure...
  Personnellement, Rachida Dati n'est pas ma tasse de thé
Mais je trouve qu'aprés avoir décidé de responsabiliser les enfants dés 12 ans, la réaction de Fillon, qui n'avait pas levé le petit doigt, depuis une semaine, est un peu bizarre et s'en prend un peu trop facilement à Rachida qui à mon avis n'avait pas décidé cela toute seule...! Tous ces revirements de décisions , ou de "ce n'est pas moi c'est l'autre " on le don de m'énerver "grave" trop c'est trop ( Que ce soit Fillipis, Marciac, les terroristes de Tarnac, Rachida etc...!)  non pas que je m'en plaigne de ces retournements mais ces tentatives d'intimidation d'un pouvoir qui se débarrasse de ses décisions en " passant la patate chaude"  - houlà! ça brûle , a une ministre (nulle c'est vrai) "sur la  liste des "remaniables" me fait de plus en plus penser que ce gouvernement et ce pouvoir sont capables de tout.
(Sources: Le Figaro.fr, BFM TV)
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 11:28

 Je récris ce texte car je n'ai put faire mieux , mais je ne l'ai trouvé nulle part ailleurs que sur le canard. Peut-être est-il paru sur des quotidiens régionnaux, mais pas sur notre unique feuille de choux qu'est le " Parisien " , ou alors comme aujourd'hui en page 13 pour la polémique de l'intervention musclée de Marciac.

Sarko boit la tasse à Arcachon!!

La bataille de chiffonniers (nières) qui a agité le ps ces derniers temps, n'empêche pas - c'est un fait - les électeurs de continuer à voter pour lui. Ceux de la 8° circonscription de Gironde ( Arcachon Gujan-Mestras) viennent d'élire, lors d'une législative partielle : François Deluga avec 54,3% des suffrages.
L'échec est d'autant plus cuisant pour Sarkosy que le candidat battu est l'un de ses proches, à savoir: Yves Foulon le maire UMP d'Arcachon. Là où le futur président passait presque toutes ses vacances jusqu'en 2006. Pis, c'est Sarko lui même qui avait poussé la député sortante de la 8° circonscription , Marie-Hélène des Esgaultx à se présenter au sénat en septembre pour libérer son siege à l'assemblée au profit de Foulon. C'est raté.
commentaire du même Sarkosy le 1er Décembre au matin:  Ces résultats sont inquiétants. Les électeurs du MoDem votent maintenant à 95% pour la gauche. Il va falloir s'occuper sérieusement de Bayrou. 


C'est plutôt des électeurs de Bayrou que Sarko devrait se soucier!

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 09:56

Gendarmes au collège: "Des élèves ont été fouillés au corps à l'école, c'est grave"

Par La rédaction du Post
le 02/12/2008, vu 10269 fois, 149 nombre de réactions
Post vu en Une

Sur Le Post, le syndicat FSU des enseignants du Gers explique qu'un "accord a été trouvé" pour que "ce qui s'est passé n'arrive plus."

Gendarme
Gendarme
© Philippe Eranian/CORBIS/Philippe Eranian

Comment ces contrôles anti-drogue se sont-ils passés dans le Gers?

Deux opérations de contrôles, dans un CFA et un collège de Marciac, créent en effet particulièrement la polémique...

Le père d'une élève de la classe de 3ème où un de ces contrôles s'est déroulé publie le témoignage de sa fille Zoé: "Le chauve nous a dit: "Nous allons faire entrer un chien! Mettez vos mains sur les tables, restez droit, ne le regardez pas! Quand il mord, ça pique!"

Sur Le Post, Pierre-Yves Sarrat, responsable départemental de la FCPE réagit:

D'autres parents se sont-ils élevés contre ces contrôles?
"Oui. Deux autres parents d'élèves de la classe de Zoé m'ont confrmé ses propos et dénoncent de telles pratiques inacceptables. Mais ils ne veulent pas parler car ils ont peur des représailles. Ici, tout se sait."

Pourquoi de tels contrôles?
"Depuis que la nouvelle procureure de la république est arrivée en janvier 2008, ça a immédiatement changé. Elle a mis en place une politique anti-drogue très ferme, en accord avec l'inspection d'académie et les responsables d'établissements."

Sur Le Post, Joël Rambeau, responsable syndical FSU du Gers, réagit aussi:

Que pensez-vous de ces contrôles?
"C'est très choquant. A priori, les gendarmes ont une vision très négative de la jeunesse. En plus, cela n'a pas eu lieu dans un lycée privé ou huppé, mais un établissement populaire, ce qui stigmatise ces jeunes, et je déplore grandement les fouilles au corps serrées dont onf fait l'objet plusieurs élèves à l'école, c'est grave."

Des fouilles au corps au collège?
"Oui, exactement, aussi surprenant que cela puisse paraître. Certains élèves se sont retrouvés en petite tenue, dans un local de l'établissement scolaire, à l'abri des regards."

Vous en êtes sûrs?
"Oui. Il n'est pas autorisé de procéder à de telles fouilles sans commission rogatoire. C'est choquant pour les élèves."

Que faire?
"Très honnêtement, nous déplorons réellement ce type de contrôle. Au-delà des fouilles serrées, nous déplorons les chiens non muselés en classe et la façon dont les gendarmes ont parlé aux collégiens, qui n'est pas acceptable."

Que pensez-vous de cette histoire?
"C'est inacceptable et choquant. Il y a confusion des genres, on confond prévention et répression."

Et maintenant?
"Nous avons bon espoir que cela ne se reproduise plus."

Pourquoi?
"Suite à notre dénonciation des faits, le colonel de gendarmerie d'Auch, l'inspection d'académie et le préfet, -chez qui nous avions déjà senti un soutien et des signes de sensibilisation-, se sont réunis pour en parler. Jeudi dernier, ils nous ont dt que ce genre de contrôle ne se déroulerait plus de la sorte."

Comment se dérouleront-ils désormais?
"Nous ne le savons pas précisément."

Contactée par Le Post ce mardi, la procureure de la république Chantal Firmigier-Michel ne "souhaite pas s'exprimer sur ce sujet" et renvoie vers un article du quotidien local La Dépêche et une déclaration à l'AFP dans laquelle elle tient les propos suivants: "Les élèves ont peur des contrôles, ça crée de la bonne insécurité."

Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document sur cet événement? Alertez vite le coach de la rédaction du Post par mail : coach@lepost.fr en précisant le sujet du post


(Sources: Le Post, La Dépêche)

C'est pas ma faute! c'est toujours celles des autres, alors qu'il est certain qu'ils étaient tous d'accords, depuis Napo, ses généraux et ale! ses sous fifres et ses larbins et j'en passe jusqu'aux gendarmes qui n'ont pas manqué de pêcher par exès de zele . Ca me rappelle une certaine triste époque où des petits français bien de chez nous dénonçait son voisin parce qu'il avait une tête qui lui revenait pas et que la police et ses larbins n'hésitaient pas une seconde et qui sans réfléchir davantage envoyaient aux camps de la mort des innocents qui n'avaient rien a se reprocher.

 c'était mes commentaires d'un matin froid et pluvieux Bonne journée!!
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 18:06
pris le maquis!
Avatar
Posteur invité par la rédaction du Post     Par tian
le 03/12/2008, vu 148 fois, 0 nombre de réactions

 

 

Alors là c’est le comble !  

Le dossier judiciaire de l’affaire « Clavier » a disparu. Il concerne les nationalistes corses qui ont occupé en août dernier, le jardin de la propriété de l’acteur Christian Clavier, à Porto-Vecchio.

Le procureur de la République d’Ajaccio a indiqué avoir confié l’enquête à la police judiciaire, concernant cette "disparition".

Comment le dossier a-t-il disparu ?

"Une robe d'avocat a également disparu. Le voleur a du envelopper le dossier dedans. Nous en avons des copies numérisées, mais l'original, qui a servi au tribunal correctionnel le 21 novembre dernier, a été subtilisé", a confié le procureur de la République d'Ajaccio à NouvelObs.com

Le 21 novembre, c'était le jour de l'audience où les dix nationalistes ont été condamnés à 500 euros d’amende chacun.

Et le dossier a pris le maquis… le 24 novembre suivant.  Mort de rire, je ne suis pas pour les violences nationalistes, mais là j'applaudis, et je me marre!


Merci au posteur Prouvenço liéuro

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 00:17

Cardoen Belgique

Un revendeur Belge en pleine folie : une voiture achetée une autre offerte !

Achetez une Peugeot 407 break et recevez, par exemple, une Citroën C2 gratuite. Voilà l'offre que propose le distributeur indépendant Cardoen, un revendeur multimarques qui possède plusieurs implantations en Belgique.
photo Cardoen Belgique :
Cardoen, déjà auteur de plusieurs coups publicitaires retentissants en Belgique, vient d'annoncer qu'elle mettait en vente une quantité de voitures dont le prix se situe entre 23000 et 50000 euros. On peut trouver par exemple des 407 break ou des Range Rover Sport dans le stock de Cardoen. Avant le 15 décembre, tout acheteur pourra repartir avec 2 voitures pour le prix d'une !!! Cardoen précise que la 2ème voiture doit avoir un prix ne dépassant pas 14 000 euros et qui devra être choisie parmi une autre centaine de véhicules proposés. On peut par exemple retrouver des C2, ou des C3 Le revendeur Cardoen explique que l'opération se veut "un signal positif aux consommateurs".
photo Cardoen Belgique :
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 00:17
La queue en trompetteReflexion et citation sur l'ouvrage rarissime de San Antonio






la grande faiblesse des menteurs, c'est qu'ils croient toujours que les autres leurs disent la vérités.
                                                         Albert Benloulou
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 23:30

A un moment donné je réussi à récupérer mon calot dans la culotte d'une jolie petite blonde , ce qui naturellement m'échauffa un peu les sens, mais comme je tardais à me décider un sous-officier martiniquais l'embarqua, et du coup je me retrouvais assis sur les gradins pour en repérer une autre, mais je ne trouvais rien qui ne m'intéressais , cela me coupa l'envie . Bernard qui était monté , redescendit , hilare, content de son affaire. Jean était un peu fauché et il fit comme moi il resta sur sa faim.
Je leur payais un verre à une terrase d'un bar sur les quais- c'était moins cher qu'au" Chat noir" - et nous rentrâmes tranquillement au centre en flânant un peu au bord de la mer.

Je rentrai à l'escadron, après deux semaines de séjour, bronzé, requinqué, prêt à affronter à nouveau, mon travail, la garde, et le rata de Mimile.
Je retrouvais l'escadron en effervescence, j'allai rendre compte au capitaine du déroulement de mon séjour, et ne manquai pas de le remercier, il avait l'air content et me dit 
- Et bien! je vois que tu en as bien profité, tu as tout de même meilleure mine. Au fait le major a dut te le dire, nous partons en opérations dans la région de Tenès pour plusieurs jours, tu prépare tes affaires tu viens avec nous on emmene une partie du PHR. Le sous-lieutenant W..  reste ici  avec une escouade du 3° peloton et le reste du PHR.
Cette dernière phrase fut suivie d'un clin d'oeil qui me fit sourire mais que je ne commentais pas . Effectivement ce fut une répétition du déménagement qui avait eu lieu un an plutôt mais en moins important.
Nous arrivâmes le soir à notre point de chute à l'intérieur des terres, à environ dix kilomètres au sud ouest de Ténés et du bord de mer pas très loin d'Orléansville. 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 22:50

Le dessous du plan de travail, était équipé de portes épaisses et devaient servir de frigo et de glacière. A chaque extrémités du bar quelques filles debout, et d'autres assises sur les gradins essayaient d'accrocher le "client" avec de multiples oeillades, et des " tu payes un verre beau soldat". La légèreté de leurs vêtements, sans être indécente, laissait apparaître certaines parties de leur anatomie, des plus suggestives.
Elles avaient toutes une technique imparable pour nous attirer, elles nous volaient notre calot  que l'on passait sous l'épaulette ( c'était l'habitude quand on rentrait dans un lieu public ou une habitation on le pliait en deux et on le plaçait sous l'épaulette) ensuite à deux ou trois elles se le passaient de l'une à l'autre jusqu'à ce que le volé commence à leur courir après. A un moment donné la dernière qui le detenait  se le plaçait dans sa culotte, obligeant le propriétaire à aller le chercher, évidemment souvent cela marchait .
Quand une des filles réussissait à décider un gars à <<monter>> le couple disparaissait en prenant le cheminement en haut des gradins qui donnaient accés à plusieurs portes, dont les toilettes et les pièces de service de l'établissement . Faisant face au bar de l'autre côté de la salle se trouvait une porte dérobée qui permettait d'emprunter un escalier encastré et invisible d'où nous étions . On voyait rapidement réapparaître le couple à l'un des étages équipés chacun d'un balcon circulaire muni d'un garde corps en bois verni. Ce balcon donnait accès à une dizaine de portes par étage , ou le couple s'engouffrait  sitôt que la fille arrivait à sa porte qu'elle ouvrait avec sa clé.

Un Juke-box diffusait de la musique ou des chansons de Trenet, D'André Claveau, de Tino Rossi et aussi de Gloria Lasso, Rina Ketty et autre Patachou. Quelques couples dansaient sur ces airs un peu envoûtants et une lumière tamisée donnait à cet endroit une ambiance mystérieuse.

 

 

 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche