Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 22:34
Essonne
 

CORBEIL - LE COUDRAY

Les fonctionnaires refusent de passer pour des ronfleurs

La petite rue où le centre des impôts doit déménager va changer de nom. Objectif : éviter les blagues de mauvais goût sur les fonctionnaires.

Julien Heyligen | 16.12.2008, 07h00
 

C'est une petite rue en bordure de la N 7, partagée entre Corbeil-Essonnes et Le Coudray-Montceaux. Calme et très tranquille, elle porte bien son nom : chemin des Ronfleurs. Dans quelque temps, cet axe va perdre son appellation originale pour devenir un banal chemin des Fleurs. La cause de ce changement ? L’arrivée prévue pour 2010 des fonctionnaires du centre des impôts de Corbeil-Essonnes au sein du bâtiment de l’agglomération, situé en bordure du chemin.



« Les services fiscaux ont demandé que le chemin soit rebaptisé », révèle François Gros, le maire UMP du Coudray-Montceaux, qui a déjà enclenché la procédure en vue d’une nouvelle dénomination. Peut-être histoire pour les agents d’éviter les blagues du type : « C’est un fonctionnaire qui se réveille en sursaut, dans son bureau, à 17 heures et qui dit mince, j’ai travaillé une heure de trop »…

« Cela fait beaucoup rire mes amis quand je leur dis où j’habite. Les impôts doivent avoir moins d’humour que nous ! »

« Ce n’est qu’une petite rue adjacente. L’entrée ne se fait d’ailleurs actuellement pas par-là, minimise Thierry Galvain, le directeur adjoint des services fiscaux de l’Essonne. Mais je confirme qu’elle va être débaptisée. » François Gros précise pourtant que le chemin des Ronfleurs devrait servir « d’entrée de service ». L’arrivée du public se fera, elle, directement à partir de la N 7, dans ce site qui regroupera l’hôtel des impôts, celui des impôts fonciers et les trésoreries fiscale et municipale, répartis actuellement dans plusieurs bâtiments à Corbeil-Essonnes. Pour des raisons de simplification administrative, la partie du chemin appartenant au Coudray va également être annexée par Corbeil.

La nouvelle ne changera pas la vie des habitants du chemin situés sur la partie Coudray : il n’y en a pas. En revanche, côté Corbeil, trois pavillons bordent le petit sentier bitumé. « Je n’étais pas du tout au courant, raconte une jeune femme dans une belle maison située au n o 14. Ce n’est pas un drame de changer d’adresse. Mais j’étais attaché au nom du chemin. Cela fait beaucoup rire mes amis quand je leur dis où j’habite. Les impôts doivent avoir moins d’humour que nous ! » Et de confirmer la légende dans un éclat de rire : « C’est vrai, c’est une rue où l’on dort bien ! »

 

Le Parisien

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche