Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 23:27


Cette info ( non vérifiée de ma part) m'est parvenue par ma boite email. Je pense qu'elle est réelle car elle tourne sur les boites mails, que ma niece me fait passer à chaque fois. Dans de telles conditions notre diablotin agité du bocal peut dormir tranquille ses vieux jours sont assurés, pas besoin de retraite de la sécu. JG. 




NOUS AU MOINS ON CREERA PEUT-ETRE DES EMBAUCHES.
FAITES PASSER A TOUS VOS CONTACTS
 
Petite info complémentaire croustillante:
On s'en doutait mais la Direction des Services Fiscaux vient de le confirmer !

SARKOZY ne paye aucun impôt depuis plus de 12 ans.  

Alors que depuis son élection ses revenus se décomposent ainsi:
Indemnité mensuelle du Président de la République: 24.874, 55 Euros

Retraite de député ( à vie ): 9.298,21 Euros

Retraite de ministre ( à vie et convertible après son décès en rente viagère pour ses héritiers, les petits Sarko sont tranquilles)8.776,34 Euros

Retraite de maire de Neuilly ( à vie ): 6.241, 92 Euros soit un total mensuel plutôt gentillet de : 49.191,02 Euros !!!
La misère en somme ! Et quelle somme ! Même si, tout à fait légalement, 30 % de ces revenus ne sont pas imposables, il reste tout de même à notre agité de l'Elysée un revenu imposable mensuel de : 34.435,71 Euros !!! 

On se demande où Cecilia est partie trouver mieux ! Mais sur ces petites rentes, Sarko ne paye plus aucun impôt, malgré les réclamations qui lui sont faites depuis 1995 !!! Et ce n'est pas tout ! 

Sarko a déclaré pour l'ISF un patrimoine de 1.576.394 Euros, juste avant l'élection présidentielle. Or il est propriétaire, outre de trois assurances-vie totalisant 897.654 Euros, de :
   - 1 appartement de340 m² à Neuilly
   - 3 studios de rapport dans le 6ème
   - 1 résidence d'été de 11 pièces et 13.000 m² de terrain à c= F4té d'Ajaccio ( son intérêt pour la Corse n'est pas désintéressé..)
   - 1 appartement pour les sports d'hiver au dessus de Chamonix ( 120 m² )
Sans compter quelques jolies collections de tableaux non assujetties à l'I.S.F.. Inutile de valoriser ces babioles! 

Le tout ne dépasse sûrement pas 1.576.394 Euros (*)   Vous qui peinez sous le labeur et les charges, diffusez largement ces VERITES autour de vous !!!


Assez de la France qui travaille et de la France qui empoche! 

VOUS DEVEZ TOUS TOUT SAVOIR !!! Car pour TOUS, il faudra que la justice passe! 
 

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 14:48
egypte2010 112
Bonjour à tous, Me revoilou. Hauts les coeurs,! la gauche fiche la patée au  petit diablotin agité de l'Elysée et surtout à sa bande de ministres , en leur taillant une veste monumentale.  
Va t-il encore nous casser les bonbons jusqu'en 2012?  probablement, mais on est là pour continuer à lui rappeler qu'il déraille. 
Heureux de vous retrouver. JG. 
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 21:44

Bonsoir à tous, je pars demain matin tôt pour une semaine en mer Rouge. Bonne semaine à toutes et à tous. Votez bien moi c'est fait...!JG.
photos-cuba-050.jpg
 
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 22:34
Reparti tranquille, le gendarme aurait dit " laisse béton"


km/h: "Nous aurions dû être sanctionnés"
Avatar
le 11/03/2010 à 19:58, vu 19196 fois, 82 nombre de réactions
Info d'un posteur invité par la rédaction Le Post.

 

Xavier Bertrand. Montage Le Post

Xavier Bertrand. Montage Le Post.

Ca s'est passé jeudi dernier. La voiture de Xavier Bertrand est flashée à 140 km/h sur un tronçon de route limité à 90 entre Pornic et Nantes.

La police, selon le JDD, force le vehicule à s'arrêter et après quelques explications, la voiture du secrétaire général de l'UMP est repartie sans problème...


Commentaire: Bon! il est certain qu'il n'y a pas mort d'homme, mais la loi aussi devient à deux vitesses, le quidam lamda comme moise fait prendre à 95 km/h pour 90 - moi j'ai payé 90 euros, et 1 point de moins.
Ah! oui mais ce n'est pas le gentil Xavier qui conduisait, le chauffeur lui doit avoir des amis dans la police. JG.

Repost 0
Published by Jean Georges
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 23:43


A tous ceux qui n'ont d'autres arguments que de critiquer sans vergogne et sans aucune preuves, à l'appuis de leurs discours de campagne, je les engage à lire ces quelques lignes afin que chacun sache à quoi s'en tenir sur les aboyeurs umpistes, donneurs de leçons dans des débats d'une campagne au niveau des  bouches d'égout. 



Grand classique, ce type ‘d’enquête’ relève de la démarche populiste qui consiste à mettre en évidence des gaspillages, certes souvent choquants, mais sans jamais traiter ceux bien plus conséquents des grands groupes privés ou encore de l’État central lui-même.

Bien entendu, jamais ne sont évoquées les gestions exemplaires de certains élus, pourtant bien réelles et répandues sur le territoire.

Pour mettre un terme à un débat biaisé, il faut rappeler que :

- Plus de 70% des élus locaux sont des conseillers municipaux qui ne perçoivent aucune indemnité.
- Plus de 95% des dépenses supplémentaires des collectivités locales sont dues aux compétences qui ont été transférées par l’État.
- L’endettement des collectivités ne représente que 6% du PIB alors qu’il en représentait plus de 7% en 1995.
- La dette des collectivités locales ne représente que 10% de la dette totale du pays, alors que les collectivités locales représentent 73% de l’investissement public.
- L’investissement des collectivités territoriales génère une activité économique représentant le maintien direct ou indirect de près de 900 000 emplois répartis entre la construction, les services et l’industrie.
- Depuis 2003, l’accroissement de l’investissement public local a permis de créer 200 000 emplois dans le privé. Sur la période 2003-2006, il a contribué pour un point à la croissance du PIB.

Merci au blog de J.L.Bianco pour ce papier. JG.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 18:05

Le casier judiciaire d'Ali Soumaré serait vierge

 

NOUVELOBS.COM | 10.03.2010 | 11:04

149 réactions

Pour Le Canard Enchaîné, qui révèle l'information, cela signifie que les élus UMP qui s'en sont pris au candidat socialiste ont bien tiré leurs renseignements du fichier de police Stic.

 

Le maire UMP de Franconville -à l'origine de la polémique- reconnait avoir attribué par "erreur" une affaire qui ne concernait pas le candidat PS.

 

Ali Soumaré (Reuters)

Le casier judiciaire d'Ali Soumaré, tête de liste du PS pour les élections régionales dans le Val d'Oise qui a été accusé par des élus UMP d'être un délinquant "multirécidiviste chevronné", est vierge, révèle Le Canard Enchaîné, dans son édition du mercredi 10 mars. L''extrait du casier judiciaire du candidat, que l'hebdomadaire satirique reproduit dans son article, porte en effet la mention "néant".
La pièce à conviction est, plus précisément, souligne le journal, l'extrait appelé "bulletin n°2", "celui que le ministère de la Justice délivre aux administrations lorsqu'un quidam convoite un emploi public. Dans cet extrait, toutes les condamnations sont mentionnées, à l'exception, notamment de celles ayant fait l'objet d'une amnistie ou d'une réhabilitation", souligne-t-il. Or, n'y figure même plus "l'unique condamnation pour vol aggravé en 1999 qu'Ali Soumaré avait reconnue, sur les cinq affaires que l'UMP lui avait imputées", dont plusieurs fausses, relève-t-il.


Commentaire:
Cette affaire est très grave, l'Ump a voulu minimiser ce forfait en s'excusant platement sur un des cinq cas mentionnés, ne retirant rien sur les 4 autres.Quel scandale!  Pour de telles allégations les responsables Ump du Val d'Oise devraient être mis en examen, et  " TOUS" les médias, publier l'information avec autant de zele qu'ils  en ont mit à colporter des infos sans acune vérifications, et de stigmatiser par la même la population " couloured" en général en ironisant sur les choix du Parti Socialiste. Le paradoxe, et c'est bien ainsi, c'est qu'encore une fois ce sont les arroseurs qui seront arrosés, et Ali Soumaré élu haut la main.
Quand à la pintade Pecresse elle devrait exclure la tête de liste Poniatoski  fervent approbateur des arguments du sieur Delattre en réunion publique et qui en avait remis une couche le lendemain.
La plainte déposée par Ali Soumaré j'espère, elle va suivre son cours, et que pour le moins les loustics de ces allégations seront punis comme il se doit. JG.
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 00:35

Où l'on reparle " un peu" d'un SDF aviateur.

PLAINTE - Un SDF convoqué pour des tracts anti-Royal
19/02/2010
Il se surnomme SDF 75 ou Musclor. Patrick se présente comme un SDF vivant à Paris depuis 2003, passionné de pilotage et     d'Internet, où il donne libre cours à ses pensées politiques... Il largue des centaines de tracts, contenant des bordées d'inju        visant Martine Aubry mais..  Lire la suite sur le Parisien du 19/2 ( page 14 colonne de
droite. 
.


Commentaires: Vous souvenez-vous de cette histoire d'un "Sdf" qui avait largué
des centaines de tracts injurieux envers M. Aubry et S. Royal sur l'aéroport de Poitiers et de se environs Malgré mes efforts je n'ai pus copier coller cet article aussi je vous le delivre ici en entier. 
Plainte
Un sdf convoqué pour des tracts anti-Royal

Poitiers ( Vienne  de notre correspondant)
Il se surnome SDF75 ou Musclor. Patrick se présente comme un sdf vivant à Paris depuis 2003, pationné de pilotage et d'internet, où il donne libre cours à ses pensées politiques. Parfois trop librement . Le 8 septembre dernier il survole Poitiers à brd d'un avion de tourisme. Il largue des centaines de tracts des cartons de couleur jaune contenant des bordées d'injures visant M.Aubry mais surtout S.Royal. La présidente de Poitou Charente a porté plainte et le parquet de Poitiers a saisi  un juge d'instruction pour cette affaire d'injures publiques passible d'une amende.
Début mars, quinze jours avant le premier tour des elections régionales le pilote est convoqué devant un juge d'instruction de Poitiers, il risque la mise en examen
                                                                             Emmanuel Coupaye

Ceci est un copié collé de mon post du 19/02/2010. Quequ'un a t-il eut des nouvelles de cette affaire. L'aviateur est-il mis en examen , aucune info n'a filtré sur le sujet.
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 23:32


Dessin de Chimulus

Photo : Nicolas Sarkozy et Bruno Lemaire, ministre de l'Agriculture, au Salon de l'agriculture le 6 mars (Rémy de la Mauvinière/Reuters)

commentaire: J'ai trouvé ce dessin magnifique d'expression, vraiment génial. Merci donc à Chimulus et  rue 89. JG.

Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 23:48





Plan Banlieue, des sous pour les cathos

Marshall Ombre / mardi 2 mars par Anaëlle Verzaux

A Sartrouville (78), le lycée privé Jean-Paul II a bénéficié des aides maximales du Plan Banlieue. Quand son voisin du public ne récupère que quelques chiches heures de tutorat.

À Sartrouville (78), une banlieue parisienne de classes moyennes, trône sur les bords de Seine, le lycée Jean-Paul II, un établissement catholique privé flambant neuf. De rares grandes résidences et le Château de Maisons-Laffitte cernent l’établissement, de part et d’autre de la Seine. A part ça, rien à l’horizon. La ligne de bus même s’arrête à quelques cinquantaines de mètres du bahut. Drôle d’endroit pour un lycée. Baies vitrées, lignes épurés, grilles semblables à celles d’un parking extérieur, les locaux eux-mêmes semblent illustrer quelque chose… La pureté religieuse ? C’est en tout cas du tout neuf.

Mix de sous

Le lycée, qui accueille aujourd’hui 150 élèves de seconde, a été inauguré en grandes pompes en octobre dernier, par Mgr Aumonier, l’Evêque de Versailles, grand patron de l’enseignement catholique en France, et Olivier Roucher, Directeur diocésain de l’enseignement catholique. En présence notamment de Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional, et d’Alain Boissinot, Recteur de l’Académie de Versailles. Surprenant mélange ! Qui s’affiche aussi dans les financements que perçoit Jean-Paul II.

La région a participé à hauteur de 70% (soit 1,36 millions d’euros) à la construction du lycée. Il a aussi reçu près d’1 million d’euros de la part de la mairie, une initiative originale puisqu’elle ne respecte pas la loi Gobelet du 30 octobre 1886. Autre privilège, Jean-Paul II bénéficie de l’appellation “sous contrat d’association avec l’Etat” alors qu’un établissement privé ne peut recevoir de fonds publics qu’après 5 ans d’existence. Grâce à ce passe-droit, le ministère de l’Education Nationale finance cinq postes d’enseignants du lycée !

Mais surtout, notre établissement s’inscrit dans la Dynamique Espoir Banlieue, portée par la Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville, Fadela Amara.


Fadela Amara - JPG - 36.3 ko


Commentaire: Grand merci à Bakchich pour cet article  a mon avis paru nulle part ailleurs
L'école publique est en pleine déconfiture, sans parler des classes surchargées, du manque de maitres et de profs , on dilapide l'argent du contribuable dans des écoles privées à obédience catho réservées à une élite résidentielle. ( 1,36 millions d'euros)
Non pas que les établissements scolaires privés me dérange, mais savoir que mes impots( j'habite l'ile de France) servent à ériger un lycée privé qu'il soit Catho, protestant ou islamique me révolte.
On notera ici que le pépère Huchon président du conseil régional ne pouvait que difficilement être absent  à l'inauguration de ce rutilant établissement , mais qu'avec sa majorité de gauche qu'il ait fait voter une telle somme pour un établissement scolaire privé_ Monsieur Huchon c'est pas bien ça!!! je vais passer à Mélanchon, car je n'aime pas les écoles de curés.
Enfin  peut-être que cette info va permettre à  un certain " prétorien" de revenir sur ses reproches à Huchon de n'alimenter que des associations maghrebines ( voir mon post précédent.) en leur distribuant quelques dizaines de milliers d'euros ,du coup  je sens qu'il va voter Huchon le prétorien de la Droite Nationale. JG.
Favoris & Partage
Favoris
Imprimer
Facebook
Google
Technorati
Viadeo
Twitter
Digg
MySpace
Reddit
Plus d'options
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 22:34

LE BLOG DE JEAN-FRANCOIS KAHN

Sarko : mais pourquoi cette chute ?



Si j’en crois les derniers sondages, les intentions de vote en faveur de l’UMP reculent fortement et celles en faveur du PS progressent (30% pour le PS contre 29% pour l’UMP prévoit même une enquête CSA) et l’Alsace, comme la Corse, passeraient à gauche. Détail croustillant : ce sont les électeurs âgés de 65 à 74 ans, c’est à dire ceux qui avaient de 22 à 33 ans en 1968 qui voteraient le plus à gauche, la droite n’obtenant un bon score (38%) que chez les plus de 75 ans.

Or, regardons les choses froidement : Sarkozy s’est plutôt calmé ces dernières semaines…. moins vindicatif, moins compulsif, et il n’a ni commis de grosses boulettes ni tenu de propos scandaleux. A l’évidence, il marche sur des œufs et multiplie les gestes en direction des Français les plus réticents à son endroit (dire, comme Martine Aubry, « Sarkozy méprise les agriculteurs  », tout simplement par ce qu’il se rend au salon de l’agriculture en clôture et non en ouverture est absurde. Aucun homme politique, par définition, surtout s’il est populiste et bonapartiste, ne méprise les agriculteurs !). Alors pourquoi cette dégringolade dans l’opinion qui annonce sans doute une très, très sévère défaite aux régionales ?
Pour quatre raisons me semble-t-il.

1) Le décalage entre le discours sarkozyste, ultra volontariste, narcissique – « je dis, je veux, je décide, je promets » - et la réalité (ainsi l’annonce d’une baisse du chômage alors qu’il continue de progresser ou l’échec en matière de sécurité malgré une rhétorique ultra sécuritaire), ce divorce, donc, entre le « dire » et le « faire », entre les fanfaronnades au sommet et les perceptions à la base, entre les fanfares élyséennes et les fausses notes d’une vie quotidienne de plus en plus atonale, a fini par décrédibiliser presque totalement la communication présidentielle. Même quand Sarkozy dit vrai ou juste ça ne passe plus. On n’y croit pas.

2) Cette distorsion est aggravée par l’abus de mensonges par un homme, finalement cynique, qui ne pense nullement que le professionnalisme politique implique le parler vrai, qui pense même exactement le contraire. D’où sa phrase en Conseil des ministres : « faites moi du gros rouge qui tâche ». Hier, à la télévision, il annonçait qu’il ne s’engagerait pas personnellement dans les élections régionales, parce que « ce n’était pas le rôle d’un président de tous les Français ». En fonction de quoi, il a multiplié les déplacements pour soutenir les candidats UMP et, ce matin même, il reçoit à l’Elysée les têtes de liste en Ile de France pour les « recadrer », ce qui eut été inconcevable sous De Gaulle, Pompidou, Giscard ou Mitterrand. Résultat : sa « parole » s’en trouve de plus en plus dévaluée.

3)   En étant omniprésent – chaque jour une intervention « forte », une initiative « forte », un discours « fort », une annonce « forte »- en saturant les médias, en se mettant en avant à propos de tout, en s’imposant sur toutes les photos, en se projetant sur tous les événements, y compris les faits divers, en faisant sauter tous les intermédiaires, Sarkozy a fini par polariser sur lui tous les sujets de mécontentement et à faire de sa personne obsédante, ici un objet de culte, mais là, surtout, un objet d’exécration, et même d’irrationnelle répulsion.

4)   Durant la première année de sa présidence, Sarkozy a multiplié les « réformes », comme disent ses partisans, souvent contestables (du moins nous en approuvâmes quelques unes et en contestâmes beaucoup) mais qui correspondaient à ses promesses électorales. Il était donc démocratiquement légitime qu’il les mette en œuvre. Or, après la crise de septembre 2008, elles s’avérèrent inadéquates et dangereuses. Il aurait pu, et du, alors, non pas mais se renier, expliquer que des conditions radicalement nouvelles nécessitaient de remettre en cause certaines décisions qui, justes au départ (selon lui) risquaient de devenir calamiteuses à cause de la crise. Par pur amour propre il se l’est interdit. Il le paye aujourd’hui, et risque électoralement de la payer très cher.

com: J'avais des choses à dire sur cette démonstration de journalisme., mais taper avec la souris c'est pas facile. JG.
Repost 0
Published by Jean Georges - dans ecrire
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean Georges
  • le blog de Jean Georges
  • : Ecriture des " Mémoires d'un spahi" Actualités, peepole, humour, liberté, photos liberté
  • Contact

Profil

  • Jean Georges
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille  je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...
  • Je suis un retraité...veinard, j'aime la vie, les voyages au soleil, le Saint Emilion, la littérature (18 et 19°), mafemme Camille je suis fan invétéré de San Antonio ( alias Frédéric Dard) j'aime aussi internet, les blogs, etc...

Recherche