Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 21:43

Un sous lieutenant, deux sous-officiers, arrivèrent et une douzaine de spahis français. Cela nous rassura quelque peu mais pas totalement.

Le sous-Lieutenant s'appelait W... ! C'était le petit fils d'un trop célèbre général de 1940. C'était un m'as tu vu pédant et prétentieux que je pris de suite en aversion, et il me le rendis largement. Le capitaine ne l'aimait pas non plus et s'accrochait souvent avec lui. Un jour qu'il lui donnait un ordre, cela ne convint pas à monsieur et je l'entendis lui répondre.

- Mon capitaine! vous savez qui je suis, c'est le travail d'un sous-officier ce travail là.

- Pour savoir qui vous êtes, je ne le sais que trop, quant à ce travail que je vous demande, si vous ne le faîtes pas vous même, déléguez mon cher! déléguez! mais je vous préviens je vous en tiendrait pour responsable.

Il était chargé entre autre de signer les laisser passer, que je préparais,pour des journaliers qui partaient travailler dans la Mitidja. Il y en avait de plus en plus, et les listes de suspects en ma possession, que je vérifiais par rapport à la carte d'identité du demandeur, ne m'avaient pas encore permit  de trouver un rebelle qui vienne demander un sauf conduit. Ce qui était assez pénible c'était surtout le nombre de gars qui portaient le même nom de famille . Il y avait un douar où ils s'appelaient presque tous Ahmed Benyahia, ensuite venait une foule de noms additionnels, et de prénoms à particules, c'était du genre Ahmed Benyahia ben ahmed , ou ben Amar ben larbi, ou larbi tout court etc...! Il arriva qu'un jour où il y avait une queue de vingt personnes et fort justement un Ahmed Benyahia Ahmed Ben Amar était sur ma liste de suspects. Je fis un laisser passez conforme à la carte d'identité du demandeur mais au nom de Ahmed Benyahia ben Amar.Je lui posais quand même la question de la raison de ce détail, il me dit qu'effectivement c'était un cousin qui travaillait à Orléansville.**

 

** Cette page est ecrite avec la rigueur de ma mémoire, comme tout ce récit, mais certaines pages sont de temps en temps soit un peu romancées soit légèrement exagérées, mais ici ces faits sont  réels et les noms des journaliers inchangés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche