Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 20:56

- Tu ne connais pas un gars du 1er Escadron?  je cherche un copain qui n'est pas là, à moins qu'il ne soit pas arrivé.
Il me regardait, mais visiblement ma tête ne lui revenait pas, puis se souvenant il me dit.
- Ah! Oui! ça y est je me rappelle, je t'avais vu à Aumale, putain! mais t'as maigri c'est pour ça que je ne t'avais pas reconnu. Moi j'en viens du 1er Escadron!
Je l'écoutais, attentivement et cru déceler chez lui comme une retenue, et bien que je me doutais ce qu'il allait me dire je complétais mon explication.
-Oui! J'avais voyagé avec lui, un nommé Chopin,, d'abord sur le bateau et ensuite en allant à Aumale? Moi j'ai été affecté au 3° escadron et on s'est perdus de vue.
Son sourire avait disparu et son attitude me confirma ce que j'avais cru comprendre et il  m'expliqua gravement.
- Et oui! tu as compris! Chopin il s'est fait descendre il y a un peu plus d'un an au cantonnement.
Il continua à me raconter les circonstances de ce malheur.
- On avait des attaques de temps en temps, mais c'était surtout pour nous emmerder. Au début on se méfiat, mais le soir où c'est arrivé , il faisait presque nuit. Les fellouzes commencent à nous tirer dessus avec un FM depuis la colline qui était au moins à deux cents mêtres de la piaule. D'habitude tout le monde sortait sur la cour par la porte d'entrée, mais là avec son copain Gégé, ils sont sortis par la fenêtre située du côté d'où venait les tirs avec la lumière restée allumée à l'intérieur. Tu pense les autres enfoirés ils les ont pas loupés, Gégé a été blessé à l'épaule , mais Chopin a pris une balle en pleine tête. Le pauvre il n'a pas dû souffrir. Voilà! Putain ce bordel ensuite mais on a jamais retrouvé les tireurs.Aprés ils ont installé un peloton sur la colline et on a eu la paix pendant quelques temps.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 12:38
 Propos recueillis dans Marianne " le journal des lecteurs" du 17 janvier 2009.  MON COM: Je trouve c'est déjà bien de se reconnaître à défaut d'être reconnu.  Les hommes qui ont droit à " La  reconnaissance de la nation",( je ne parle pas des médailles,) le sont souvent à titre posthume ou alors ils sont déjà bien connus, et ne gagnent pas toujours à l'être ...connus!
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 09:20






Alors que Frédéric Lefèbvre, député UMP, donnait une interview à la chaine LCI, deux députés socialistes l'ont interpelé de façon assez virulente à propos de son absence dans l'hémicycle.

Ils ont ensuite été rejoint par une autre de leur collège qui a conclu l'échange d'un : "à trop vouloir mépriser la loi, la loi se fera dans la rue et faudra pas venir pleurer".

A trois contre un et devant une caméra, Frédéric Lefèbvre a dû avoir un grand moment de solitude.

 


(Source: LCI)
  Com: ça bouge de tous les côtés en ce moment
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 18:13
Question du jour
Johnny Hallyday voudrait censurer une chanson, qu'en dire?
Le sujet
Les Fatals Picards, un groupe de rockeurs qui aime se définir comme  
Les Fatals Picards, un groupe de rockeurs qui aime se définir comme "indédébile". - © Fatals Picards
"On se sentira tous un peu belges, on se sentira tous un peu tristes, on se sentira tous un peu suisses... le jour de la mort de Johnny".

Avec ce refrain, le groupe les Fatals Picards pensait rendre un hommage à Johnny Hallyday. Mais selon le groupe, l'idole des jeunes n'aurait pas apprécié qu'une chanson imagine à quoi ressemblera le jour de sa mort, au point de demander le retrait du titre sur l'album avant sa commercialisation.

Les Fatals Picards, ce sont ces drôles de rockeurs qui représentaient la France à l'Eurovision en 2007, courant sur la scène du Belgrade Arena, en Serbie, tout vêtus de rose.

Si le titre "L'Amour à la française" et leurs costumes signés Jean-Paul Gaultier ne leur avaient valu qu'une avant-dernière place à l'Eurovision, il leur a toutefois permis d'accéder à une notoriété nationale.

Hommage ou indécence?
Et ils refont donc parler d'eux aujourd'hui avec cette chanson plutôt osée: "Le Jour de la mort de Johnny".

Des paroles tendres et drôles, mais qui n'auraient pas plu au principal intéressé. Celui-ci leur aurait demandé, par l'intermédiaire de Warner - la maison de disque à la fois de Johnny et des Picards - d'enlever le titre de leur album qui sortira en mars, ainsi que de leur site Internet.

Les Fatals Picards expliquent sur leur site qu'ils ont accepté de retirer la chanson, qu'ils se sont excusés et qu'ils ne s'attendaient pas à ce que l'affaire prenne une telle ampleur. Ils continueront à chanter le titre en concert. Et le clip se trouve encore facilement sur le web.

Et vous, êtes-vous choqué par une telle chanson? Evoquer la mort d'un personnage public, c'est indécent? Pensez-vous que les Fatals Picards ont vraiment voulu rendre hommage à l'"ultime samouraï de la route 66" ou qu'ils ont simplement cherché un coup de pub?
Aurélie Blondel (Bazikpress)
 

Vos réactions

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 22:55


-Nous vous devons des dollars, alors nous vous devons rien!
                            

-Rien ne vaut un repas gratuit!


-Rien n'est plus durable qu'un programme gouvernemental temporaire


Citations de  Milton Friedman ( " célèbre" économiste américain!
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 17:35

Accueil Accueil    Envoyer à un ami Envoyer à un ami    Version imprimable Version imprimable    Augmenter la taille du texte Augmenter la taille du texte    Diminuer la taille du texte Diminuer la taille du texte

VENT DES BLOGS

Quand Alain Duhamel sort ses griffes...

Décidément, l'éditorialiste de RTL se bonifie avec le temps. François Fillon s'y est frotté hier... avant de s'y piquer ! Une information du site spécialisé sur les médias Ozap.



(capture d'écran)
(capture d'écran)
Hier, à l'occasion de ses voeux à la presse, François Fillon a fait part publiquement de son mécontentement après la publication du dernier livre d'Alain Duhamel, "La marche consulaire", sans directement le nommer. Dans son dernier ouvrage, l'éditorialiste de RTL explique en quoi, selon lui, le sarkozysme est une version contemporaine du bonapartisme.

« Une caricature grinçante, injustice et déplacée » a lancé le Premier ministre dans son discours hier qui qualifie l'ouvrage de « ridicule ». François Fillon a dénoncé le fait qu'on puisse comparer volontarisme et autoritarisme.

Invité ce matin d'Europe 1, Alain Duhamel s'est dit « surpris » par cette sortie. « Son manque total d'humour et de distance m'a frappé » a précisé le journaliste. Alain Duhamel s'est demandé si le premier Ministre n'était pas tout simplement vexé par son livre car avec un premier consul, il n'y a pas de deuxième consul. Et bam
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 16:49

Le CNI "regrette vivement" l'arrivée de Besson à l'Immigration

16/01/2009 10:41
Brice Hortefeux et Eric Besson lors de la passation de pouvoir le 15 janvier 2009 à Paris
© AFP
Le CNI (Centre national des indépendants et paysans, droite) "regrette vivement" l'arrivée de l'ex-socialiste Eric Besson au ministère de l'Immigration, estimant qu'il risque de mettre à mal le "travail positif" de son prédécesseur Brice Hortefeux.
"Le CNI regrette vivement que le portefeuille du ministère de l'Immigration, particulièrement sensible, soit, de façon incompréhensible, dévolu à un homme qui n'avait de cesse que de peindre au vitriol la politique de Nicolas Sarkozy, lorsqu'il était ministre de l'Intérieur", écrit vendredi dans un communiqué la présidente du parti, Annick de Roscoät.
"Nous avons chaque jour qui passe un peu plus l'impression d'être trompés. Comment avaler sans cesse de nouvelles couleuvres! Ces primes incessantes aux hommes de gauche rendent de plus en plus illisible la politique menée sur des sujets de société", poursuit-elle.
Le CNI, qui compte deux députés à l'Assemblée nationale, était autrefois associé à l'UMP mais est redevenu "indépendant" en juin dernier, même s'il estime toujours s'inscrire dans la majorité présidentielle.
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 16:49

Ils n'en veulent pas, qu'ils bouffent
a leurs MAC DO ( note perso)


Economie

 
 

Conflit commercial

José Bové veut envoyer du roquefort à Obama

15.01.2009, 20h02 | Mise à jour : 16.01.2009, 16h31
 

La guerre du roquefort aura bien lieu ! Pas question pour les Français de laisser les Etats-unis boycotter le fameux fromage de brebis sous prétexte que l'Europe ne veut pas du boeuf aux hormones américain. José Bové, l'ex-leader de la Confédération paysanne estime que cette décision est "scandaleuse" et se dit prêt,  dans une interview au Parisien.fr et à Aujourd'hui-en-France.fr, à envoyer du roquefort au président américain Barack Obama.

 
Multimédia
Video : Il appelle les Français à en manger plus
 
Il y a dix ans, José Bové s'était déjà mobilisé pour soutenir le refus de l'UE d'importer de la viande aux hormoes.

 

Dans l'Aveyron, berceau du roquefort, la contre-attaque s'organise. Les mesures de retorsion françaises se préparent d'ores et déjà. Guy Durand, maire PS de Millau a estimé que "ça va bouger" après la décision de Washington de tripler les droits de douane sur les importations. Avec une taxe de 300%, à partir du 23 mars, le premier fromage français à avoir bénéficié d'un décret d'appelation, atteindrait des prix astronomiques dans l'assiette du consommateur américain. 

"Je vais prendre contact avec les industriels du roquefort, organiser une réunion de crise et essayer ensemble de réagir", a déclaré M. Durand. "C'est évident que localement ça va bouger, sous une forme ou une autre", a-t-il dit.

"La situation était déjà tendue pour les producteurs avec les baisses du prix du lait et les perspectives économiques. Cette mesure arrive à un très mauvais moment", a regretté M. Durand. "Le roquefort est vital pour tout le Sud-Aveyron, les communes de Millau et Saint-Affrique compris", a-t-il souligné. 

Les producteurs de roquefort n'exportent que 2% de leur production vers les Etats-Unis. Ce marché s'est fermé dès 1999 avec une première hausse des droits de douane. "Les exportations vers les Etats-Unis ne représentent plus que 400 tonnes alors qu'il y a une dizaine d'années les ventes outre-Atlantique représentaient le double", souligne Thierry Zurcher, président de la confédération des producteurs

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 16:38
PARIS (AFP) - 15/01/09 16:27
Livret A: après une valse-hésitation, le gouvernement limite la baisse à 2,5%
augmenter la taille du texteréduire la taille du texteimprimer l'articleenvoyer l'article à un amirecommander cet article

Le gouvernement a finalement décidé jeudi, après beaucoup d'hésitations et d'annonces contradictoires, de limiter la baisse du taux de rémunération du Livret A à 2,5%, soucieux de ne pas mécontenter, dans le marasme économique actuel, les 46 millions de détenteurs.

Photographe : Mychèle Daniau AFP/Archives :: Un livret A
photo 1/2
Photographe : Mychèle Daniau AFP/Archives :: Un livret A
photo : Mychèle Daniau , AFP

En application du mécanisme d'ajustement automatique, instauré en 2003 pour dépolitiser ce sujet sensible, le taux du Livret A aurait dû passer à 2%.

Mais l'exécutif en a décidé autrement: le Premier ministre François Fillon a déclaré que le gouvernement suivrait "la recommandation" du gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, de donner un coup de pouce à la rémunération du Livret A en limitant sa baisse à 2,5

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 16:29
 la une
VESOUL (AFP) - 15/01/09 16:53
Nicolas Sarkozy promet toute son énergie contre la crise, menace les patrons et Sud
augmenter la taille du texteréduire la taille du texteimprimer l'articleenvoyer l'article à un amirecommander cet article

Nicolas Sarkozy a promis jeudi aux forces économiques "tous les moyens de l'Etat" pour sortir de la crise, en profitant de voeux très iconoclastes pour mettre en garde les banquiers qui prêtent peu, les patrons qui gagnent trop et le syndicat "irresponsable" Sud.

Photographe : Gerard Cerles AFP :: Nicolas Sarkozy lors d'un discours de voeux aux "forces économiques" à Vesoul le 15 janvier 2009.
photo 1/2
Photographe : Gerard Cerles AFP :: Nicolas Sarkozy lors d'un discours de voeux aux "forces économiques" à Vesoul le 15 janvier 2009.
photo : Gerard Cerles , AFP

Pour la dernière étape décentralisée de son marathon de la nouvelle année, le chef de l'Etat a également saisi l'occasion de son passage à Vesoul pour assurer aux salariés de PSA que le gouvernement mettrait "beaucoup d'argent" pour défendre les constructeurs automobiles français, à la condition toutefois qu'ils maintiennent leurs usines dans l'Hexagone.

De la volonté, de l'ambition et des réformes contre la crise. Comme à Saint-Lô lundi et Nîmes mardi, Nicolas Sarkozy a répété dans la ville de son secrétaire d'Etat Alain Joyandet le même message de combat.

"J'y mettrai toute mon énergie et l'Etat y mettra tous ses moyens, nous ne subirons pas la crise, nous sortirons plus fort de cette crise", a-t-il lancé, "ne pas appliquer résolument le programme de réformes que nous avons engagé serait une grave erreur, nous allons sortir de la crise".

Même délibérément optimiste, le président n'a pas caché des "inquiétudes". D'abord sur le front bancaire où il a reconnu "un problème de crédit". Pour y remédier, il a annoncé le renforcement des moyens de la banque publique d'aide aux petites et moyennes entreprises (PME) Oséo, ainsi qu'une nouvelle "intervention de l'Etat" pour soutenir les banques.

Pour faire taire ceux qui dénoncent ces "cadeaux" de l'Etat aux banques, Nicolas Sarkozy leur a demandé, en contrepartie de son aide, de "suspendre" les bonus de leurs dirigeants en 2009. "Il ne peut pas y avoir des efforts en bas, et aucun effort en haut", a-t-il estimé.

Dans la foulée, il a menacé tous les patrons de légiférer s'ils n'adoptaient pas avant "la fin du premier trimestre" le code éthique du Medef sur les rémunérations des patrons. "Il faut mettre un terme à des pratiques qui ont suscité à raison l'indignation des Français", a martelé Nicolas Sarkozy.

En octobre, le chef de l'Etat avait fixé au 31 décembre la date limite d'adoption des recommandations du patronat. L'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé mardi que 94% des plus fortes capitalisations françaises de la Bourse de Paris y avaient déjà adhéré.

Deux jours après la fermeture de la gare Saint-Lazare à Paris pour cause de grève des cheminots, Nicolas Sarkozy a violemment mis en cause le syndicat Sud, accusé d'être "irresponsable", d'avoir "tourné la loi" et porté "gravement atteinte à l'image d'une entreprise exceptionnelle".

Des propos aussitôt qualifiés de "scandaleux" et "calomnieux" par le responsable de Sud-Rail Alain Cambi.

Avant ce discours fourre-tout, Nicolas Sarkozy s'est promené dans les allées de l'usine PSA pour rassurer ses salariés, avant les états généraux mardi d'un secteur automobile sinistré. "On va mobiliser beaucoup d'argent" pour sauver Peugeot, Citroën et Renault, a-t-il dit.

"Mais on se battra aussi pour que des sites qui représentent l'identité française soient préservés", a-t-il lancé devant le PDG de PSA Christian Streiff, qu'il avait accusé le mois dernier d'être "le premier consommateur de départs en préretraites tout en mettant ses usines ailleurs".

Maintenues à bonne distance du président par les forces de l'ordre, plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre sa venue à Vesoul. Le choix du président de se rendre à Vesoul plutôt qu'à Sochaux, berceau de l'automobile française, a été qualifié de "dérobade" par Pierre Moscovici, le député PS du Doubs voisin.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche