Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 21:21

On a la gauche la plus nulle du monde               Christophe Alévêque -humoriste -

On abesoin de Dominique Strauss-Kahan        Martine Aubry _ ps -

Si j'avais ma liberté de parole, je dirai que l'UMP communique deux conneries par jour    -                                                                           Jean Pierre Raffarin - ex 1er ministre

origine : Marianne du 25/10/08

j'adore ces phrases a l'emporte pièces , mais celle de Raffy m'étonne.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 22:14

Voiture Simca Arianne 4  ( 1958)
Comme le capitaine n'aimait pas trop cet homme, je me dis qu'il allait refuser, mais à ma grande surprise, quand il le raccompagna à la porte, ils se serrèrent la main et Monsieur Honoré ( c'était son nom) lui dit.
- C'est entendu je passerais les prendre le jour de Noël vers onze heure, au revoir Capitaine !
Le Capitaine repartait dans son bureau, quand il se ravisa et s'encadra dans la porte, nous nous étions levés au garde à vous.
- Repos! Asseyez vous! Dis donc Georges, cela te plairait d'aller déjeuner chez Honoré le jour de Noël?
Sans réfléchir je répondis.
- Avec plaisir mon capitaine, mais dans les pelotons il y a bien plus méritant que moi.
Sans relever la remarque il continua.
- Bien prépare toi impeccable pour onze heure , je vais trouver un deuxième invité.
Ce fut un gars du Nord qui m'accompagna, André du 2° peloton, il avait dû faire un exploit pour qu'il soit choisi.
Comme prévu le matin de Noël, nous attendions, un peu en avance, sur notre 31 à la porte du quartier. Il était un peu plus de onze heure, quand une voiture " Simca Ariane " vert clair, pneus flancs blancs et chromes rutilants arriva, faisant demi tour vint se ranger près des barbelés le long des chevaux de frise de l'entrée. Un jeune homme était au volant, par la vitre baissée il nous invita à monter en nous disant.
- Bonjour les gars, comment ça va.
en coeur nous répondîmes.
-Bonjour Monsieur!
- Ah! Non! pas monsieur, je suis comme vous, mais en Allemagne à Dusseldorf  depuis un an, mais dans deux mois je serais ici aussi.

 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 21:47

Ces journées là restaient dans ma mémoire au même titre que pour Noël ou le 14 Juillet où en plus de l'amélioration de l'ordinaire, nous recevions des colis de nos familles ou de diverses associations caritatives.
Je vivais souvent dans l'attente du mandat que devaient m'adresser mes parents , qui avaient tendance à m'oublier, si je ne leurs rappelais pas, car leur pauvreté les obligeait à puiser dans ma réserve. J'avais reçu aussi au printemps les 25000 frs '(  anciens) du garagiste de Bellac en cinq mandats et après deux lettres de rappel, ce qui me permit d'acheter un appareil photo et d'améliorer mon ordinaire de temps en temps. Camille aussi m'envoya quelques mandats , mais son petit salaire ne lui permettait pas de faire des folies .
A la fin de l'année aussi c'était la fête pour l'escadron s'il n'y avait pas d'opérations en cours la discipline se relâchait un peu et mis à part la garde on nous fichait la paix. Il n'y avait pas de réveillon mais ceux qui souhaitaient assister à la messe de minuit le soir de Noël à Sainte Monique y étaient conduits sous escorte même si ce n'était pas trés loin. Le jour de Noël comme au jour de l'an il y avait un ordinaire très amélioré, et avec nos colis on ne manquait pas trop de fois gras , de bonnes bouteilles et chocolats et douceurs.
Pour ce qui me concernait, quelques jours avant Noël, le gros propriétaire terrien de l'endroit  vint voir le Capitaine, cela me parut bizarre, je le conduisit à son bureau et regagnant le mien, je m'attardait un peu dans le couloir , je n'entendis pas tout ce qu'ils se disaient , mais en gros je compris que ce Monsieur souhaitait inviter quelqu'un chez lui pour Noël.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 20:49

Les français perdent deux missiles antichars !!!!

Une patrouille de soldats français est tombée, samedi dans une embuscade  au nord est de Kaboul, dont elle n'a put se dégager qu'au prix de violents combats et en abandonnant deux missiles Antichars.

Une patrouille de soldats français environ 300 hommes ont été trés violemment pris à parti par un groupe d'une centaine d'insurgés dans la vallée d'alasaï en Kapisa, à une soixantaine de kilomètres au nord est de Kaboul, a indiqué hier le lieutenant colonel Bruno Louisfert, porte parole de l'armée Française en Afghanistan.

Il précise encore: << l'embuscade était bien préparée, profitant de l'étroitesse des lieux , les soldats ont dû se replier avec le soutien de tirs de mortier et une intervention aérienne>> Lors de ce repliun poste de tir milan et deux missiles Anticharsont été abandonnés 

                                        le Parisien du 24 octobre 2008, page 9      

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 18:33

Congrés du Ps.   ( titre)

Profitant de la mauvaise campagne de Bertrand Delanoé, et de la faible mobilisation des militants, l'ex candidate à la présidentielle pourrait bien rafler la mise, dans quinze jours, lors du vote sur les motions.
                                              article vu sur le Parisien du 24 octobre 2008 lire Page 9

J'avais aussi lu hier un article sur "le post " je crois, que son incursion marseillaise s'était soldée par un fiasco, seulement 200 personnes assistaient au meeting. Et la déclaration du président fédéral des Bouches du Rhone n'a pas et de loin encouragé les militants à suivre le maire de Paris.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 18:18
Traiter son prochain de con ce n'est pas un outrage mais un diagnostic!!
                                                                                          San Antonio

Les cons ça ose tout, c'est même à cela qu'on les reconnait!
                                                                                       M.Audiard

Le con ne perd jamais son temps , il perd toujours celui des autres!
                                                                                             San Antonio

Un con cerné n'est pas forcément un imbécile encerclé!
                                                                                             Pierre Dac

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 22:26

Chaque méchoui était suffisamment écarté de celui de son voisin par un espace permettant à un homme de circuler. Une garde d'honneur était en place sous les couleurs qui étaient envoyées au son d'une trompette de cavalerie, dans un super garde à vous de tout l'escadron et un salut synchronisé de tous les gradés. Ensuite prés de chaque mouton se tenait un spahi qui attendait le passage des ces messieurs, une fourchette à long manche et un couteau en mains. Le colonel en tête circulait entre chaque mouton rôti et encore fumant , suivi des invités par ordre d'importance et de grade . Chaque convive s'arrêtait devant l'homme au couteau qui découpait une fine tranche généralement sur le gigot et aussi sur les côtelettes ou la chair croustillante était d'une saveur incomparable. Il la piquait au bout de sa fourchette et la tendait aussitôt à l'invité qui la prenait délicatement  sur la fourchette et la dégustait aussitôt en se léchant le bout des doigts. Ensuite un des moutons était emporté au mess pour que tout ce beau monde puisse se restaurer tranquillement assis à table avec des couverts.
Quand notre tour arrivait, le processus se répétait sur les autres moutons et chaque peloton emportait son méchoui sur des tables dressées près de leur chambrée. Pour tous c'était un vrai gueuleton, cela nous changeait un peu du steak congelé cuit dans l'huile comme des frites , qui ressemblait plus à une semelle de godillot qu'à du beefsteak, et corned-beef et des sardines en conserve qui avaient fait la guerre de 14, sans oublier les rations de combat, qui faisaient aussi partie de l'ordinaire du soldat

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 22:09
Cuisson de la bête  et Dégustation des chefs en dessous
Ici la table du PHr avec au premier plan à gauche Guiraud , Jauvinien, derrière lui Durand, désolé les autres leur noms m'échappent , debout à boire un coup devinez? gagné! c'est moi !!

Soyez indulgents ces photos datent de 1958
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 21:12

Ils étaient surveillés en permanence et arrosés constamment d'une sauce trés épicée, et du jus de cuisson, par deux hommes. Pendant ce temps, d'autres préparaient le couscous et d'autres ingrédients, et installaient les tables en plein air. Il arrivait aussi que quelques femmes , musulmanes, apportent aussi du coucous et des merguez de mouton. J'avais à un moment pensé que pour les femmes c'était un peu "téléphoné" pour donner bonne impression aux spahis, et que l'armée Française était bienvenue dans leur pays. Mais peut-être était-ce spontané.
A la dégustation, étaient invités tous les notables des environs, cela allait du maire, au curé, le caïd , l'imam, le Bachaga Boualem et autre sommités religieuses musulmanes en tenue traditionnelle , malgré la chaleur, et le chèche blanc parfaitement enroulé sur la tête. A ces notables s'ajoutait une partie de l'état major du régiment , le colonel et ses adjoints, quelques officiers des unités voisine Des Attafs, de Rouina ou d'Oued Fodda .
Le rituel des dégustation était immuable:Les moutons cuits à point étaient retirés du feu, chacun tenu en bon ordre par deux spahis en tenue traditionnelle, par chaque bout des perches de bois qui avait servi de broche . La tenue traditionnelle n'était pas la tenue de parade , elle se composait d'un séroual et  d'une gandourah en toile écrue ceinte à la taille par une large ceinture en tissus rouge. Le chèche écru aussi parfaitement enroulé sur la tête donnait en plus pour chacun de ces hommes une solennité remarquable..

 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 20:29

Nous avions aussi le droit, le dimanche après midi à aller boire un verre au café près de l'église du village qui était tenu par un pied noir, il faisait aussi épicerie et bureau de tabac. Il y avait la fille de la maison qui s'occupait du bar, un sous officier dont j'ai oublié le nom, qui ressemblait à Jean-Claude Pascal ( un Crooner de l'époque) la draguait et il ne fallait pas trop la  serrer de près car il surveillait.. Bref! Cela nous permettait quand même, pour un moment, d'être dans une autre ambiance qu'à l'escadron. De boire une bière bien fraîche dans un verre adéquat, assis sur un tabouret de bar, avec un ventilo qui ronronnait au plafond, et une belle fille derrière le comptoir, cela avait une autre "gueule " que de téter,  au goulot, une "33" tiède, le cul sur un coin du lit ou sur une caisse vide, dans la moiteur et les odeurs de la chambrée.
Une fois par an il y avait aussi la fête des musulmans ( l'Aïd el Kébir ) qui clôturait pour un an le "ramadan". Compte tenu du nombre  important de musulmans ( d'ailleurs bizarrement trés peu de pratiquants), il était normal que cette fête soit honorée comme l'étaient les nôtres pour Pâques ou Noël. Ce jour là c'était c'était un débauche de victuailles préparées en plein air. Cinq ou six moutons étaient achetés avec la caisse noire de l'escadron, tués rituellement et préparés le matin trés tôt . Dans une tranchée de tris mètres de long et cinquante de profondeur était allumé un feu d'enfer, les moutons entiers étaient embrochés et posés sur des supports de fortune au dessus du brasier et mis à cuire plusieurs heures.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche